Lucienne nous raconte



Mercredi 14 décembre 2011 Pour ma dernière soirée de l'année À la Maison des Contes et des Histoires Je vais en famille écouter une amie conteuse, Lucienne

Un petit bout de chemin en roulettes et arrivée sur place en avance je suis la première placée, merci à Wanda de m'avoir aidée à m 'installer pendant que Lucienne répète encore.

Donc je me fais transparente. Wanda me propose même un livre de conte que je feuillette très agréablement :-) 19 h, Wanda fait entrer tout le monde venu pour écouter Lucienne.

Le temps que tout le monde s'installe, Lucienne entre en scène, on l'applaudit tous d'avance et elle commence à nous emmener aux pays des jardins du commencement du monde, à travers plusieurs contes introduits par une jolie mélodie à l'accordéon.

Quel voyage agréable ! Nous somme tous transportés et absorbés par les histoires si bien contées par Lucienne.

Mise à part une foutue quinte de toux qui se déclenche chez moi, eh oui ce n’est pas le moment, merci Lucienne de m'avoir sauvée avec un verre d'eau. La toux enfin calmée, je peux enfin faire quelques
photos de Lucienne que je partage avec vous.

La séance terminée, nous passons un petit moment avec Lucienne et on reprend le chemin du retour.

Pour ceux qui aiment les contes, voici le lien de la Maison des Contes et des Histoires.

Pour tout renseignement et plus d'infos sur les contes c'est
ici :-)

°oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO °oO 

Comme c'est mon dernier article de l'année 2011, j'en profite pour remercier tous ceux qui m'ont suivie durant toutes mes soirées, car j'aime vraiment raconter ce que je vis, les rencontres qui m'apportent tant, partager ce que j'aime tout simplement en image également, merci à tous d'avoir autorisé les prises de vues lors de vos concerts, c'est un vrai cadeau, merci :-)

Merveilleuse fin d'année à tous !!!

Deux artistes de talent !




Mardi 13 décembre 2011 Direction Le Zèbre de Belleville Pour aller écouter Agnès Bihl et Dorothée Daniel Deux artistes de talent :-)

En arrivant sur place avec Carla, on attend un peu le temps que les portes s'ouvrent. Ça va, il fait bon, du monde commence à arriver :-) 19 h 35 les portes s'ouvrent, on entre doucement dans la salle et on s'installe. Là je crois qu'on m'a bien entendue car j'avais demandé une chaise pour Carla, mais ils ont rempli toute la salle, lol tant mieux pour les autres aussi :-))) Du monde s'installe avec nous. Et moi je regarde de tous les cotés pour voir si par hasard je vois du monde que je connais, et ça n'a pas loupé, S Petit Nico est là avec sa femme Agnès, ça fait du bien de les voir, S Petit Nico me fait coucou du haut et moi du bas, on se fait des signes pour se dire qu'on se reparle après le concert. Je n'étais pas sure d'avoir bien vu même si Carla m'avait dit je crois qu'on te fait signe :-)

Peu de temps après, ce moment de joie où Agnes Bihl vient nous présenter une charmante et délicieuse artiste qui va arriver sur scène, Dorothée Daniel, accompagnée par Claire Bellamy à la contrebasse. Des mots, des notes au piano qui couvrent nos oreilles de bonheur, avec des histoires si touchantes, si vraies. Dorothée Daniel, qui a composé pour Grand Corps Malade, Yves Jamait et bien sûr Agnès Bihl, a elle-même son propre album, un véritable bijou que vous pouvez acheter en prenant contact avec elle.

Ensuite, après un entracte de 5 minutes, vient le tour d'Agnes Bihl, toujours aussi remplie d'énergie et de forme à revendre avec des chansons toutes aussi engagées les unes que les autres, une super ambiance qui fait du bien à la vie et comme elle dit faites l'amour et pas la guerre et elle a bien raison :-) et elle est merveilleusement bien accompagnée par Dorothée Daniel au piano, Claire Bellamy à la contrebasse et Jérôme Broyer à la guitare. Une groupe du tonnerre qui nous donne la pêche à tous et nous envoie plein de vitamine pour une avant dernière soirée 2011, j'en suis ravie.

Je chante avec Agnès, je connais toutes les chansons, je les ai apprises par cœur à force de les écouter at home :-) eh bien oui maintenant je veux bien un verre de champagne :-)))))

À la fin du concert, on attend que la salle se vide un peu pour pouvoir circuler.


La plus belle c'est ma mère - Agnès Bihl par AgnesBihl

Ensuite, mes amis S Petit Nico et Agnès viennent me voir, on discute et on se rappelle de bons souvenirs d'un certain 20 mars 2008, ça fait vraiment du bien de se retrouver au même endroit quelques années plus tard. De telles rencontres qui durent font beaucoup de bien, merci Nico, merci Agnès.

Après, je me dirige vers Agnès Bihl, Carla lui demande une dédicace et moi je lui rappelle qu'elle me l'a déjà dédicacé aux Trois Baudets.Quel bon souvenir aussi cette soirée. Ensuite, Agnès nous demande si on veut une photo, hé oui on veut bien, ce n'est jamais de refus un souvenir avec une telle chanteuse pleine de talent et d'engagement et si simple, merci à toi :-) !



Puis on va voir Dorothée Daniel à qui on demande aussi de poser des mots sur son album et une superbe photo chacune avec elle. Merci à Agnès, Dorothée, Claire et Jérôme pour cette belle soirée.





Les photos du super concert

Carla et moi reprenons le chemin du retour avec plein de souvenirs et de choses à raconter.

Juliette à la maison



Samedi 3 décembre 2011
Juliette au Théâtre Rutebeuf

Je quitte mon domicile, prends un taxi pour aller écouter Juliette et revoir ma famille de cœur.

J'arrive à la maison,  je sonne 2 fois pour l'attente du mini ascenseur pour accéder au hall, une femme m'annonce qu'on va venir s'occuper de moi. Je la remercie :-) elle veux m'emmener jusqu'à la salle mais je lui dis que je n'ai pas encore ma place, donc  là elle m'attend jusqu'à ce que je finisse avec Marie Antoinette que j'ai le plaisir de revoir, ça fait longtemps :-) Je m'apprête à prendre ma place avec mon abonnement et elle m'explique que le service est fermé et qu'il n'y a plus de places pour certains spectacles. Et là, elle m'offre une place pour Juliette et moi qui avais l'intention de payer, eh bien là je ne sais plus quoi dire à part merci.

Entre temps, une jeune femme vient vers moi et me dit qu'elle est aussi une amie d'Angélique et elle est repart sans avoir le temps de savoir qui elle est. Comme quoi, un duo avec Ange depuis 2009 ça dure :-) 

La personne qui m'a accueillie m'accompagne toujours, et cela me gêne, alors je lui dis de ne pas s'inquiéter, que je connais le chemin et qu'elle peut aller s'installer dans la salle, et là je suis confuse quand elle me dit qu'elle fait partie de la sécurité. Comme elle est nouvelle, je ne pouvais pas savoir.

Pour le coup, je ne dis plus rien, elle m'avance et je me laisse faire. :-)

Là, je vois mon cher Franck qui veux valider mon invitation et enfinnnnn je vois Manue que je prends dans mes bras, c'est la crois et la bannière pour arriver ici maintenant entre les caprices de la PAM etc... Moi, depuis que je sais manier mon fauteuil, je veux la liberté totale.

En tout cas, quelle joie de se faire chouchouter part Manue. Elle me place toujours vraiment bien, je peux fermer les yeux, j'ai une confiance en elle extra, je me suis pas trompé d'adresse, c'est bien ma maison et au fait j'attends ma chambre avec les clés, hahahahaha

Une amie de Manue et de ses Parents vient me voir, elle s'appelle Paule. Quelle joie sur mon visage quand je suis dans la salle de spectacle comble, 600 places, et que des personnes viennent me voir pour me faire des bisous, ça fait chaud au cœur et on a le sourire qui nous remplit le cœur.

Carla arrive et essaie de trouver une place et oui on ne se quitte plus.

M. Le Maire Gilles Catoire arrive, on se serre la main, celle de l'amitié qui dure, merci Monsieur.

Quel bonheur de revenir à la maison à Clichy, ça fait si longtemps. Je suis si bien accueillie, tant de chaleur humaine ici  :-)

Quelques minutes plus tard, le spectacle commence et je découvre la formidable Juliette dans toute sa splendeur, avec ses musiciens tous aussi formidables. Et que No Porano commence :-) Beaucoup d'humour et d'amour, des textes formidable, un spectacle complet et unique.

Grâce à mon ami Patonze de Carcassonne où Juliette est passée, je vous mets en ligne un
extrait qu'il a filmé pour que vous vous rendiez compte de ce spectacle grandiose !



Et vous pouvez voir Juliette telle que je l’ai vue ce soir au Rutebeuf

en plus de mes quelques
photos

Je vous joins quelques photos que j’ai faites avant qu’un vigile me dise que je n'ai pas le droit, non mais dis donc je suis chez moi ici, je fais ce que je veux non mais  dis donc :)))) en plus j’embête personne comme je fais mes photos sans flash comme me l’a dit Manue, il suffit de me le dire une fois et ça rentre dans ma tête :)) en plus je préfère faire les photos sans flash, les images sont plus vraies et en plus je respecte l’artiste :-)

A la fin de ce superbe spectacle, je me rends dans le hall et là un vigile m’invite à sortir, non merci monsieur pas maintenant merci j’attends mon transport. Non, je veux rester ici, je bouge pas lol

Les adorables parents de Manue viennent me saluer, ça fait du bien de les revoir tous :-)

Je vois toute une préparation. Juliette sera parmi nous pour les dédicaces, je ne vais pas rater ça moi avec Carla. Nous nous offrons l’album de Juliette " Na Parano " pour profiter encore des ses mots où qu’on aille. Juliette arrive, moi toute timide je laisse les personnes passer avant moi pour une fois que je suis devant, tout devant :))) et Juliette s’adresse à moi et me me demande si je veux qu'elle m'aide à enlever le livret à l'intérieur du CD, je lui dis que je veux bien, merci. Je lui donne mon prénom et j’ose lui demander si je peux faire une photo avec elle et mon amie Carla, elle me répond qu'il n'y a pas de problème. On s'installe pendant qu'elle continue à dédicacer. On fait la photo me dis Juliette. Et clic clac, merci à la personne inconnue de l’avoir prise. Je remercie Juliette et elle de même.






Je m'éclipse doucement, je prends quelques photos de la maison, Manue est là avec quelques amis, on discute, mon transport arrive, ça passe trop vite quand on se sent si bien et qu'on ne veut pas partir.





Merci à tous

Marie et compagnie au Zèbre



Vendredi 2 décembre 2011
Au Zèbre de Belleville 
Marie Guerraz avec Viviane Vaugelade et Eddie F

Je pars de chez moi en roulant mon fauteuil jusqu'à destination en compagnie de ma chère Carla. Une première pour moi, il fallait bien un concert de Marie pour que je sois partie de mes propres ailes :-)))) merci ma belle.

A l'arrivée, un peu de monde devant qui me laisse entrer, ensuite je fais un peu la queue et là je vois Elvira, que j'avais eu au tél pour la réservation, qui me donne nos places, que chacune avait payé d'avance.

J'entre dans la salle avec Carla et là, pas de chance pour Carla, ils avaient enlevé toutes les chaises, elle me dit " tkt, ça va aller » mais je vois bien qu'elle peine, la prochaine fois on prévoit un tabouret pliant pour toi :-), sinon de mon côté une jeune femme, Bettina, avec ses enfants me propose gentiment de me placer juste devant, place idéale pour profiter du concert, un grand merci :-) à toi ma future amie qui était en charmante compagnie de son amie Nathalie.

Maintenant que nous sommes tous en place, nous attendons que le spectacle commence. Très belle surprise, la voix de Marie annonce en première partie Viviane, une artiste pleine d'humour et de joie, yeaaaah ça commence super bien, j'aime beaucoup son style et sa superbe voix, elle a beaucoup de coffre. Et ses textes superrrrbes ! Et accompagnée musicalement par David, talentueux pianiste.

