Des mots pleins la tête

11056553_10153688771189783_4890917936504985507_o

Showcase Marco Moustache

+ Slam Session avec le 129 H 

La Scène du Canal – Jemmapes
116 quai de Jemmapes 75010 Paris

Vendredi 16 décembre 2016 – 20 h 30


Nous voilà repartis comme en quarante avec mon oncle Stéphane : une soirée de retrouvailles et de partage de mots et de notes, à La Scène du Canal – Jemmapes.


Arrivés sur place, héhé ! qui je vois en premier ? Lyor et Neobled !
Ce que ça fait plaisir de les revoir ! Ça faisait looooongtemps que je ne les avais pas vus, mais pas perdus de vue pour autant. Comme Lyor, Neobled semble vraiment ravi de me revoir. Il me dit : « On va pouvoir t’entendre ce soir, c’est cool ça ! » Ajoutant, à l’adresse de son complice : « Lyor, tu m’inscris Sara en 3e sur la liste ! » Toujours le mot pour rire !

Ça fait trop plaisir de revoir la famille et de repartager nos mots avec eux, sans maux.


En attendant que la scène soit prête – réglages son et lumière –, une personne de l’équipe nous accompagne au premier jusqu’à un grand espace accueillant où quelques habitués patientent sur une banquette ou discutent autour d’une table.


Une demi-heure plus tard, nous sommes invités à rejoindre la salle. Et je revois Rouda :
quelle joie de le retrouver encore une fois cette année ! Il nous propose gentiment un verre que j’accepte avec plaisir. Puis, l’on installe tout mon petit matériel : caméra vidéo, trépied, micro fixé sur l’appareil photo, iPad comme antisèche (pour mon texte), iPhone pour les photos d’appoint… Petit à petit, l’espace se remplit. Quelques amis slameurs – Prince, L’Azraël… – viennent me saluer, et la soirée commence.


Les deux font la paire de…
Marco Moustache

IMG_0689

Avec un schowcase d’une demi-heure de Marco Moutache. Pour les quelques égarés qui ne connaîtraient pas encore, Marco Moustache est un joli duo plein d’entrain. Marco d’abord, à la voix et aux claviers, une femme bourrée d’humour, de poésie, de joie, de vie tout simplement. Sur des textes inspirés par les stéréotypes de genre, la féminité ou encore le machisme, elle joue avec les mots, les fait pétiller d’un prodigieux débit. Mais Marco Moustache, c’est aussi Florian, un brillant batteur qui sait aussi, lorsque nécessaire, donner la réplique à sa complice avec le même humour. Une merveille, ce concert ! Ce n’est pas à raconter, mais à vivre ! Pour vous faire patienter jusqu’au prochain, je vous mets ses clips si bien faits !









Et en attendant la mise en ligne de la nouvelle version du site, actuellement en reconstruction), vous pouvez aller faire un tour sur sa page Facebook. À travers images et messages, vous y retrouverez le même esprit jubilatoire.

Après un petit quart heure d’entracte, la slam session peut commencer ! Actualité oblige, Rouda ouvre la soirée avec deux chroniques sur les massacres en Syrie. Écrites voilà cinq ans, elles auraient pu l’être hier tant elles sont d’une tragique vérité sur le sinistre jeu des grandes puissances et des médias.


Ensuite, slameuses et slameurs, plus ou moins « habitués », se succèdent (certains viennent pour la première fois). Avec, pour commencer, un Brésilien déclamant son texte en portugais. Et toujours, à travers ce goût, cette gourmandise même de la langue, cette variété de sentiments et d’émotions que l’on retrouve dans le slam : entre peur, colère, joie et tristesse, humour aussi. En dehors de ceux de Rouda déjà cités, quelques textes marquent particulièrement : sur une femme battue, les SDF, l’univers carcéral, mais aussi l’amour des femmes (de toutes les femmes !), ou plus simplement le flow.

Pour ma prestation, très aimablement introduite par Neobled et soutenue par une « instru », j’ai choisi un texte sur « Une main » :




Cette émouvante soirée s’achève peu après 23 heures. Que du bonheur dans la tête et le cœur ! Et pour la clore en beauté et l’immortaliser, une photo souvenir avec Rouda, Neobled et Lyor, comme au bon vieux temps du Lou Pascalou :

DSC01516

Merci encore à tous… vous êtes formidables !

Quelques photos ici

Petit rappel :

inconnu

© Photo Clotilde Penet Journ’artiste.

Marco Moustache Proësy groove… Entre jazz, hip hop et chanson… Entre piano et batterie… Entre prose et poésie… Quelques grammes de sourire, quelques larmes de rire, quelques drôles de drames, quelques profonds soupirs se cachent derrière la moustache de la féminine Marco.

L’EP Les Désaxés est sorti le 10 décembre 2015. Il est en téléchargement et en libre écoute sur Bandcamp et SoundCloud.

L’album Et le monde est sorti le 4 septembre 2014. Il est disponible sur toutes les plates-formes de téléchargement.

Tata Milouda en Bretagne

Une soirée magique filmée par une slameuse rennaise

L'ARTISTE FRANCO-MAROCAINE TATA MILOUDA EN BRETAGNE

Trois jours de suite, notre Tata Milouda nous arrive directement d’Épinay-sur-Seine, la ville de la banlieue parisienne où elle vit. Elle est là pour partager avec nous à Rennes son énergie, sa liberté et sa joie de vivre !

Le 23 novembre, un café citoyen à la MJC Antipode.

15134635_10154396201594821_5869311317508012906_n
© Christine Vainqueur

15095571_10154396633074821_4964002107868552757_n
© Christine Vainqueur

15219485_10154396637734821_4530846537766020128_n
© Christine Vainqueur


15220134_10154396636354821_2916635390681643863_n
© Christine Vainqueur

Le 24, une rencontre avec des femmes à la MJC Maison de Suède, puis un spectacle seule en scène.

15171098_10154398442974821_6344256484132257178_n
© Christine Vainqueur

Le 25, enfin à l'UAIR (Union des Associations Interculturelles de Rennes), projection du documentaire « Patience, patience, t'iras au paradis », de la journaliste belge Hadja Lahbib, suivie d'une rencontre, puis d'un spectacle.

15135885_10154401788519821_2837179004823242998_n
© Christine Vainqueur

Laissez moi vous raconter la première soirée...

Milouda nous parle de son enfance difficile avec humour, tour à tour en chanson, slam et danse. C'est une artiste incroyable !

Elle vous rend heureux en une fraction de seconde, avec son sourire et son indéfectible optimisme. Je ne pouvais pas assister à son spectacle sur les trois jours malheureusement, mais c'est avec beaucoup de plaisir que je me rends le 23 novembre dernier à la MJC Antipode avec mon mari, Siegfried.

Nous étions sur place en avance, et quand Milouda est arrivée, nous nous sommes enlacées très fort. Ce fut beaucoup d’émotion de se retrouver là, en Bretagne, après nos différentes rencontres à Paris. De plus, j’ai enfin fait la connaissance de Christine Vainqueur, sa formatrice d’alphabétisation, formidable !

On a été très bien accueillis par Ophélie Maurice, l’animatrice du Café Citoyen,
et nous avons été invités à rejoindre Milouda en loge grâce à Christine, avant la rencontre avec le public ( le spectacle démarrait à 18 h.). Quelle chance !

Plutôt que de vous faire un long discours, je vous laisse découvrir la vidéo que j’ai réalisée. Les moments avec Milouda sont à vivre en live !

Si elle passe à côté de chez vous, ne ratez pas l'occasion d'aller à sa rencontre, c’est une femme exceptionnelle !