Vient le tour après de Eddie F, qui nous offre un moment soul reggae que j'adore, accompagné de Yann à la guitare et vous le connaissez sans doute déjà pour certains avec le clip de " Un même ciel pour toit » avec Marie Guerraz que je vous mets en partage ici car c'est un superbe clip humanitaire et qui rassemble le monde comme il devrait être dans la réalité. Merci à vous deux les artistes et aux 150 personnes qui sont avec vous.


UN MEME CIEL COMME TOIT radio edit par marieguerraz

Et là, la princesse comme la nomme Eddie F, arrive sur scène et nous offre un recyclage unique, moi qui ne connais que son clip, et là je découvre une femme humaine, talentueuse dans toute sa splendeur, et avec sa douceur et son énergie, elle nous apporte beaucoup sur scène avec ses musiciens et ses choristes, Sandra et PM. Merci pour ce moment de joie que tu as partagé avec nous tous les zèbres !!!!

À la fin, je reste un peu dans la salle. Je vais vers Viviane pour lui dire tout le bien que je pense de son passage et hop un petit clic photo avec elle. Ensuite, j'achète les albums de Marie et vais la voir enfin pour briser ce mur de Facebook qui nous sépare.



Comme quoi, un clip fait rencontrer des gens formidables. Merci ma chère Marie après tant de partages virtuels, c'est une immense joie de te rencontrer, c'est très émouvant et c'est sûr qu'on fera des choses ensemble car des artistes comme toi j'adore :-) Cela m'a beaucoup touchée quand tu m'a dit que tu aurais voulu que je participe au clip, on est faites pour s'entendre P'tite Marie car la personne qui émane de toi est juste unique.





Après avoir eu les dédicaces de Marie, je retourne avec Carla dans la grande salle et là une belle rencontre dans ma vie, Danielle une femme si gentille et chaleureuse. On se trouve des tas d'amis artistes en commun, c'est drôle comme le monde est petit entre le réel et le virtuel, c'est juste incroyable. Et Bettina, qui s'en va et qui vient nous dire au revoir, moi qui voulait garder contact avec elle alors j'ose lui demander son prénom pour la retrouver sur Facebook, ahhhh que ferions-nous sans Facebook ? Et je fais la même choses avec Danielle, et moi, tête en l'air, j'avais oublié mon iPhone chez moi donc pas facile de retenir tous ces prénoms dans ma petite tête de passoire :-) la prochaine fois j'écris, ce sera plus simple que de rechercher pendant des heures dans la liste des amis de Marie :-)

Ensuite, j'aperçois Sandra la choriste de Marie que j'ai beaucoup appréciée également, beaucoup de cœur et de spontanéité, j'aime ça :-)

Puis Marie nous rejoint dans la salle et on prend des photos, on discute, c'est très émouvant. J'ai vraiment beaucoup aimé cette rencontre. 



Même avec Eddie F avant qu'il ne s'en aille et hop une petite photo avec lui :-)



Pour conclure, tous ces cœurs sous ce toit pour cette belle soirée sont tous rentrés dans mon cœur.

Voici les
photos du concert que j'ai pris le soin de réaliser :-) hee ouiiii je suis partout :-)

Album de Marie en ligne
ici

Merci à tous !!!!


Une soirée de ouffff



Ce mercredi 9 novembre 2011, c'est parti pour une belle soirée au Nouveau Casino avec HK et les Saltimbanks avec Naili en première partie.

J'arrive avec ma cousine Jamila au Nouveau Casino. On se précipite pour se placer devant la scène pour profiter un Maxxxxxx de HK.

En première partie, un artiste que je découvre, lui aussi engagé dans l'histoire des révolutions, avec des mots percutants. Avec son univers rap mélangé à la langue arabe, je dis à Jamila que je l'ai emmenée non à un concert mais en voyage au Maroc, chez nous :-)

Alors oui on s'éclate à danser et chanter jusqu'à voir les étoiles jusqu'au bout de la nuit !

Naili, ce sont les mots forts liés à une énergie incroyable, j'aime ça !!!!!

J'écoute et je m'envole avec cet enfant du monde :-) Merci à toi

Son album s'appelle "
L'Empire des rêves de Naili"

Quand il termine, il laisse la place à l'artiste que j'attends depuis un bout de temps pour ne rien lâcher avec lui. On rencontre des gens formidables qui ont le cœur sur la main. Hé oui ça  existe encore :-))) Au début, deux femmes qui nous entendent chanter fort "On lâche rien". Ensuite, un photographe percussionniste qui percute avec la lumière des instant précieux (merci à toi vraiment :-) pour la belle photo). à côté de lui, une jeune fille au visage tendre et chaleureux, le monde est tellement petit qu'on se trouve un ami en commun venant des mots. On discute ensemble, on échange nos adresses email et on passe un super mega concert ensemble, tous citoyens du monde en famille unis.

HK arrive sur scène, moi juste à côté de la scène qui le regarde avec intensité et de plus en plus la musique monte, c'est de plus en plus chaud ! Et là, oui je me lève de ma foutue chaise pour ne rien lâcher avec HK et par moments on se regarde bien et on chante ensemble. Ce sont vraiment des instants uniques qu'on vit ensemble avec des mots puissants. 

Moi je peux juste dire que j'ai passé une soirée inoubliable et qu'ensemble on est plus fort pour tout changer en 2012. Ouiiii on lâche rien wallllouuuuuuuu !!!!!!!

À la fin, moi très étonnée, un jeune homme vient me voir et me dit "Sara Benani ?",  oui c'est moi. Il m'avait vue dans la page événement qu'il avait faite pour HK, très sympas des rencontres comme ça, inattendues :-) on discute un moment et on se dit à la prochaine :-)

Puis je vais vers mon frère HK, j'attends ce moment depuis un bon bout de temps, très chaleureux cet artiste et si humain, ça fait du bien de faire de telles rencontres surtout quand on ne dit pas son prénom et qu'il me dédicace son album en sachant que c'est moi, ses mots me touchent vraiment.



Ensuite, ma chère Jamila me prend en photo avec mon frère et un jeune homme qui me dit que je me la pète (hihiii) nous prend à son tour en photo avec HK :-)





Album de HK et les Saltimbanks : citoyens du monde

Et sur ce, se termine une très belle soirée, Jamila et moi avec des étoiles plein la tête et le cœur rempli d'amour.

Voici les
photos de la belle soirée que j'ai prises et quelques-unes que Angélique, ma nouvelle amie, a prises aussi. Ainsi que Abdel Hakim Merci à vous deux.

Le rire c’est la vie :-)



Mardi 1er novembre 2011 à 21 h
Le Comte de Bouderbala
et en première partie : Rachid Badouri

Voilà que ça commence dans une salle remplie. Des yeux rivés vers la scène et des éclats de rires qui se préparent à passer une soirée hilarante ! Tout commence quand Sami annonce sa première partie avec Rachid Badouri, un humoriste que je découvre, un de plus dans la liste de mes sourires et de mes éclats de rires de vie. Un Québécois d’origine marocaine, voilà pourquoi le Maroc ne me quittera pas, toujours un lien là-bas. Rachid, c’est l’humour, la danse, le voyage entre le Québec, le Maroc, l'Italie... enfin un vrai régal cet humoriste et il imite parfaitement Michael Jackson ! Trop forttt

Voici un extrait de son spectacle


Rachid Badouri - Rire ensemble contre le racisme... par Justepourrire-France

Il se produit au Théâtre du Temple.


Et après, c’est le tour de mon grand ami Sami le Comte de Bouderbala, ça faisait 2 ans que je ne l’avais pas vu, eh oui le temps passe si vite mais même si l’on ne se voit pas, on est toujours en lien, celui du cœur.

Son spectacle, toujours aussi bien et de plus en plus, avec de nouvelles choses, un vrai délice à savourer à partir de 21 h à L'Alhambra jusqu'au 31décembre 2011, alors dépêchez-vous de réserver car les places partent très viiiite

Voici un extrait du Comte de Bouderbala



Après ce superbe show entre Rachid et le Comte :-) j’en riais encore à la fin :)))) Je suis allée avec l'aide de bras assez costaud du théâtre merci à eux vers la loge pour les féliciter et revoir Sami, ça fait un immense plaisir et merci encore à toi et Bénédicte pour les invitations d’or, et de ton temps et de ton talent donnés à chaque instant. Et faire la rencontre de Rachid et son père, c’était très sympa et aussi de revoir Jean Philippe.

Merci pour le verre offert :-)
Allez les z’amis je reviendrai vous voir très viiiite, je vais faire du bruit à parler de vous 2 !

Entre amis



Mercredi 12, j'attends ce jour depuis 1 an. Comme on dit « vaut mieux tard que jamais » pour revoir les amis qu'on aime.

Je quitte un ami la veille pour en retrouver un autre, Laurent, le lendemain. C'est beau la vie comme le disait Ferrat.

Cet après-midi, c'est entre amis qu'on sort et qu'on ouvre à nouveau le Louvre

Comme d'habitude, je laisse Laurent choisir car il a bon goût et il ne se trompe jamais sur le choix, je ferme les yeux pour avoir la surprise.

Avant d'y aller, il vient chez moi pour ma plus grande joie. Pause-café, des mots qui se partagent, du rire qui s'invite, alors là je suis comblée ainsi que mes parents. Il a même pensé à mon estomac qui prendra 1an de plus le lendemain. Merci.

Ensuite, le transport est là, alors on descend tous, Laurent et moi en voiture et mes parents partent de leur côté.

Et que l'aventure commence, ça fait déjà un bien fou de se retrouver. Le temps passe si vite qu'on n'a plus le temps de se voir. Mais là j'en profite à donf :-)))))

On discute dans la voiture de la PAM et, arrivés au Louvre, on se dirige vers la billetterie mais rien à payer. 

Alors on prend la direction de l'expo que Laurent a très bien choisie : Antiquités Orientales :-) ce choix est superbe, pleins d'univers à découvrir.

A un moment, alors que mon fauteuil grinçait sur le sol, Laurent pensait qu'il y avait quelqu'un à côté de nous, oulaaaa le fou rire que je me suis pris, je ne pouvais plus m'arrêter et je n'arrêtais pas d'y penser, alors du coup je riais aux larmess

Nous continuons notre découverte de l'expo et en arrivant vers la fin des Antiquités Orientales, on tombe sur de magnifiques et gigantesques statues dont vous pouvez observer l’unique photo que j’ai faite au-dessus de mon article. 

Ensuite, nous demandons de l’aide pour aller en bas et voir les autres, une charmante jeune femme nous aide et nous explique précisément les choses. Moi j’en profite à ce moment-là pour lui dire  que j’ai un ami qui travaille ici et elle me demande son nom, le lui répond qu'il s'agit de Yann Thomas et là elle me dit que tout le monde connaît Yann et qu'il les fait tous rire. Elle demande donc par l'interphone s'il est là. Elle me dit alors que s'il travaille aujourd’hui, Il soit être aux informations. Laurent et moi nous nous rendons aux informations, mais il n'y est pas. Ça sera pour la prochaine fois.

Après, je propose à Laurent d’aller boire un verre. Nous allons à la cafét où nous nous posons tranquillement. Ensuite, sous quelques minuscules gouttes de pluie qui nous rafraîchissent, nous attendons notre transport qui nous ramène à la maison et on continue notre discution en sans inverse.

Quelle magnifique après-midi en compagnie de mon cher Laurent. Encore un coup de fou rire juste sur mon palier lorsqu'il veut me faire rentrer chez mes voisins et je ris tellement que je n'arrive pas à lui indiquer la bonne porte, mais on y arrive hahahahahahha

Le temps de lui faire découvrir mon univers personnel et il s’en va.

Merci Laurent…

Lady Fanny au Tabarin



 

Ce 11 octobre au soir, je vais assister à un concert et découvrir une chanteuse et choriste de Yannick Noah, Lady Fanny, dont j'aime beaucoup l'univers.

J'arrive donc au Tabarin pour une soirée d'émotions en écoutant Lady Fanny, accompagnée par Joffret Drahonnet.

Lady Fanny chante « Time after Time » de Cyndy Lauper que j’adore, je vis à ce moment-là un grand moment d’émotion, et un peu plus tard elle reprend « DJ » de Diam’s, que je kiffe :)))) Je chante même depuis ma place ça me rappelle mes premières années en France.

Super sympa l’ambiance. Je vous laisse découvrir les belles photos 
ici.

Concert Live Acoustic au Downtown Café



En ce vendredi 7 octobre, un mois après le tournage du clip « Inch’Allah », je sors enfin avec Twice, un ami que je connais depuis un sacré bout de temps mais on n'a jamais eu l'occasion de se voir pour une soirée entière. Il m'a maintes fois invitée quand il animait l’émission Haut débit sur Vallée FM mais je n’ai jamais eu le temps d’y aller en raison de la distance et des difficultés que cela entraîne. Enfin, comme on dit souvent dans la vie « vaut mieux tard que jamais » !

Ce soir, c’est le concert de  San Lluis & The Family, Twice, EdWin et plein d’invités surprises :-) de quoi bien s’amuser jusqu'à pas d’heure !!!!

Mais voilà je n'y vais pas à vol d’oiseau ni à pieds mais grâce à Twice qui me propose de venir me chercher pour m'accompagner, et en bonus il est tellement gentil qu’il m’invite sur scène lors de son passage. Mais j’y vais avant tout pour découvrir leurs univers à tous.

Sur le chemin, des rires, du partage, des Anglais croisés et Twice qui les aide à trouver leur chemin. Puis, on continue notre route, lui qui me pousse :-), ça va tu t’es pas fait mal au dos avec ta grande taille ? On arrive au Downtown que je connais pour y être passée souvent au cours de mes promenades en famille mais où je ne suis jamais entrée, maintenant c’est fait grâce à Twice et à l’aide de Jean-Louis. Les obstacles ne sont pas terminés, Twice descend son sac à dos à la cave et revient. Il me porte en fauteuil avec Jean-Louis pour descendre, c’est toute une gym pour venir dans cet endroit :-) mais ça vaut le coup pour passer une belle soirée, merci à vous les garçons pour tous ces efforts.

Nous sommes donc installés dans la cave, Twice et moi sommes les premiers arrivés, ensuite viennent les amis de Twice, Annatchaï Kawa, Fred Deguilhem, MaxSmtith, un enfant du monde EdWin, etc. une ambiance de rigolade que fait passer Twice, c'est extra !!

Un peu plus tard, San Lluis arrive et comme c’est lui qui ouvre le concert dans un monde de mots doux et d’histoires vraies qui nous portent, voix et guitare, de quoi juste écouter un moment unique à partager. On voudrait juste à notre tour lui dire RESTE mais la soirée ne fait que commencer. Vient un univers qui m'est familier, celui de quelqu'un que je connais depuis le premier jour où j’ai pris un stylo lors d’un atelier d’écriture de Rouda, il s'agit de Sébastien Kunz, dit EdWin, en tant qu’artiste il me rappelle BÉNABAR par l’énergie de ses textes et son talent à récolter des histoires qui trottent dans notre tête et notre cœur, et il n’oublie pas de faire danser San Lluis et Twice, un moment extra !!! Il est accompagné à la basse électrique par Fred Deguilhem. Ensuite, vient le tour du grand Twice avec sa voix qui nous fait découvrir toute un palette de sons avec sa petite machine et comme il a un grand cœur et qu’il aime l'échange, il invite ses ami(e)s à venir partager à leurs tours leurs univers. Tout d'abord, un duo avec Gérard Mendy que je vois enfin en live depuis le temps lui aussi, comme je n'ai pas eu le temps de le féliciter je le fais là, oui j’ai beaucoup aimé ce mélange de Twice et de Gérard, vraiment très bien. Ensuite c'est mon tour de déclamer mon texte « être cap’», encore merci Twice pour cette chaleureuse invitation. Je suis d’abord venue t’écouter et ça me fait énormément plaisir de passer cette soirée avec toi dans ces conditions, entre amis qui ont des choses à partager avec ce qu'ils sortent de leurs âmes. Alors c’est avec une grande joie que je découvre l’univers de Annatchaï Kawa, dont je ne saurais définir le style musical, entre soul et rap, enfin une chanteuse et slameuse de talent à couper le souffle. Il invite également Fuedo, un slameur qui a des choses à dire et d’une telle vérité que je me suis reconnue dans ses textes, normal aussi entre Marocains on se comprend. Ensuite, Twice reprend la fin de son concert avec ses tonalités humoristiques et chaleureuses.

J’ai filmé les parties de San Lluis et Twice. Sébastien, tu m’excuseras mais je n'avais pas assez de batterie pour filmer ton passage, mais je n’oublie pas celui que je t’avais fait au Centre Maurice Ravel, là j’ai du temps, je vais m’occuper des montages vidéo et je te dirai quand cela sera terminé, comme on dit « j’ai du pain sur la planche » :-) Le problème de batterie est réglé pour la prochaine fois, je lance et je n'arrête plus, lol

Avant de partir, Twice a l’aimable attention de m’apporter un jus de fraise très frais, ça fait du bien de boire un bon coup !

MERCI pour ces moments de rafraîchissement, mi piace molto, baci baci !!!

Julie une amie de Twice ainsi que Twice ont la gentillesse de me raccompagner chez moi.

Je partage avec vous mon passage, gentiment filmé par MaxSmtith, un enfant du monde. Merci encore à toi, après t’avoir accepté sur FB quelle joie de t’avoir rencontré en live.



À bientôt pour de nouvelles aventures…

Action on tourne !




Un jour, je vois sur FaceBook que Mehdi Idir demande des figurants pour le nouveau clip de Grand Corps Malade.

Et moi, bien sûr je postule immédiatement, c'est une première pour moi.

Mardi, la veille du tournage, je reçois la réponse positive. C'est alors la panique pour l'organisation de mes transports PAM, il n'y a pas de place. Alors, mon père me propose de m'emmener, ouf merci. J'aurais été tellement triste de manquer cette occasion.

Mercredi donc, direction O’Felling, j'envoie un texto à ma chère Coralie qui est déjà là-bas depuis 13 h. Quant à moi, ma convocation est pour 16 h. Elle vient m'accueillir avec son amie Perine à l'entrée. Mon père m'accompagne jusqu'à la salle. Et là l'organisation commence, les plans de tournage prévus à 13h ne sont pas encore réalisés et donc tout va se faire en même temps. Merci Mehdi.

Tout le monde cherche une place pour s'asseoir.

Au début, on doit simuler l'ennui face à un chanteur sans talent. Cette scène est enregistrée plusieurs fois. Ensuite, pause de 5 minutes. Coralie et moi prenons l'air et mangeons un casse-croûte. Momo et Feed nous rejoignent. Après la pause, on nous fait signe de rentrer car le tournage doit reprendre. Et là, grande surprise, plus de tables, plus de chaises.

Le moment tant attendu est là. Musique, on danse suivant les indications de Mehdi, c'est-à-dire qu'on fait ce qu'on veut. Chouette :-)

Des artistes surprises arrivent : Yannick Noah, Eric Judor, Mathilda May, Lilian Thuram, Alban Ivanov, le collectif S3 et des cracheuses de feu. Enfin, un truc de ouf, qui l'aurait cru !

Ensuite, à la demande de Mehdi, les figurants doivent former une file à droite et une autre à gauche, et on passe quand on veut au milieu pour danser. Coralie et moi n'allons pas manquer ça, on s'éclate jusqu'au bout ! j'ai dansé avec Coralie. Du coup, on a hâte de voir le clip ! Ensuite, c'est le tour des artistes ! yeahhhhhh !

Et on continue à s'amuser, à délirer, on en oublie qu'on est figurants dans un clip, c'est juste une énorme fête.

Entre deux prises, quelques photos avec nos artistes préférés. Eric, qui me reconnaît, hé oui on est de vieux potes, hihihi. Yannick Noah, qui dit «je vais faire une photo avec ma princesse», ohhhhh que c'est gentil ! Lilian Thuram, qui me fait marcher quand je lui dis «bravo pour le foot» et qu'il me répond «moi j'ai jamais fais de foot !», LOL c'est très drôle, j'adooore !!!!

Et toujours un plaisir de voir des personnes qu'on connaît, comme Jacques Marsaud, le père de Grand Corps Malade.

Tout cela se termine à 23 h 50 exactement !

Merci infiniment pour ce moment partagé tous ensemble. A Mehdi Idir pour m'avoir répondu positivement et à mon père pour m'avoir accompagnée. Et aussi à Grand Corps Malade pour sa gentillesse et sa générosité d'associer ceux qui l'aiment à cette belle fête. On est une grande famille ce soir, même si on ne se connaît pas tout le monde se tutoie, et ça j'adore !

SUPERBE RÉALISATION DE MEHDI IDIR

CLIP OFFICIEL INCH'ALLAH GRAND CORPS MALALDE ET REDA TALIANI

Grand Corps Malade chez lui




Alors ce soir 24 Juin 2011 Au Festival Métis est un soir à ne pas manquer en dépit de toutes les embûches rencontrées, mais comme dit si bien Grand Corps Malade " ça peut chémar " et ça chémar à donf.

Destination la grande Dame Saint-Denis. Cela fait longtemps que je ne l'ai pas vue et elle m'a manqué. Alors ce soir, je décide de tout faire en grand. J'y vais en force avec ma chère Elisabeth qui me fait tellement de bien, ainsi que ma tante et mon oncle.

On arrive pile pour le début de ce concert gratuit en bas de la Basilique, un concert tant attendu et historique car ce soir Grand Corps Malade slame chez lui, comme il dit " à la maison ". Il nous dit aussi qu'il est venu à pied et que c'est le seul concert où il est venu ainsi. Cela nous fait bien rire :-) C'est toujours un plaisir de le voir sur scène avec ses musiciens, beaucoup d'humour et de partage, ça fait chaud au cœur. Je ne les remercierai jamais assez pour le bonheur qu'ils nous donnent.

En une heure et demi de concert avec Grand Corps Malade, on apprend la vie, le partage, on passe du rire aux larmes, toujours beaucoup d’émotions. Et quand la fin approche, on en veut encore car on veut que ça dure encore et encore, mais il faut bien qu’il aille se reposer après car faire ça tous les soirs ça doit être épuisant même si lui aussi prend énormément de plaisir à se retrouver devant un public qu’il aime.

Quand le concert touche à sa fin, les plus proches vont le voir en LOGE VIP comme on dit dans le métier. Et moi, comme je me sens toujours un peu perdue, ne sachant où me diriger pour aller le voir, je vais déjà derrière la scène, telle est mon habitude. Sur le chemin, je croise Ma chère Marise, quel plaisir de la voir. Ensuite, je vois des têtes que je connais, Jubylautin, Barbara et sa famille. Jubylautin me dit qu'Eva est là qui me cherche, super. Entretemps, je retourne devant la scène pour voir si j’aperçois quelqu’un du staff de Fabien et j'aperçois Feedback, son percussionniste, sur scène en train de ranger. Je demande à un vigile de me l’appeler, je lui demande où je peux aller voir Fabien et il me répond qu’il va voir si Fabien peut venir vers moi. Et là je vois ma chère Coralie avec son amie. Mais moi je ne veux pas que Fabien se dérange, alors j’appelle Karim mais je tombe sur la boîte vocale, ensuite il me répond par sms et je me dirige suivant ses indications, et là je vois Feed avec une jeune femme qui viennent me chercher à l’entrée où je suis avec Elisabeth, mon oncle et ma tante. Ils nous font rentrer, sauf ma tante, car Feed me dit qu’il ne peut pas faire rentrer tout le monde, c'est normal.

Juste avant de rentrer je croise Mike et Nenad :-) 

À l’intérieur, je retrouve la famille, ça fait tellement plaisir de revoir tout le monde. Thomas N’gigol qui me reconnaît dès mon arrivée, les parents de Fabien, Karim Boumedjane, Jean-Rachid, Mehdi Idir, je rencontre un certain Ludo, mes chères amies Maeva et Justine et bien sûr, le roi de la soirée, Fabien :-) C’est toujours une immense joie de le voir. Et Elisabeth, toujours avec moi, qui découvre émerveillée le monde autour de nous. Elle a l'album "3e temps" que je lui ai offert et donc en allant dire au revoir à Fabien je lui demande s'il peut dédicacer l’album pour Elisabeth, ce qu'il fait avec plaisir. C’est tout Fabien.