Sara_Siegfried_Milouda
© Will Vainqueur


À bientôt ma Tata Milouda, et merci pour tout ce bonheur !


* Article de Christine Vainqueur sur
Alter1fo

* Lien vers la vidéo de la soirée à la MJC Antipode :



* Site de Tata Milouda :
www.tatamilouda.com

* Bande-annonce du film de Hadja Lahbib "Patience, patience, t'iras au paradis" :




Être humain, autrement

14918874_1260348987320193_892065709822938741_o

À travers son nouvel album "Être humain, autrement", 
Souleymane Diamanka nous offre un beau voyage plein de douceur,
de poésie et d'amour de vie. Un album artisanal enregistré en Éthiopie
avec l'artiste Kenny Allen.

Souleymane est un jongleur de mots et il nous le prouve chaque fois.
Après "L'Hiver peul", voici maintenant "Être humain, autrement". 
Des bijoux africains comme j'aime, une dédicace magique
 faite à sa fiancée.

15 titres remplis de poésie, de vie, d’amour, de partage d’humain à humain.
Un vrai bonheur d’écoute avec ce poète au grand cœur.

J'arrête de bavarder, je vous laisse le découvrir et le partager à votre tour.

http://www.souleymanediamanka.net

Slimane tout simplement



Une découverte exceptionnelle ! Je ne l'ai pas découvert dans l'émission The Voice  2016, mais j'ai reçu son album " À bout de rêves " en cadeau et j'en suis restée sans voix.
Depuis, cet album m'accompagne chaque jour, sa voix et ses mots me portent.

Un jeune artiste qui mérite d'aller loin avec cette émotion qu'il dégage à chaque représentation télévisée ou autre, j'en ai plein de frissons.

Il a toujours chanté, a commencé dès son plus jeune âge et maintenant il réalise sont rêve. J'ai envie de lui dire " Ne lâche rien frérot ", on a besoin d'artistes comme toi.

Pour en savoir plus sur Slimane :

Wikipédia

Site Officiel

Je vous laisse vous régaler avec la playlist que j'ai préparé ainsi que ses clips.

Bonne écoute à tous !!



Procurez-vous son album, un bijou de l'année 2016

W_HYDFtX_400x400

Au Pays de Gaël


Jeudi 6 octobre 2016
Automne littéraire
Les Champs Libres
avec
Gaël Faye et Samuel Kamanzi

gf_sk

Quand des amis viennent à Rennes, pour rien au monde je ne les manquerai. Aujourd'hui, c'est Gaël Faye qui vient à notre rencontre. Je l'ai connu il y a quelques années au cours de soirées Slam en région parisienne. On a sympathisé et depuis j'ai continué à suivre son parcours, ainsi que je le fais pour tous ceux dont j'apprécie le talent.

Ce soir, Gaël vient nous lire quelques passages de son livre "
Petit pays " et nous slamer quelques vers de son album " Pili Pili sur un croissant au beurre ". Un vrai régal ! Les deux se complètent admirablement. Tour à tour, nous passons du rire aux larmes. Et si bien accompagné à la guitare par Samuel Kamanzi. Vraiment une belle soirée !





Je conseille donc vivement ce livre et cet album à ceux qui ne le connaissent pas encore.

De plus, mon mari et moi avons particulièrement apprécié l'accueil que nous ont réservé de charmantes personnes des Champs libres, qui nous ont très gentiment accompagnés jusqu'à Gaël pour la séance de dédicace et photo. Très belles retrouvailles pour ma part et heureuse découverte pour mon mari.

14606360_300066910379741_8142552100975480304_n

IMG_0278IMG_0277

Cette soirée restera gravée dans nos mémoires.

A bientôt autour des mots...

Slam dans l’âme

13319824_1797842210434587_7101602437429134676_n
Samedi 28 mai 2016
au Théâtre St Étienne à Rennes

Une soirée de retrouvailles entre les mots à Rennes. Je convie Siegfried et Anne à venir découvrir mon univers,le Slam, que je porte dans mon cœur et mon âme.