Puis nous nous dirigeons vers la sortie, après ce passage très agréable où j’avais vu tout le monde, mais il manquait une femme que j’aime beaucoup, Julia, ça me fait vraiment plaisir cette touche de fin et ce n’est pas terminé.

Quand nous revenons à l’entrée, je revois Babka, Jubylautin, Choco et ses amis, et Eva qui arrive enfin. Je la vois accompagnée d’un slameur que je découvre, Orsy, et vous savez ce qu’on fait tous à ce moment-là, c'est vraiment super, un slam sauvage, un vrai moment de partage si humain. Alors là, je tiens à remercier tout le monde de tout mon cœur pour ce moment de bonheur. Et quand on termine, Fabien arrive pour rentrer chez lui et ça tombe bien pour ma tante qui n’avait pas eu l'occasion de rentrer avec nous dans la loge. Comme elle le dit bien, c’est un Bonus :-)

Ensuite, chacun rentre chez soi pour se reposer. Quant à nous, nous cherchons longtemps un taxi pour nous ramener. Nous arrivons enfin chez nous à 2 h du matin.

Maintenant, je partage avec vous les superbes
photos qu'Elisabeth a eu la gentillesse de faire durant le concert et celle que mon oncle à prise au moment du slam sauvage.

Bonnes vacances à tous.

Hommage à Catherine




Samedi 18 juin 2011 au CICP à 18 h
Après avoir passé une superbe après-midi avec mon amie Sara Do, nous prolongeons le plaisir d'être ensemble au CICP en mémoire de Catherine qui nous a quittés le 11 mars dernier.

Nous partons de chez moi et arrivons à bon port après beaucoup de détours car moi Sara Benani :-) je ne suis pas une voix GPS à la pointe, mais on arrive et c’est l'essentiel.

Quand on arrive dans la salle, beaucoup de monde est déjà là et les personnes continuent à arriver. Tout le monde se présente, chacun son tour, en disant depuis quand, où et comment ils ont fait la connaissance de Catherine. Puis c’est le tour des Sara’s de se présenter

Ensuite les discussions concernent essentiellement l'association de Catherine.

Quelques heures plus tard, Sara Do prend la parole et son cocodéon pour mettre de la joie dans la salle, en musique et avec ses mots, elle offre à Catherine "Balade à une étoile". Ensuite Cyril Khider, fils de Catherine, que j’ai le plaisir de rencontrer, prend la parole également, au moment où je filme, puis Gween et ensuite vient mon tour. C'est alors Cyril qui me filme, je ne peux pas espérer mieux. C'est beaucoup d'émotion de lire mon texte juste devant lui, c'est un moment de pur partage avec tous. Au moment où je filmais Cyril, Eliane, une femme remplie de tendresse, m’a proposé de dire un texte de Catherine. Je ne cache pas que je ne me sentais pas à la hauteur pour le déclamer, mais en même temps je ne pouvais nullement refuser. Finalement, au moment de le dire, je me débrouille très bien, je suis contente de moi, Catherine est là avec moi et elle m’aide beaucoup. Puis mon amie Sara Do déclame ses textes comme il se doit pour Catherine.

Après, tout le monde est là pour partager le verre de l’amitié. Je rencontre des gens super chaleureux, des visages qui resteront dans mon cœur à jamais. Je prends beaucoup de plaisir à discuter avec Delphine Boesel qui me raconte les derniers instants de vie de Catherine.

Ensuite nous partons, nous les deux Sara’s, le sourire aux lèvres, nous qui aimons la vie telle qu’on la vit à chaque instant.

Des vidéos existent mais je les mettrai en ligne dès que j’aurai l'autorisation des personnes.

Mais les mienne les voici.





Merci à tous…

Nous pensons à Catherine qui est avec nous tout le temps.

A.R.P.I VIVRA LONGTEMPS

Une artiste de la vie !



Dimanche 22 Mai 2011 après-midi sous un soleil éclatant, nous allons à deux pas de chez moi avec ma tante Souad et une amie de la famille, Annie. 

Mes parents et mon frère en profitent pour nous accompagner jusqu'à la Maison des Métallos pour aller voir notre chère Tata Milouda. Mais eux ne restent pas.

Nous entrons et nous nous dirigeons vers l'ascenseur pour aller chercher les billets. Annie a la gentillesse de m'inviter, merci encore, et une aimable jeune fille nous accompagne pour nous placer. 

Elle veut nous mettre tout en haut mais je lui dis que nous voulons être en bas, juste devant. Nous reprenons donc l'accensseur avec elle et nous voilà enfin placées comme il faut.

Quelques minutes plus tard, Samia Diar à la voix et à la guitare accompagnée de Mokrane Adlani au violon. Ensuite, l'étonnante, épanouissante artiste de vie et de liberté nous emmène dans son histoire dure et émouvante. Tata Milouda, oui c’est elle, vous entendez son nom partout alors allez juste à la Maison des Métallos pour la voir jusqu’au 29 mai. Elle est remplie d’énergie, de bonheur et de joie. Elle raconte son histoire à sa façon et j’aime son naturel et sa façon d’être sur scène. Tout simplement, j’aime Tata Milouda qui défend les femmes du Maroc et d’ailleurs à travers l'histoire qu’elle a vécue. Moi je dis " chapeau bas " Tata Milouda !!!!

Durant ce spectacle, je prends quelques photos que je partage avec vous
ici 

Tata Milouda est une femme tellement généreuse, elle donne tant d’amour et de joie sur scène. Et on partage un petit verre de thé avec elle comme à la maison. Ohhh merci Tata et la prochaine fois pense au mlaoui (crêpes marocaines) aussi :-) hihihii Non, je rigole bien sûr, c’était très bien comme ça, il était très bon ton thé à la menthe, je me suis régalée.

Quand le spectacle touche à sa fin, Tata Milouda lance le DJ marocain et tout le monde en piste pour faire la fête :-) J’aimmme ça et l’ambiance de là-bas.

Et pour terminer, on se retrouve tous en bas des marches de la Maison des Métallos. Pour la première fois, je rencontre une partie de la famille de Tata Milouda, ses filles Fouzia et Nadia ainsi que la petite fille de Nadia, une famille très unie et remplie de chaleur humaine, j’aime ça.

On se mitraille les un les autres pour garder un souvenir de ce beau dimanche après-midi.

Voici une photo qu’Annie a gentiment prise.


A la prochaine et vive la liberté !
Tata milouda -
Facebook
 
Maison des Métallos
94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11
du 20 au 29 mai 2011
du mercredi au vendredi à 20 h
samedi à 19 h
dimanche à 16 h
matinée le mardi à 14 h
relâche le lundi 23 mai
durée 1 h 15
tarif plein 14 euros
tarif réduit 10 euros 

 
texte et slam : Milouda Chaqiq
mise en scène : Jean-Matthieu Fourt
guitare et chant : Samia Diar
violon : Mokrane Adlani 
création lumière: Sébastien Debant
peintures : Marko93
production café culturel de St Denis
spectacle créé au WIP automne 2010

Cette nuit, il s'est passé quelque chose…



En ce 11 mai, toujours avec ma douce amie Elisabeth, je pars en voyage vers les mots uniques et si magiques de Souleymane Diamanka, accompagné du groupe The Moody Melodyz à la Reine Blanche. Et c'est le roi des mots. Mon tout premier concert de Souleymane Diamanka !


Souleymane Diamanka & the Moody Melodyz par holorime

J'attends Elisabeth dans le taxi, qui arrive en courant après avoir vécu une mauvaise aventure.

À notre arrivée au théâtre, Sania vient me voir puis nous entrons dans la salle mais ressortons aussitôt car les répétitions ne sont pas terminées.A ce moment-là je rencontre Khulibaï et Pascal Tessaud. Quelle joie de revoir la famille des mots au sein de laquelle j'avance depuis 3 ans. 

Dès l'ouverture officielle des portes, on  rentre, on s'installe au tout premier rang pour profiter au MAXiiiiMUmmm. On discute en attendant le début.

Les lumières s’éteignent, un animateur vient présenter le GRAND Souleymane Diamanka pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore. Pour ma part, je le connais depuis 3 ans et c’est une très belle rencontre. C'est si enrichissant de partager ses si beaux mots et de les écouter encore et toujours.

Pour nous, c'est une première de le voir en concert et nous prenons énormément de plaisir. Que d’émotions et de frissons ! Avec une voix si chaude et quand il chante je fond littéralement. C'est tellement émouvant cette voix venue d'Afrique jusqu'à nos oreilles et qui nous berce de son univers bien à lui. Et un duo improvisé avec ma voisine de gauche du premier rang quel talent Bravo à vous deux.

Il jongle avec les mots avec une telle prestance ! Il nous donne tant pendant plus de 1 h 30 de concert. Et en plus, il nous fait partager les archives audio de son père qui sont d’une qualité exceptionnelle. Il nous fait voyager dans son Univers Peul et moi J’ADOREEEE et j’en redemande.

J’avoue que j’ai de la chance d’avoir des amis(e)s de talent qui me font rêver. Ça fait du bien dans ce monde de fou.

Après ce merveilleux concert si chaleureux, je retrouve une belle partie de la famille, quel bonheur de revoir Rouda, Jacky, Neggüs, de rencontrer réellement Véronique, Bathily et Cathy. Et bien sûr de voir Souleymane et de discuter avec tout ce petit monde si humain, ça fait vraiment du bien. Quelques minutes plus tard, Rouda vient me dire au revoir d’une façon très marrante, j'adore ton humour :-) et Sania aussi, qu’ils sont choux.

Je partage avec vous quelques images du
concert.

Et un petit plus que ma chère Elisabeth a si bien pris

Souleymane et moi
 


 

et quelques secondes avant mon départ une photo qui n'a jamais été faite depuis 3 ans, vaut mieux tard que jamais, avec Jacky Ido, le grand acteur que j’aime vraiment beaucoup. Merci pour ton sourire mon ami et Ça peut chémar :-D

 
Cette nuit, il s’est passé quelque chose (dixit Souleymane Diamanka)

C'est Schowwwww




Enfin le 7 mai ! comme dirai ma chère et douce amie Elisabeth, avec qui je passe de très belles soirées remplies de suprises émouvantes et pleines de moments de joie, ça fait vraiment du bien. Un grand merci d’être là.

Elisabeth me rejoint chez moi et on attend le transport qui ne vient pas trop tard. En arrivant à la Scène Bastille, ça fait plaisir de retrouver la famille Babel Oued Sound. Je voie d'abord Denis, le guitariste, super sympa, de toutes façons ils sont tous super sympas et adorables, on ne peut que les aimer de tout notre cœur. Ensuite je vois Nicolas et Abou qui sont au chant et en rentrant  je voie Benjamin le Saxophoniste Ténor. Elisabeth et moi discutons en attendant le début du concert :-) ça fait vraiment du bien, en plus mon mal de tête est parti, la prochaine fois je t'appelle Elisabeth, tu es plus efficace qu’un Doliprane et tu n’es pas nuisible à la santé mdrrr.

Aujourd'hui, après un mois d’avril passé entre quatre murs, nous voilà au soir du grand soir tant attendu : 7 Mai 2011 à la Scène Bastille pour bouger avec le groupe BABEL OUED SOUND qui déchire sur scène, ça rentre dans la tête pour ne plus en sortir. MERCI la famille pour ce que vous donnez sur scène entre les mots et la musique de tous horizons, ça fait beaucoup de bien pendant 1 h 30. Et en plein concert un Bisous de Nathalie ça fait plaisir de la voir en réelle.

A la fin du concert, Elisabeth me dirige vers Abou à qui je demande une dédicace sur l’album qu'il m’avait gentiment offert le 21 juin 2009, après la superbe rencontre de ce jour-là. Merci Abou pour tes mots si touchants.



Voici quelques
photos pour vous que je partage.