En arrivant, on voit tout d'abord mon ami Grand Corps Malade, pour mon plus grand bonheur, je suis tellement heureuse de le retrouver comme si on s’était quittés la veille et ça c’est fort.

Ce soir à Rennes, sont également là des amis de Paris que j'ai beaucoup de plaisir à retrouver. Et d'autres, avec qui je suis en lien virtuellement, que je rencontre pour la première fois. Le courant passe plus ou moins selon les personnes, eh oui on ne peut pas avoir des affinités avec tout le monde :-)

Puis on attend l’ouverture des portes pour la finale de la Coupe que Grand Corps Malade va introduire.

Quelque temps plus tard, nous voilà entrés dans la salle. Je vois défiler des slameurs que je connais bien, Suerte, Zurg, King Bobo sont là pour les grandes retrouvailles. Ça fait vraiment plaisir :-)

Ça y’est CHUT ! ça va commencer. Zurg et Yopo présentent le début de la soirée et passent le micro à Grand Corps Malade, ses mots si touchants et sa voix si chaude, c’est tellement d’émotion ! Et moi, je ne dois pas trembler car je tiens ma caméra pour 30 minutes, texte après texte, mots après mots de Grand Corps Malade, des mots qui apaisent, qui rendent plus fort et qui donnent de bonnes leçons de vie. MERCI à toi ! Reviens-nous vite… 30 minutes c’est pas assez.

Après cette session intime avec Grand Corps Malade, poètes après poètes, villes après villes, la compétition commence. Personnellement, j'apprécie moins le slam sous cette forme. Pour moi, le slam n'est pas une compétition.

Vers 23 h, la soirée s’achève, grande émotion de quitter Grand Corps Malade, Suerte, King Bobo... je retiens mes larmes le plus possible.

Je demande à Suerte s'il peut nous prendre en photo Siegfried, Grand Corps Malade et moi, un clic inoubliable et des mots de Grand Corps Malade qui me touchent.
Tu me manques déjà !

13321775_226180057768427_8650448362783647869_n

13268400_226181031101663_8231621932694850812_o

Merci à tous !!

Iltika à Ubuntu la Bascule

DSC01347


Samedi 14 mai 2016
Iltika à Ubuntu la Bascule
2 rue de la Bascule
35000 Rennes

En arrivant sur place, je suis si bien accueillie par Flo, bassiste de Iltika,
et Théo, gérant de Ubuntu la Bascule, pour entrer dans le lieu
avec également l'aide du chauffeur d’Handistar.

Flo et moi discutons gentiment, on se remémore
les bons moments de la vie et ça fait du bien.

Grandes retrouvailles avec Sidi, 9 ans qu’on ne s'était pas revus. C'était ma première rencontre artistique en 2007, avant Axiom. C'est un si grand plaisir des relations humaines qui durent. Sidi, Flo et moi continuons à échanger. Sidi me propose même de faire de la scène avec eux ce soir et Flo approuve enthousiaste ! Malheureusement, le temps manque et ce sera donc avec grand plaisir la prochaine fois.

Ensuite, je suis invitée à me joindre à eux pour le diner et je me fais toute petite en répondant que j’ai déjà dîné. J’attends donc tranquillement à côté.

21 h 40 et des poussières, le concert n’a pas encore commencé, Sidi vient me voir et me dit que je vais avoir un concert privé. Quel honneur, je n'en demandais pas tant ! En attendant les autres, on continue à discuter et je fais même une surprise à Siegfried par téléphone en lui passant Sidi car il n’a pas pu m’accompagner malheureusement. Et une très jolie dédicace de mon cher Sidi. Merci à toi pour ta présence et ta gentillesse.

Iltika

Enfin le concert débute, du bonheur tout simplement, les mots de Sidi sont à la hauteur de sa personnalité, des mots forts et doux à la fois. Je vous recommande vivement les albums de Iltika, vous serez baladés entre musique orientale, jazz, poésie... Un vrai délice qui vous fera voyager aussi au Maroc. Personnellement j’adore et j’aimerais faire découvrir ce groupe à un maximum de gens.

Voici quelques extraits de titres… Bonne écoute à tous, vous m’en direz des nouvelles.

Premier album, « La Rencontre », un délice sorti en 2006



Deuxième album, « Hybride », un bonheur qui dure, sorti en 2015

Sur
Deezer





C’était une soirée pas comme les autres… je dirai unique à mes yeux et à mon cœur.

Merci les z’amis et à bientôt autour des mots…

Me voilà repartie le cœur rempli de bonheur
et avec tout de même une petit larme au moment de vous quitter.

Juste le temps d’une photo avant de partir, clic, moment unique capturé !

DSC01352

Poètes… vos papiers…

Pasted Graphic
Jeudi 28 avril 2016
À la
MJC Antipode à 20 h 30

Soirée en soutien à Yvon Le Men avec ses amis
Patrik Ewen, Melaine Favennec, Trio Brou-Hamon-Quimbert
Elie Guillou, Safir et Rouda

Siegfried et moi partons à la MJC Antipode pour assister à une très belle soirée. Tant de découvertes à faire et quand il y a aussi nos amis c’est le bonheur assuré. Ça fait un bail que je n’avais pas vu Elie, et c’est le premier que j’aperçois en attendant d'entrer dans la salle, un petit moment de discussion et de retrouvailles super sympa et j'ai le plaisir de présenter mon compagnon. Lord Eraze, un slameur que je connais de Paris, est venu également avec son amie Maïté assister à la soirée.

Histoire pas facile qu’a vécue Yvon Le Men. Vidéo à voir ici, où son parcours et sa force d’avancer sont si bien expliqués :


Yvon LE MEN : Fin de droit from Etonnants Voyageurs on Vimeo.



Vers 20 h 30 et des poussières d’étoiles, la belle soirée débute. Thierry Ménager, le directeur de la MJC Antipde, présente le programme puis des intermittents du spectacle ont la parole et pour eux comme pour les artistes c’est important.

Juste après, c’est Patrik Ewan qui ouvre la scène des poètes avec ses histoires aussi étonnantes que marrantes : 

 

Patrick Ewen "Récits Barbares" 2 from labelfleur on Vimeo.



Suit le grand Yvon Le MEN avec sa poésie si juste pour nous, mais malheureusement pas pour tout le monde : 



et le suivent le Trio Brou-Hamon-Quimbert Rien que leurs voix suffisent pour nous transporter avec leurs chansons bretonnes comme je les aime : 



Puis vient Melaine Favennec, c’est poésie et douceur : 



Et voilà Rouda, un slameur venant de Paris avec ses mots si vrais
et je vous laisse découvrir mon ami : 



 et aussi avec The French Guy :  

Il est si bien accompagné par Elie à la guitare pour un Whisky sans glaçons en famille c’est comme ça que ça marche.

La première partie s’achève pour une pause de 15 minutes environ, et nous sommes heureux de ce que nous avons entendu. Et moi je regrette juste de ne pas être allée à la rencontre des artistes (je suis trop timide !), car j’avais tant de choses à leur exprimer sur mon amour de la Bretagne et combien j'apprécie leur partage mais ça sera pour une prochaine fois. Et voilà que mon ami Rouda vient nous voir et on a 5 grosses bonnes minutes en tête à tête avec lui, ça fait énormément plaisir de parler de son talent, de lui, de nous, de la vie et moi qui bégaie sous le coup de l'émotion. Décidément, je suis trop émotive !