Ensuite Elisabeth et moi sortons de la salle et allons prendre l’air. Je félicite Arnaud, Matthieu, Denis, Benjamin, ce fut une véritable joie pour nous tous ce concert. Et un plaisir de revoir rapidement Nathalie.

Comme le transport n'est pas encore là, je propose à Elisabeth qu'on aille se promener sans trop nous éloigner. Et sur ce chemin  de bonheur avec la plus grande joie je me retrouve face à mon premier ami artiste que j’ai connu et que j’aime vraiment beaucoup, Axiom, ce sont des retrouvailles inattendues et très intenses.

Je ne vous en dis pas plus car cela reste confidentiel. Je peux juste vous dire qu’au moment où je vous écris je n’en suis pas encore remise. Axiom je veux te remercier pour ton accueil si chaleureux et tes bras grands ouverts. Je t’embrasse FORT. Allez un petit souvenir quand même à partager avec vous.


Le temps que je me remette de mes émotions, on repart Elisabeth et moi sur le chemin du retour. Je rencontre à nouveau Arnaud qui me demande si je visite Paris mdrrrrr Oui Paris sous les étoiles et plein la tête :-) ce chemin c’est le chemin des étoiles.

Et arrivée à l'endroit où le transport doit nous prendre, une grosse bise à Denis et nous voilà ensuite dans la voiture plein de souvenirs dans l’âme…

À la maison du bonheur




Mercredi 6 avril 2011
Au théâtre Rutebeuf
Marc Lavoine en acoustique
Accompagné de ses deux musiciens

Je m'y rends avec ma chère Elisabeth, mon accompagnatrice officielle, avec qui j'ai la chance de partager tellement de choses depuis trois semaines. Merci à toi d'être mon amie.

Dans ce lieu, que je nomme " La Maison du bonheur ", et je ne suis pas la seule à l'appeler ainsi, on se sent si bien et tellement libre. C'est un endroit rempli de beaucoup d'amour et ça fait énormément de bien. Et il faut dire que la directrice est un ange ainsi que tous ceux qui y travaillent.

Je m'attends à tout avec Emmanuelle, mais franchement pas à cela : quand elle m'appelle vers 20 h 30, l'heure du début du concert, elle me dit qu'elle attend mon arrivée pour lancer le spectacle. Franchement, je ne sais plus quoi dire, j'avoue que je suis gênée à l'idée de faire attendre le public et Marc Lavoine. Je lui envoie donc un sms juste après en lui disant que j'arrive dans 5 minutes et qu'elle peut commencer :-) C'est vraiment le monde à l'envers mdrrr. En tout cas, un grand merci pour l'intention, je rate juste un titre mais je passe une merveilleuse soirée à chanter avec Marc les chansons que je connais par cœur, " Les yeux révolver ", " Le parking des anges ", " Le grand amour ", etc., accompagnées de si belles images projetées sur un drap tendu avec des pinces à linge tout simplement. Un concert rempli d'humour et de joie et dans un lieu pareil c'est juste le Top du Top !!!!


Marc Lavoine - Le parking des anges par cladstrife

Marc Lavoine en duo avec Valérie Lemercier
Le Grand Amour Clip Officiel

Même pour les dernières chansons, je me fais plaisir en allant devant la scène que je connais bien pour être montée sur ses planches, comme on dit dans le métier. Et je suis restée debout jusqu'à la fin, ça fait du bien de voir les choses en grand et de prendre des photos avec l'aimable autorisation de ma chère Manu. Et lorsqu'une personne de la sécurité vient me dire que je n'ai pas le droit, je lui réponds qu'Emmanuelle m'a donné l'autorisation, il revient alors en mettant sa main devant l'objectif, ce n'est pas très agréable sur le moment mais je continue dès qu'il est parti. Je suis chez moi voyons, je fais ce que je veux mdrrrr. :-D

Après les multiples rappels si chaleureux du public, il termine sur " Dis-moi que l'amour ne s'arrête pas "



après avoir chanté " Les yeux révolver " que j'adooore !


-Elle A Les Yeux Revolver par gambette

Très belle soirée franchement !

Elisabeth et moi en sortons avec des étoiles plein la tête.

Et j'ai la bonne surprise de voir les parents de Manu toujours aussi adorables.

Emmanuelle me dit que je ne peux pas avoir ma photo ce soir. Ce n'est pas grave, pour moi l'important c'est d'avoir passé un moment super chaleureux et de voir Emmanuelle à chaque fois, ainsi que Frank, Avelino et toute la famille. C'est déjà énorme tout l'amour qu'il me donnent. Et pour moi, si j'aime rencontrer des artistes c'est avant tout pour le partage et l'échange.

Juste un grand Merci avec un grand M

En partant, des bisous de loin à ma chère Emmanuelle qui m'a même invitée pour le spectacle d'Anne Roumanoff, même si c'est complet ça ne l'est pas pour moi me dit-elle :-) et en plus je peux venir avec qui je veux, ce sera bien sûr avec ma chère Elisabeth ! Merci Emmanuelle du fond du cœur. On sera là pour rire.

Voici les quelques
photos en souvenir

Grand Corps Malade au Casino de Paris




En ce Lundi soir 28 mars 2011, Charlotte est moi partons direction le Casino de Paris. Carla est déjà sur place, elle nous a pris les places que j’avais réservées.

En arrivant, j'ai le plaisir de voir Bénédicte Lecoq-Velleyen enfin en live :-) Ensuite, on va s'installer dans la salle où nous sommes bien placées. Pendant que tout le monde continue à rentrer dans la salle et à s'installer, j’aperçois de loin mon cher ami Sancho qui fait le tour pour venir discuter avec moi, il est adorable, merci à toi. Puis j'aperçois ma chère Coralie avec qui j’avais sympathisé au Cabaret Sauvage lors de la soirée One Love, et ce soir elle fait partie de l’équipe GCM pour vendre le programme du concert.

Une femme nous propose de nous prendre en photos toutes les trois : Charlotte, Carla et moi. Superbe moment de complicité. Coralie revient vers nous pour nous dire bonjour et là on lui prend 3 programmes :-)

Peu de temps après, la première partie de GCM commence, elle dure 15 petites minutes. C’est très spécial, il faut aimer l’univers de Yann Perreau.

Après ce passage, petite entracte de 10 minutes, et voilà mon grand Frère qui entre sur scène avec ses musiciens : Xavier, Mike, Feed, Nenad et une vraie famille soudée dans un salon de bar sur scène, très belle mise en scène. On passe un très bon moment avec eux. Grand Corps Malade nous fait passer du rire aux larmes, quelle émotion au moment de "Roméo kiffe Juliette", deux danseurs du clip sont sur scène et ça me donne des frissons. Merci à vous Laura et Dawin. Ensuite, un "6ème sens" me met les larmes aux yeux, c'est un texte que j’écoute souvent et que je connais par cœur, mais à chaque fois c’est la même émotion, alors merci à toi Fabien. Et "Nos absents", je n’ai juste pas les mots, tout est dit et les larmes sont à l’intérieur. Frédéric, à l'harmonica, qui nous vient tout droit de Washington, que de talent ! Et encore, un duo si tendre de Fabien avec Elise Oudin-Gilles, qui tombe si bien car nous voilà à l’heure d’été. Et Mike en rythme avec dada dada, vraiment j’adore. Et Fabien, je tenais à te dire que tu as aussi une très belle voix quand tu chantes. Quel bien cela fait vraiment de revoir Fabien et toute son équipe à chaque fois, avec toujours autant d'émotion. Je ne pouvais pas ne pas venir pour cette première au Casino de Paris, ça redonne un coup de fouet pour longtemps.

Après tous ces jolis moments, dans la salle et pendant le concert, nous voici dans le hall du Casino de Paris. Là, je vois Muriel, Adel, de nouveau Sancho…tout le monde est là. J’appelle Karim pour lui demander comment je peux faire pour voir Fabien et il me dit qu’il va venir nous rejoindre dans le hall, super. En attendant, on voit les super danseurs Roméo et Juliette qu’on félicite, et une belle surprise, j'aperçois Eric et Ramzy, je m’approche d'eux avec Carla, Charlotte préfère rester à l'écart du show bizz, haha. Mais moi, j’en profite bien avec Eric et Ramzy, depuis le temps que je voulais les rencontrer. Carla, que je vais bientôt appeler mon attachée de presse, dit à Eric que je suis slameuse et là je me lance en lui disant que c’est grâce aux textes de Fabien, depuis 3 ans, qui me donne la force et le courage d’avancer. Et ensuite, Eric me dis de lui envoyer mes liens pour qu'il puisse aller écouter. Super, un public de plus de touché. Merci Carla. Merci les humoristes que j’aime.



Très belle photo prise par la compagne d’Eric, j’en profite pour la remercier.

Ensuite, j’essaie de m’approcher pour voir Fabien qui est récompensé de disques de platines pour 3ème temps son 3ème album voici des photos du site
PurePeople.com où il est accompagné de ses z'amis Eric et Ramzy,et là à la suite je vois tout le monde, ça fait plaisir, de gros bisous à Elise, Nicole, Julia, Karim, Feed, Frédéric, Xavier, Mike Nenad, Mehdi, Jacques, Françoise. Fabien est en pleine interview avec une Télé et, quand il finit, on s’embrasse, ça me fait plaisir de le revoir comme à chaque fois. Comme je revois la compagne d'Eric, je lui remets ma carte pour Eric. Ensuite, je vais voir Jean-Rachid et chose promise chose due, on trinque au champagne ensemble. J’ai également le plaisir de rencontrer en live Valery Zeitoun, on trinque ensemble aussi. Ça fait du bien de passer des moments d’humanité comme cela.

Juste avant de partir, on discute un peu avec Coralie…

Je vous joins quelques
photos que mon amie Charlotte a prises et quelques-une de moi.

Merci pour cette belle et grande soirée en famille, ça m’a bien manqué.

Entre nous




En ce vendredi soir 25 mars 2011, direction Théâtre Rutebeuf pour un super concert de Chimène Badi en compagnie de ma chère Elisabeth.

A l'arrivée, l’ascenseur pour le fauteuil m’attend déjà. Les personnes de la sécurité nous accompagnent très aimablement et je vois tout de suite Emmanuelle :-) qui nous a réservé deux places devant au 3e rang à coté de Carla qui nous attend bien sagement.

On discute toutes les trois en attendant le concert, c’est un moment bien sympa. Quel plaisir aussi de revoir Avelino et Mireille Gitton.

Peu de temps après, le public s’impatiente de l’arrivée de Chimène Badi sur scène. Encore quelques minutes, ses musiciens entrent en scène puis elle arrive.

Le concert commence, je peux vous dire que c’est la première fois que je la vois sur scène, c’est juste magique, et d’entendre ses chansons en live c’est autre chose que d’être face à son ordi pour l’écouter, ça prend une autre dimension. Elle enchaîne toutes les chansons que j’aime tant.






A la fin du concert, Emmanuelle me fais la surprise d’aller voir Chimène en loge, mais chut… je ne dois rien dire… Avelino prend les manettes de mon fauteuil et m'emmène en direction les loges. J'arrive dans une loge que je connais bien, il m’offre un verre de coca pour me rafraîchir, ça fait du bien. Puis il me dirige vers la loge de Chimène. Emmanuelle est là et me demande mon appareil pour faire assez vite… On entre et là je vois Chimène si naturelle, on se fait la bise et elle me demande gentiment de patienter un peu car elle est en train de dédicacer plein d’affiches pour ses fans qui l'attendent dans le hall du théâtre. Ensuite, elle me dédicace son album et Emmanuelle nous prend en photo. On discute un peu, c’est bien sympa.



Photo prise par Emmanuelle merci à toi.




Après, un agent de sécurité me dirige vers la sortie, Avelino court pour me dire au revoir. Tout le long du trajet je dis au revoir à toutes les personnes que je rencontre et arrivée devant l'ascenseur je retrouve Elisabeth et Carla qui m’attendent.

Et on finit la belle soirée toutes les trois dehors en attendant le transport.

Très belle soirée, merci à tous !

Voici quelques
photos que j’ai prises sans flash avec l’aimable autorisation d’Emmanuelle.