La soirée reprend avec Elie Guillou à la guitare et ses jolies chansons d’ici et d’ailleurs : 


Elie Guillou par FrancofoliesTV

Ensuite c’est un slameur de Rennes que je ne connais pas du tout, Safir, désolée là je n’ai pas trouvé de vidéo de lui et c'est dommage, car il joue si bien avec les mots.

Pour clore cette soirée, Patrik Ewan revient nous enchanter avec une belle chanson que je vous laisse écouter
ici et Yvon Le Men avec sa poésie si vraie, émouvante et drôle à la fois, que je ne me lasse pas d’écouter. Un petit duo avec Melaine Favennec pour terminer cette mémorable soirée. Puis ils se rassemblent tous sur scène, Thierry Ménager remercie Yvon le Men et tous les artistes qui se sont réunis pour un salut fraternel.

Avant de partir, Siegfried et moi profitons des derniers instants avec Rouda, Elie, Lord Eraze, Maïté, Thierry. Siegfried, qui connaît déjà l’Antipode, me présente à Thierry qui me donne sa carte, c'est un échange très simple comme j’aime. Et nous nous réunissons pour une belle photo, merci au photographe dont le prénom m’a échappé, mille excuses.

DSC01299

Voici l’heure de nous quitter et ce n’est qu’un au revoir
en attendant de se retrouver un autre soir.

Ici mes photos de la soirée

Merci à tous.

Nos histoires


DSC00962

La Grande Sophie

Parc du Thabor mercredi 20 avril 2016
18 h au Cabaret Botanique

On a tous des histoires à raconter et moi je vais vous raconter celle de
La Grande Sophie au Thabor dans le cadre du festival Mythos.

Depuis que je vis à Rennes, on m'a souvent proposé le festival Mythos mais jusqu'à présent
je n'y étais jamais allée et j'avoue que j'ai eu tort.


L'opportunité s'est enfin présentée d'aller voir le spectacle de La Grande Sophie, une artiste dont je connaissais juste un titre, « Du courage ». Ce fut une vraie révélation pour moi, une femme dynamique et souriante, un tout pour une belle artiste.



Je ne connaissais donc pas du tout son nouvel album et ce fut vraiment un grand plaisir de la voir sur scène, chantant avec énergie entre autres « Hanoï » dans lequel elle nous emmène voyager en soucoupe volante. On la sent tellement proche de son public, ça fait chaud au cœur de découvrir de tels artistes !



J'en ai bien profité et m'en suis donné à cœur joie !!!


Voici quelques
photos de La Grande Sophie

À bientôt pour Mythos 2017 !

Retour au Downtown


DSC_6834

Me voici parisienne pendant une petite semaine et je ne pouvais pas venir à Paris sans passer au Downtown pour y revoir mes ami(e)s des mots et avoir l'occasion aussi de revoir Rouda. Je ne pouvais pas manquer ça sous aucun prétexte. En plus, il est venu avec RiM que je n'avais pas vue depuis longtemps également. C'était aussi l'occasion de rencontrer Alex Bo, une merveilleuse rencontre, une femme très positive et franchement en ces temps on en a besoin. J'en ai profité pour dire un texte, ça fait du bien de se retrouver parmi les slameuses et slameurs, dans notre élément pour quelques heures, et après ça reste dans la tête et le cœur.

La première partie de la slam session terminée, j'ai eu l'occasion de discuter un peu avec Rouda, ça fait super plaisir. Comme je n'avais pas son dernier album, "
The French Guy", avec moi à Paris (j'avais découvert son passage à cette soirée dans le train !), il m'a fait une superbe dédicace sur la pochette que j'avais imprimée à partir d’iTunes et je l'en remercie infiniment.

FullSizeRender

Voici quelques
photos de la soirée où je suis en compagnie de Alex Bo, Rouda…

et voici aussi quelques vidéos !



En deuxième partie, Rouda était l'invité de la soirée pour faire un petit show-case pour son album "The French Guy", excellent moment passé avec lui, puis la slam session a continué. Peu de temps après, comme il se faisait tard, mon père et moi sommes rentrés.