Sortons en famille




En ce 22 mars, direction le Théâtre 71 à Malakoff pour le concert de Paco Ibañez en compagnie de ma mère, de ma tante et de ma cousine. Une chauffeuse de taxi très sympa (du service Alpha Taxi) que je connais déjà vient nous chercher à 19 h suite à la réservation de ma mère.

Une fois sur place, l'équipe du théâtre est aux petits soins avec nous et vers 20 h nous fait entrer les premiers dans la salle de concert pour que nous soyons bien placées. Nous sommes tout près de la scène, c'est vraiment très agréable et intimiste.

Une demi-heure plus tard, Paco entre en scène, avec son humour et sa spontanéité, ça fait plaisir de le voir en si bonne forme. Et toujours aussi engagé !  Ce soir-là, comme par hasard, il chante merveilleusement bien un joyeux anniversaire à sa façon, "Feliz cumpleaños, cumpleaños feliz...", et je pense à ma tante qui n'a pas pu venir avec nous ce soir et dont c'est l'anniversaire. J'ai failli l'appeler pour qu'elle l'entende :-) Deux heures de concert dont nous profitons pleinement, entre les magnifiques poèmes qu'il chante de sa voix si chaude et les anecdotes qu'il raconte si bien. C'est très beau. Et quel moment de pure émotion quand il invite sur scène une de ses amies pour dire deux poèmes.

Vers la fin, avec son humour que j'adore, il nous fait rire jusqu'à la dernière minute. Gracias Paco !


Paco Ibáñez - Como Tú (León Felípe) par baltanar

Puis retour chez nous en taxi.

Merci à ma chère tante d'avoir organisé cette si belle soirée en famille.

Quelle merveilleuse idée !

Un dimanche à la maison




Aujourd'hui 20 mars 2011 à 16 h, ma famille m'accompagne à Clichy au Théâtre Ruteubeuf pour que je puisse assister à la pièce de théâtre "Confidences à Allah" avec la merveilleuse Alice Belaïdi

Comme je ne peux pas disposer de mon fauteuil roulant (que je laisse à mon frère) pour entrer au théâtre, en arrivant j'appelle Emmanuelle qui me dit qu'Avelino va venir m'aider, c'est vraiment la famille dans cette belle maison du bonheur !

Je rejoins donc la salle avec Avelino et je retrouve Emmanuelle qui m'a réservé une très bonne place, comme toujours je suis très bien placée. Ah ! les enfants de la maison sont chouchoutés, ça fait du bien dans ce monde de brutes et d'incompréhension !

Quelques minutes plus tard, sous une lumière paisible apparaît Jbara, dit Alice Belaïdi, avec son histoire de bergère prostituée où elle se confie à son dieu, Allah, au fur et à mesure qu'elle passe de galère en galère. Elle le dit avec des mots si vrais, sans détour, sans tabou,  que j'en reste bouche B comme on dit.

J'ai vraiment beaucoup aimé son jeu sur scène avec ses différents personnages et pour cela je dis un grand Bravoooo Alice ! A la sortie je suis restée longtemps encore avec elle.

Vidéo extrait du sepctacle :


Confidences à Allah par o4

Et Interwiew :


Alice Belaïdi sur Confidences à Allah par madeinavignon

A la fin, comme je suis assise sans mon fauteuil roulant, les parents d'Emmanuelle m'aide gentiment à rejoindre le hall où je retrouve mon père avec le fauteuil. Ensuite, je vais prendre 2 places pour Chimène Badi. Puis, Emmanuelle arrive et je lui dis combien j'ai aimé le spectacle. Enfin, une belle surprise, c'est ça à la maison du bonheur, Liviane Ravel m'interpelle, je suis si contente de la revoir. On échange sur le spectacle et je reprends la direction de Paris....

Merci à Avelino, Emmanuelle et ses parents, la famille... pour ce doux moment.


Un choeur à aimer




En ce samedi soir 19 mars rendez-vous au Grand Rex !

Elisabeth, ma nouvelle accompagnatrice bénévole à l'Association des Paralysés de France, me rejoint chez moi, mon père nous accompagne en voiture au Grand Rex.

Une fois arrivées, nous prenons nos places péniblement car il n’y a qu’une seule place au lieu des deux prévues et finalement Elisabeth doit acheter un billet pour que l’on puisse rentrer à deux.

Installées dans la salle de concert, un chœur de France nous transporte avec les plus belles chansons de Charles Aznavour qui leur fait l’honneur d’être présent.

Je suis émerveillée par toutes ces voix qui chantent les tubes que j’aime tant, cela me donne des frissons et je chante de mon côté avec eux "La bohème", "For me Formidable", "Emmenez-moi…" Ils nous emmènent si bien et tout le public reprend en chœur le refrain. Quel BONHEUR !!!

Puis Charles Aznavour les rejoint sur scène pour les féliciter, quelle émotion !!!

Alors là je me lève et j'applaudis de toutes mes forces.

En voici un aperçu en vidéo :












Et si vous avez l’occasion d’aller les voir, allez-y sans hésiter !!!

En sortant, je me retrouve avec Elisabeth pour attendre Carla, mon amie choriste et, pendant ce temps, je vois Alberto Visentin, le Chef d’orchestre orchestrations

piano, avec ses amis. J’en profite pour féliciter et il me répond "c’était aussi pour vous".

Mon père revient nous chercher. Elisabeth prend son métro et Carla monte avec nous. Nous la raccompagnons avant de rentrer chez nous.

Je partage avec vous des
photos que j’ai prises.

Humain




Jeudi 10 mars 2011
À 20 h 30
Au Café de la danse
S Petit Nico
& Sancho en première partie

Je pars de chez moi vers huit heures moins cinq, mon père m'accompagne. En arrivant, je dois retrouver des futurs amis de FB, Sarah et Rafik. Donc, j'appelle Sarah qui vient à ma rencontre avec Rafik, très belle rencontre, très enrichissante et remplie de simplicité. Merci les amis. On arrive au Café de la danse, le portier nous facilite la vie en mettant une rampe d'accès, tout est prévu, ça fait plaisir. À l'entrée, je suis tout de suite reconnue par plein de têtes familières, ça fait super plaisir.  Ensuite, Nadia, la maman de S Petit Nico, vient vers moi et me cède sa place, que c'est adorable et quelle joie d'avoir passé la soiré en si belle compagnie. Et sa mère à elle, aussi chaleureuse qu'elle. Après être installée, je discute avec Sarah, ma nouvelle amie, et je souhaite vraiment que ça dure entre elle et moi, elle est tellement chaleureuse, allez donc à sa rencontre et vous constaterez par vous-même. Les lumières s'éteignent doucement, Sancho entre en scène et fait rire toute la salle avec ses textes. Hey, Sancho mon frère, j'adore Monsieur Gros, hihihi, bravoooo pour tes performances, continue comme ça. Très belle première partie.

Ensuite, entracte de quelques minutes, j'observe cette scène si bien aménagée et un banc sur place pour les "grandes âmes", un peu comme le groupe Iltika, mais le leur est vert et celui de S Petit Nico blanc, normal pour un ange de la musique ! Un concert exceptionnel commence, du ryhtme, des mots si bien posés, j'aime cet univers et les performances musicales de Pierre Cailliot, le percu, et de Frédéric Charbonnier à la contre-basse, ça donne des frissons. J'en ai les yeux qui pétillent du début jusqu'à la fin. S Petit Nico, si précis et si talentueux, quel plaisir d'écouter un si bon répertoire. Merciiii Nico pour ce magnifique concert rempli d'émotions.

Il faut toujours une fin aux bonnes choses et après avoir

kifé comme cela ça peut chémar longtemps.

A la fin du concert, mes amis Sarah et Rafik sont super contents de cette soirée et moi aussi.

Un ami très chaleureux vient à moi, Néobled, que j'ai grand plaisir à revoir et merci pour tes mots, je t'enverrai des textes promis. Puis, avec Sarah et Rafik nous allons boire un verre à l'étage. Rafik a la gentillesse de monter la chaise et moi je tiens le bras de ma chère Sarah pour monter les escaliers, je pourrais même dire les marches du bonheur car à l'étage Ami Karim est là, très heureuse de te voir et de discuter avec toi. Merci d'être qui tu es. C'est marrant de t'avoir vu ce soir car c'est à un de tes concerts que j'avais rencontré Nico, quel mgnifique souvenir ! Et d’avoir vue aussi Anne-Sarah sa sœur vous m’avez tous manquez ça fait du bien de vous revoir.

Anne, la sœur de Sancho, est là aussi, très chaleureuse également. Ensuite, je discute avec Sarah et Rafik, moment très sympa autour de notre verre. Mais, comme l'heure tourne, on redescend et on se dirige vers S Petit Nico. On attend notre tour pour la dédicace, c'est rapide et là encore plein de belles retrouvailles : Sancho, Christian, le papa de S Petit Nico, vraiment un grand bonheur de retrouver toute cette famille qui m'a manqué. Après voir eu dédicace de Nico et affiche, on se dirige vers la sortie et là je vois ma chère Agnès.



Papa est là, il nous attend et là je m'aperçois que je n'ai plus l'affiche de S Petit Nico, elle m'a échappé des mains sans que je m'en rende compte :-(

En tout cas, merci Rafik d'avoir essayé de la récupérer, elle est par terre, mouillée.

Quelle belle soirée franchement, plein d'étoiles dans la tête. Pour faire de beaux rêves :-)

Quelques photos vous attendent
ici.

Et des clips de S Petit Nico

HibOO d'Live : S. Petit Nico "Femme" par RodLeHibOO


S Petit Nico / Grandes âmes / Clip officiel HD par chartsinfrance

Son album "Humain" est dans les bacs, donc n'hésitez pas à l'acheter et le découvrir et le faire découvrir

 

One Love je vous love




Vendredi 25 février 2011
Festival
OneLove Prod
Au Cabaret Sauvage à 19 h
Avec
Candido & Cécilia
Akli D, Makaïa, Grand Corps Malade
et
Tata Milouda

Je pars de chez moi en taxi. Arrivée sur place, j'appelle Caroline qui vient m'accueillir avec une de ses amies, Samia. Elles se sont super bien occupé de moi. Caroline m’a présentée à toute l'équipe de l'association One Love et Terre bleue qui font un travail extra pour les enfants du Mali malades du cancer. Toutes ces équipes me disent « Bonsoir Sara la slameuse », hihiihihii, ça m’a fait rire. Ensuite, je m'adresse à Caroline pour prendre ma place, elle est vraiment adorable, elle va la chercher pour moi et remplit le chèque pour moi. Vraiment merci pour ton aide ma chère Caroline.

Comme je suis curieuse et généreuse, je regarde les petits objets vendus par l’association Terre bleue et je leur achète deux porte-clés. Ils sont contents d’avoir « une première cliente », ce qu'ils me disent, et moi je suis contente d’avoir fait ce geste.

Puis ma chère Véronique arrive, je discute avec elle en attendant le début du concert et je prends également le temps de manger. Et une deuxième tendre Véronique arrive avec ses amis, donc la salle devient une grande famille chaleureuse et ça fait du bien de se sentir aussi bien entourée. Je suis portée par deux grands garçons pour être bien installée devant la scène, la place que j'aime, partout j’aime me sentir proche des artistes et vibrer avec eux.

Tout commence avec Candido & Cécilia, tous en rythme, en danse et on frappe des mains. Pour moi, tout se passe dans ma tête et mes mains, car je ne peux pas danser, hihhii. Après un univers qui m’est familier, celui de Akli D, un univers oriental et très frais, tout ce que j’aime, j’ai l'immense joie de voir notre Tata milouda nationale qui se joint à Akli D, c'est un moment très émouvant. Et Tata milouda vient me voir juste après, quelle femme remplie de vie ! MERCI d’être.