Merci à tous pour cette très belle soirée et à mon père de m’avoir accompagnée.

À bientôt autour des mots.

Déshabillez mots


Enfin je me pose pour vous parler d’un duo de filles, Léonore Chaix et Flor Lurienne,
super dynamiques et fraîches dans un spectacle tout aussi étonnant que drôle.

Je les ai découvertes il n'y a pas si longtemps et je me suis régalée moi
qui suis dans l’univers des mots et de la ponctuation.
Avec elles, on apprend à décortiquer tout ça avec délicatesse et simplicité.

Belle mise en scène de Marina Tomé, c’est très agréable et plein d’humour.


Déshabillez Mots 2 présentation 8mn from Acte 2 on Vimeo.



Si elles passent près de chez vous, n’hésitez pas à aller les voir.

Site officiel

On a eu la chance de les rencontrer, car elles vendaient leur livre,

9782081264366
Déshabillez mots Strip Texte
édité chez Flammarion, que je vous conseille également.

IMG_1954 (1)
au Carré Sévigné le 19 mars 2016

dedicace

Belles sorties en perspective

Disques

Pasted Graphic

Lyor du collectif 129H
Cet EP 6 titres à découvrir avec ses mots qui claquent,
qui accrochent, et à la fois touchants


iTunes pour le découvrir

Pasted Graphic 1

Nicolas Séguy a sorti son nouvel album, "Équilibre instable", le 14 février 2016,
avec des mots si forts et des notes qui se marient si bien !
Un album engagé, sensible, à son image.
Un conseil, écoutez-le, ça fera du bien à vos oreilles dans ce monde de brutes !



iTunes pour le découvrir





Pasted Graphic 2

On l’attendait tous !!!

Rouda revient avec un tout nouvel album le 18 mars , "The French Guy".
Depuis "Musique des lettres", il n’avait pas sorti d’album
et ça manquait énormément !



Alors, on attend encore un peu jusqu'à la mi-mars,
mais vous pouvez déjà, eh oui, le précommander.
Moi, c’est déjà fait sur la
Fnac. Mais vous avez aussi iTunes !
À vos souris et que le chat ne vienne pas vous la choper !

Allez je ne vous laisse pas comme ça, voici 3 titres en attendant !







Souleymane Diamanka - "
Etre humain autrement", écoutez tout simplement,
ses mots parlent d’eux-mêmes, en attendant l’album



Livres


12339371_839681322815847_3221908738642085645_o

Sara Do a sorti son recueil de poésie avec ses mots à elle,
avec tout l'amour qu'elle porte à la poésie.
Cette artiste au grand cœur, avec des étoiles plein la tête...
Je vous invite à la découvrir à travers sa poésie avec
l'accordéâme.



Capture d’écran 2016-02-22 à 16.16.48

Angélique Condominas, toujours là, et je vous invite à embarquer avec elle dans son univers de mots, suivez tout simplement ce lien et vous pouvez aussi suivre les projets de Frangélik plein de belles choses vous y attendent.

Bonnes écoute et lecture ! Avec tout ça, j’attends de vos nouvelles !

Toujours Debout


single


J’ai toujours su qu’il allait revenir, toujours aussi vivant, toujours aussi humain envers son public.

J’avais eu la chance de le rencontrer lors d’une soirée Slam au Café Culturel en 2007 à Saint-Denis et aussi la chance de pouvoir filmer avec son autorisation son 1er slam.

Voici la vidéo officielle de ce moment-là



Écoutez sa dernière chanson, allez l’acheter, ça donne l’espoir dans la vie et ça fait beaucoup de bien de l’entendre comme ça.



Soyez prêts au printemps quand sortira son album qu’on attend avec une GRANDE impatience !

Renaud, si tu tombes par hasard ici, JE TE DIS MERCI.