Ensuite, entracte, avant de relancer avec d’autres surprises. On prend donc le temps d’écouter la présentation de l'association One Love et Terre bleue. Puis Makaïa, très bonne musique dansante et remplie de beauté, nous fait voyager encore et encore. Pendant ce temps-là, en leur compagnie, une bonne surprise me rejoint, ça me fait chaud au cœur à chaque fois de voir mon cher ami FeedBack, merci d’être qui tu es, être en musique ensemble avec Véronique est un moment très chaleureux à partager en attendant la fin de Makaïa. En rythme, tout en écoutant Makaïa, une fille s'approche de moi et on fait connaissance, elle m’a repéré lors des concerts de Grand Corps Malade. Elle est vraiment chouette comme fille. Merci Coralie d’avoir fait le pas et pour la gorgée de bière aussi, hiiii.

Ensuite, pause de quelques minutes, le temps de remettre la scène en ordre pour le moment tant attendu que je partage avec Coralie, Véronique et toute la famille du Cabaret Sauvage. Voici Grand Corps Malade et ses musiciens, FeedBack, Mike, Xavier, Nenad, ça fait du bien de les voir tous. Les mots de Grand Corps Malade m’envoient toujours autant d'énergie, d’espoir et du PUNCH !!! Un moment unique passé en sa compagnie, il y invite aussi Tata Milouda à son tour et c’est une belle liberté qu’elle nous fait partager. Puis Grand Corps Malade annonce la fin de son passage, donc là j’en profite, comme Véronique me le propose, je me mets debout appuyée à la scène et là je suis avec eux à 200 % et ça fait vraiment du bien de les sentir tous les un et les autres près de nous tous. Le concert touche à sa fin et tout le monde rejoint la scène pour un salut général.

Enfin, je vois Grand Corps Malade, ça me fait vraiment plaisir car je lui dis que j'avais dû partir avant la fin lundi à L'Olympia en raison de mes problèmes de transport. J’ai également la bonne surprise de revoir son père à qui je raconte aussi ce qui m'est arrivée car je n’avais pas eu l'occasion de le revoir pour lui dire au revoir.

Et voilà que ça recommence, ce soir le chauffeur de la PAM n’est pas venu me chercher comme je l'avais demandé ! Heureusement, Véronique est avec moi et me ramène à la maison. Mais imaginez si je me trouve toute seule, comment je fais ? Donc, à partir de maintenant, je ne prends plus le risque de sortir toute seule.

Je vous joins des photos faites avec l’aimable autorisation de l’assos OneLove.

Photos c’est
ici

Merci à tous…

Ça peut Chémar en grand



Lundi 21 février 2011

À L'Olympia à 19 h 30
Ça peut Chemar !
avec le Réservoir et France Bleu 107.1
Présenté en première partie : Olivier Daudé et Mary de Vivo 
et Deuxième partie ÇA PEUT CHEMAR avec Alban Ivanov

Je pars de chez moi avec ma tante Souad. Pour le moment, tout se passe bien. C'est en arrivant à L'Olympia à 18 h 30 que tout se gâte fortement. 

D'abord, longue attente pour l’obtention des billets et ensuite de nouveau nous attendons un long moment avant que quelqu’un daigne nous faire entrer dans la salle, alors que les personnes en fauteuil sont soi-disant prioritaires. Quand ils se décident enfin à nous installer, c'est un peu loin de la scène, mais ici on n’a pas le choix.

Peu de temps après notre installation, j’oublie un peu mes déboires car j’ai le plaisir de voir mon ami Mehdi Idir :-) qui me dit qu’il viendra me chercher après le spectacle.

Puis de nouveau l’attente ! Alors que le spectacle devait commencer à 19 h, c'est avec plus d’une heure de retard que Le Réservoir et France bleue présentent les artistes : Flavia Coehlo, The Wankin' Noodles, Puss In Boots, Killtronik, Balthaz et Sacha qui passent les uns après les autres jusqu'à l'entracte à 21h30.

J’avoue avoir été un peu déçue par ce début de soirée car je m'attendais à voir la famille ça peut chémar :-) qui me met du baume au cœur, tous autant qu’ils sont. Déjà à l'arrivée, je pensais que j'allais tout de suite voir le merveilleux Cabaret Urbain, mais non ça n'a commencé qu'à 22 h 10 !

Heureusement, pendant l'entracte, j’ai la bonne surprise de voir les parents de Grand Corps Malade et Benoît Simon, ça me fait très plaisir.

Puis, alors que je veux changer de place, car j’en ai marre d’être assise sur ce foutu fauteuil roulant, et m'asseoir à côté de ma tante Souad sur un siège normal pour la suite du spectacle, un agent vient me dire que je n’ai pas le droit. VIVE LA LIBERTÉ YOUHOUUU !!! Je retourne donc dans mon fauteuil. On se demande ce qu’on a le droit de faire dans cette salle à part obéir aux ordres et se taire, vive la démocratie je vous jure. Excusez-moi, je suis "vener" comme dit si bien Alban Ivanov. Pendant que d’autres filment, prennent des photos sans problème, moi qui me lève juste de mon fauteuil pour m'asseoir ailleurs, j'ai immédiatement droit aux remontrances. C’est vraiment le monde à l’envers et là ça ne peut PAS chémar ! 

Après l'entracte, la FAMILLE arrive enfin sur scène,

ÇA PEUT CHEMAR !!! ça yeaaahhhhh :-) 

Le trio de beatbox commence

On a aussi les belles lignes de Grand Corps Malade et moi un bisou de Marine Baousson
 
Le magicien du chapeau et de la canne et là je vous présente Lomalakane accompagné merveilleusement bien par FeedBack et un des beatbox

La belle voix époustouflante d’Elise Oudin-Gilles

Du Stand Up avec Baptiste Lecaplain 

Un moment de rire avec Janane Boudili

Issa Doumbia, Grand Corps Malade, Alban Ivanov et Mehdi Idir pour un casting de choc, ATTENTION ça rigole pas hahahahaha

Et re du Stand Up avec un tout petit de 14 ans, mais tellement fort, Stéphane Bak

Le groupe extraordinaire de Street Style Society

Et là, pour moi, la soirée touche à sa fin car mon transport m’attend et, cerise sur le gâteau, quand je sors il n'est plus là ! Je dois donc prendre un taxi pour rentrer chez moi. Merci la PAM !

En plus de nous faire traiter comme moins que rien à L’Olympia, nous les personnes à mobilité réduite, on ne peut même pas prendre des places comme tout le monde sur internet, on doit payer une communication téléphonique à 34 centimes la minute pour nos réservations et ensuite attendre patiemment la remise des billets le jour de la représentation.AU SECOURS. MERCI POUR TANT DE SOLLICITUDE ! C’est la dernière fois que je vais dans cette salle car ÇA ne PEUT PAS CHÉMAR avec L’OLYMPIA avec de telles pratiques, c’est ce qu’on appelle de la DISCRIMINATION !

En tout cas, la famille, merci pour ce que vous avez donné sur scène, ça pourra toujours chémar avec vous.

Vive Tata Milouda



©Tata Milouda vue par Ngilozi

Jeudi 3 février 2011 à 14 h 30
à La Maison des métallos
Spectacle de Tata Milouda VIVE LA LIBERTÉ !!!!
Texte : Tata Milouda
Superbe mise en scène : Jean-Matthieu Fourt
Milouda Chaqiq (texte, slam)
Samia Diar (guitare, chant)
Mokrane Adlani (violon)
Création lumière: Sébastien Debant
Très belles Peintures de : Marko93

production café culturel de St Denis
spectacle créé au WIP automne 2010
Comme j'habite à 2 pas de ce lieu culturel, mon père me dépose.
Une fois sur place, j’attends le début du spectacle. Je vois Cristina, on se dit bonjour et là j’attends encore.
Il faut dire que je suis arrivée tôt.
Peu de temps après, Vincent se présente à moi et m’accompagne dans la salle de spectacle.
Je suis placée tout devant, quelle chance ! Merci à vous Vincent et à votre collègue.
Tout le public, une France de couleurs et de toutes générations, est là pour admirer Tata Milouda.
Ça fait chaud au cœur.
Cette après-midi, Tata Milouda est accompagnée en chanson par Samia Diar et Mokrane Adlani.

Samia et Mokrane entrent en scène et commencent par une superbe chanson. Ensuite, Tata Milouda arrive sur scène. Dès le début, à partir de la chanson, l’émotion commence et dure tout au long du spectacle. Quand Tata Milouda nous raconte son parcours du Maroc à Paris, très dur, elle dégage une telle force, c'est admirable ! La détermination qu'elle a dû déployer à chaque étape de sa vie pour dépasser les obstacles et enfin arriver à réaliser son rêve d’apprendre et de faire du théâtre. Quelle belle leçon de vie !

Ecoutez-la car elle en parle beaucoup mieux que moi.

Voici un extrait :





Tout un spectacle sur son combat à reconstruire sa vie.

À la fin, elle invite le public à danser avec elle sur scène. C'est un moment très chaleureux.

On s'aperçoit enfin qu’on est tous du même monde et sans barrage.

Merci pour ce partage, Milouda, du fond du cœur et que ça continue.

Puis elle vient vers moi et je la serre très fort dans mes bras, mes larmes sont à l’intérieur

et pour cela je te dis merci.

Un homme très chaleureux, René, vient vers avec moi et il me dit : « ça vous a plu chère amie ? ». Je me présente à mon tour et je lui donne ma carte. Une adorable petite fille est avec lui, elle m’a touchée. J’espère bien les revoir, peut-être de futurs grands amis…

Vers la fin, Cristina m’accompagne au bar où on doit tous se retrouver avec Tata Milouda. Mais pendant une demi-heure, je me retrouve toute seule. Du coup, je décide de rentrer chez moi. Je suis un peu fatiguée et même bouleversée. Et là, Cristina se rappelle qu’elle m'a laissée au bar, elle vient donc me chercher et m’accompagne à la sortie.

J’aurais bien aimé dire au revoir à Tata Milouda et faire une photo avec elle, mais ce sera pour la prochaine fois.

Surtout allez la voir. Elle est à la Maison des métallos jusqu'à dimanche 6 février au soir.

Quelques photos
ici.

Cinq voix qui portent




Mardi 1er février 2011
Théâtre des Trois Baudets à 20 h 30
OMMM
Une belle soirée s'annonce.

J'arrive au « Trois Baudets » à 20 h, je prends mon billet puis je me dirige vers le bar. Je redécouvre le hall dont l'aménagement a changé. En tout cas, c'est super comme ça ;-) bonne initiative.

On me propose de consommer un jus d'orange, ce que je fais avec plaisir et j'ai la joie de voir un des menbres du groupe de BabelOued Sound, Benjamin Sarralie, avec son amie. Et je peux dire que je lis lol, Sara Lis lol, un nom de famille pareil ce n'est pas banal.

Ensuite, un charmant garçon vient me voir et me demande si je souhaite composter mon billet et entrer dans la salle. Il me propose de me le faire, j'accepte avec plaisir car avec le monde qu'il y a ça m'est diffile de circuler, et il m'accompagne à ma place habituelle. Dans chaque « maison du bonheur », j'ai mes habitudes. Je le remercie bien évidemment.

Peu de temps après, le concert commence. Chaque voix avance dans l'obscurité sous une lumière rouge tamisée au rythme de la diction et de la danse. Ils sont tous les cinq des poètes vocaux. Il nous transmette une telle émotion, la joie sur nos visages, on reçoit plein de bonheur en une soirée. Ils m'épatent par toute la technique vocale qu'ils maîtrisent.

Tout simplement des magiciens de la voix !!! Bravooo à vous 5 !

Après ce super concert, je me dirige vers le hall où tout le monde se retrouve. Je vais signer le livre d'or, ça valait vraiment le coup.

Je reste dans un coin pour ne déranger personne. Puis, Mayon, une des magicienne, s'approche, je la félicite et on discute un petit peu. Ensuite, j'observe le monde de mon petit coin et, comme l'heure tourne, je vois de nouveau la belle Mayon et je lui demande une dédicace et si c'est possible de faire une photo tous ensemble. Elle part donc chercher ses 4 charmants camarades, et vient le tour des dédicaces du séduisant Mathis, du beau Sam et de la charmante Manon. Petite pose avec leur manageuse Sophie à qui je donne mon appareil pour qu'elle prenne la très belle photo de famille. Merci à tous pour votre compagnie. Et pour finir, voici la dernière dédicace de la douce Melody qui met sa touche finale.






Ensuite, j'attends mon transport en la charmante compagnie de la marraine de Manon qui vient vers moi, on discute du groupe, de l'Italie, c'est très agréable. Puis, sa maman vient vers moi en me demandant qui je suis, on se présente, on discute. Très sympa.

A nouveau toute seule, mais pas longtemps, car mon ami Benjamin vient vers moi et me demande si j'ai un transport, je lui répond que oui mais que j'attends toujours.

Un peu plus tard, au feeling, je m'approche de la sortie et Benjamin me demande si la voiture qui est là est pour moi, c'est bien mon transport, alors il m'accompagne jusqu'au chauffeur.

Merci d'avoir été là.

Quelques
photos prises lors du concert

Et quelques liens pour découvrir OMMM

FaceBook

Site Internet

3 ans plus tard



 
Vendredi 18 janvier 2011

4 jours après le concert de Ferran Savall 

Voici le moment tant attendu !

Pour moi, pour vous, enfin pour nous tous.

Grand Corps Malade ! Vous allez me dire « encore ! », mais dites-vous bien que si je ne l'avais pas rencontré un 10/11/2007 au même endroit, Théatre Rutebeuf que j'appelle « La Maison du Bonheur », je ne serais pas là où j'en suis aujourd'hui.

Alors, je vous raconte cette soirée mémorable en compagnie de Rachida,

Céline, Laurent, Fanny, Aude, Carla, Patrick, Véronique, Renaud et Gaëtan.

Rachida et moi arrivons, l'ascenseur est déjà prêt, il nous attend. Nous entrons les premières dans le hall du théâtre. Je vais saluer tout le monde, même les agents de sécurité sont super sympas. Emmanuelle, si rayonnante, je la prends dans mes bras. Ça fait du bien franchement d'avoir une amie comme elle, avec un cœur gros comme ça. Ensuite, Celine et Laurent nous rejoignent. Peut de temps après, ma très chère Emmanuelle nous ouvre les portes du bonheur pour pouvoir nous installer les premières avec d'autres personnes prioritaires. Notamment un garçon qui ne m'est pas étranger. Elle organise bien les choses, c'est génial. Peu de temps après le public arrive, tout le monde s'installe et au fur et à mesure des personnes que je connais viennent me saluer et je profite de cette article pour les remercier : Cathia, Catherine, Camille, Gaid, Marise, Aude, Fanny, Patrick, Carla, sans oublier la belle et douce Julia avec qui j'ai passé un moment délicieux, j'en ai eu les larmes aux yeux. Ensuite, nos amis Véronique, Renaud et Gaëtan arrivent et s'installent. Tout le monde est à sa place, le concert peut commencer. Il est demandé de ne pas photographier, ni filmer, ce que je respecte tout-à-fait, le droit à l'image étant quelque chose de très important. Et je sais que Grand Corps Malade, quand c'est une première, ne souhaite pas que ce soit filmé ni photographié, ce que je peux comprendre.

Le rideau s'ouvre sur une scène réaménagée, magnifique composition, et Fabien accoudé au bar micro à la main nous parle d'un bulletin météo. Et ce soir, avec lui et son public, 500 personnes face à lui, c'est une météo remplie d'amour qui s'annonce et lui-même le dit. Il nous fait voyager en train ensuite. Au moment du texte « Définitivement » je ressens une émotion profonde, oui j'ai des larmes de joie pour lui et sa famille. Quelle soirée, et ce n'est que le début ! Des surprises, nouveaux textes humoristiques et touchants qu’on découvre. Vraiment quel talent a cet homme et il arrive à nous faire chanter sur les jolies notes de Mike Karagozian, Nenad Gajin, Xavier Zolli et FeedBack. Quelle magnifique ambiance règne dans la salle ! Le texte « Nos absents » me bouleverse terriblement, super émouvant quand on pense à nos amis et proches partis si vite, alors Fabien merci pour ce texte qui les fait revivre. Il déclame notamment « 6e sens » (le titre qui m'a donné envie de me lancer après l'avoir entendu la première fois) qu'il dédicace à son ami Sami El Bidadi qui a monté son association «
6e sens » à Bruxelles.

Vidéo de Samir


Moi, curieuse comme je suis, après le concert je l’ai trouvé sur Internet, suis entrée en contact avec lui, des choses vont se bâtir ensemble, et plus surprenant j'ai découvert que c’était ce garçon qui m’était déjà familier qui était entré avec nous dans la salle ! Fabien termine ce magnifique concert avec un titre daté du 1er janvier 2010 où il raconte sont parcours qu'il ne lâchera pas, comme je le comprends. L'univers d’où il vient et où grâce à lui je suis, c’est juste du pur bonheur.

 

La suite des photos ici 

Après cette fabuleuse soirée, je vais retrouver Fabien, mon ami depuis 3 ans maintenant et que j'ai rencontré pour la première fois ici même le 10-11-2007. Donc Emmanuelle, notre chère et tendre directrice qui mène les choses comme un chef, nous demande d'abord de quitter la salle puis elle nous demande finalement de revenir car c'est Fabien qui vient nous rejoindre dans la salle de spectacle pour dédicacer CD, Tee-shirt, flyer etc. à tous ceux qui le souhaitent, chacun son tour pour éviter la pagaille et vraiment tout se passe très bien. Vient mon tour, je reste tout à fait sereine, je me lève, ce soir je veux être debout ! hihii On s’embrasse chaleureusement et je lui demande s’il peut me dédicacer « 3ème temps » et il me répond : « Mais je te lai déjà dédicacé ! » Alors, c’était bien moi dans les remerciements sur la pochette :-) Je ne sais plus quoi dire, j'ai déjà la gorge serrée après ce concert mais là trois fois plus, pour rester avec le 3 ! Non mais c’est vrai, c’est touchant de voir son prénom dans la liste des personnes nommées sur son album. Fabien, je mets juste ma main sur mon cœur et je te dis MERCI. Il me met un petit mot de plus, ce n’est jamais de refus. Je lui tiens l’album et il écrit. 

 
 

Ensuite Emmanuelle, heureusement qu’elle est là pour me rappeler à l'ordre car émue que je suis je ne sais plus où je suis, me demande si j'ai mon appareil pour une photo à mettre sur Facebook. Je sors vite l'appareil et le lui passe, elle fait une magnifique photo que je partage avec vous. Tellement d’émotion et d'amitié dans nos regards, ça fait chaud au cœur. 
 
 

© Emmanuelle 

Puis je remercie encore vivement Fabien et on s’embrasse chaleureusement à nouveau. Et il continue avec le petit monde qui reste. Quel courage Fabien, si patient et si généreux. 

M. Gilles Catoire, maire de Clichy, est également là avec nous. J'en profite pour m'approcher doucement de lui et lui dire que j'aimerai être prise en photo avec lui. Il me répond très gentiment : « avec grand plaisir ». Après cette belle photo, il m’embrasse lui aussi chaleureusement, ça fait chaud au cœur franchement. Je crois que je vais venir habiter cette ville, elle respire le bonheur à tous les coins de rue :-)


© Avelino

Peu de temps après, on se dirige vers le hall pour vivre encore beaucoup de bons instants. Aller une photo encore cette fois là avec Avelino mon ami.

 

© Carla 

Notre cher ami FeedBack nous rejoint, encore beaucoup d'émotion partagée, on s'embrasse, on discute, on prend des photos, on rit, on éprouve beaucoup de joie à se retrouver tous ensemble :-D Et quand Renaud lui dit qu'il m'a composé une musique percu pour mon texte « À chaque battement de mon cœur », Feed me demande de le lui envoyer par mail, ce que j'ai fait sans perdre de temps lol.

Quel moment chaleureux partagé ce soir avec tout le monde, quel BONHEUR !!!!!

Merci à TOUS

Album « 3ème temps » de Grand Corps Malade en vente
ici

Et toutes les infos sur son magnifique
site.

Allez voir Grand Corps Malade en Concert, c'est juste magique !

Fantastique soirée




Une soirée de plus parmi toutes celles auxquelles j'ai assisté jusqu'à présent au Théâtre Rutebeuf

En ce 14 janvier 2011, j’arrive à « la maison », toujours aussi bien accueillie par cette si merveilleuse équipe. Oui, je sais, je me répète, mais quand on aime on ne compte pas. En attendant le concert, je fais le tour d'une expo aux couleurs que j’aime, rouge et bleu. Magnifique tableau de
Pascal Lièvre, « Made In France », très belle découverte. Profitez-en, l'expo est présentée jusqu’au 20 février 2011 

La suite de la soirée s'annonce aussi merveilleuse que cela puisse être quand on aime l'Espagne, la guitare et la voix de Ferran Savall. En plus, commencer le concert en si bonne compagnie, aux cotés d’Emmanuelle Okbi au 3e rang, n'est-ce pas un signe ? On ne peut qu’aimer le concert de Ferran Savall, si bien accompagné par Mario Mas et Jordi Gaspar Caro. Un concert qui vous emmène jusqu’au bout du monde, dans un autre univers. Deux guitares, une contrebasse et des voix qui transportent. On en ressort sans voix pour le coup !!! À ces 3 merveilleux artistes, je dis Gracias para tarde… Pendant les rappels, j’aperçois M. le maire Gilles Catoire qui vient me serrer la main, toujours aussi chaleureusement, ça fait plaisir. Cette soirée m'émeut aux larmes. Je suis si captivée du début à la fin que je n'ai même pas l’idée de faire des photos. Tout est dans ma tête, désolée pour vous, mais allez voir Ferran Savall s’il passe à côté de chez vous et vous verrez ce que ça fait. Pour vous dire, j’en ai encore la gorge serrée.

En quittant la salle, alors je ne suis pas encore tout à fait remise de mes émotions, Mireille Gitton me surprend en me faisant un gros bisous et me demande si je veux aller voir Ferran en loge, je lui réponds que ce n’est pas la peine et je la remercie. Je ne veux pas déranger. Quel plaisir de revoir à chaque fois toute la petite famille dans cette maison du bonheur. Puis viennent Franck et Pierre avec qui je discute. Ensuite je me retrouve à côté de Mario Mas, on s’embrasse chaleureusement et je le félicite de sa prestation, superbe et magique, les mots me manquent pour définir ce que j’ai ressenti durant le spectacle. Enfin, mon Cher Avelino me demande si je veux une dédicace de Ferran, ça ne se refuse pas évidemment. Ferran m’embrasse lui aussi chaleureusement et me dédicace le flyer.





Je lui demande si on peut prendre une photo, ce qu'il accepte avec une grande gentillesse.

Je passe alors mon iPhone à Avelino.

Quel beau souvenir !!! Je donne ma carte à Ferran pour qu'on puisse communiquer à l'avenir.





Après ce moment de partage chaleureux, ça continue en compagnie

d'Emmanuelle Okbi et Mireille Gitton, avec qui on rit beaucoup.

Puis je reste en compagnie de Franck en attendant mon transport. Merci de ta présence mon cher ami.

Je rentre chez moi avec un chauffeur que je connais déjà,

il m'avait emmenée voir Liane Foly lors de son spectacle au théâtre. 

De retour chez moi, encore une belle rencontre virtuelle avec Hervé Cristiani sur Facebook.

Il faut bien avouer que cette plateforme me rapproche des artistes comme « La maison du bonheur » :-)

Quelques vidéos trouvées sur le net, bonne découverte…


Ferran Savall - New-Morning (26/01/10) - Noumi... par DuNose


Ferran Savall - El Noi de la Mare par DuNose


Ferran Savall - Improvisation par DuNose

Le retour d'Axiom




Pour débuter cette nouvelle année, 
je voulais à tout prix vous annoncer le retour d’Axiom en force  
En attendant, le 14 mars 2011, la sortie de son album dans les bacs Axiom Aka Hicham

Découvrez en EXCLUSIVITE son clip « AXIOM AKA HICHAM »


AXIOM AKA HICHAM clip officiel par axiom

N’hésitez pas à faire tourner à vos z’ami(e)s et famille. Merci pour lui.
Plus d’infos sur son
blog et un autre ici
Amusez-vous bien.
Axiom, c’est du LOURD !