HK l’artiste de tous les combats

HK

En 2011, comme tous les ans en France, il y a des manifestations un peu partout mais cette année-là je découvre une chanson, « On lâche rien », dont le clip a été tourné dans une manif. Aujourd’hui, c’est devenu un hymne qui revient régulièrement. Je vous mets ce clip ici car il donne vraiment la pêche et donne plein d’espoir !



HK sait si bien trouver les mots qu'il faut au bon moment. Et encore durant ces deux dernières années où nos vies ont été tellement malmenées, frustrées du manque de rencontres, de culture quand nos dirigeants décident de tout interdire. À ce moment-là, les artistes doivent faire preuve d’inventivité pour se rapprocher du public à travers les réseaux sociaux afin de garder le lien mais cela ne remplace pas le vrai partage. Alors HK et ses musiciens sont allés dans les rues de France, même si c’était interdit, avec la chanson « Danser encore » qui a rencontré un immense succès et a été reprise et reprise un peu partout. Voici le clip



HK est un artiste que j’affectionne tout particulièrement car ses mots, sa musique, ses combats je les comprends et je suis aussi révoltée que lui par toutes les absurdités qui se passent en France depuis des années.

Comme je n’ai pas eu malheureusement l’occasion d'aller dans une salle de cinéma pour découvrir en avant-première ce bijou de documentaire, HK la plume et l’espoir de Clémentine et Thomas Basty, dès que le dvd est sorti je me suis empressée de l’acheter ici
Force et Image Prod. Ce documentaire est rempli d’émotion, de joie et je vous invite vivement à vous le procurer car il fait battre le cœur et donne le sens de la fête. Je n’en dis pas plus et vous laisse le découvrir. Pour vous donner un avant-goût, voici la bande-annonce.



Vous y découvrirez également un autre artiste qui figure dans ce film, Alee, même passion que HK. Allez je me tais et je vous laisse mettre votre DVD.

DVD

Voici quelques liens pour découvrir cet artiste incontournable

Site officiel

Facebook

Instagram

YouTube

CLIPS

et je veux tout simplement lui dire
MERCI

De mon côté, j'avais dansé dans mon coin sur cette superbe chanson « Danser encore » et je le remercie pour le retour qu’il m’avait fait après lui avoir envoyé la vidéo. Cela m’avait beaucoup touchée.



Allez les amis on lâche rien !!!!

Presque le film


0795556

Une très belle histoire réalisée par Alexandre Jollien et Bernard Campan et co-écrite avec Hélène Gremillon compagne de Julien Clerc un artiste que j’apprécie beaucoup.

Il y a quelques années, disons même pendant mon enfance, je découvre
Les Inconnus qui me font bien rire dont bien évidemment Bernard Campan. Et quelques années plus tard, je découvre le philosophe suisse Alexandre Jollien. Depuis, je m’intéresse à la psychologie, à la philosophie et lui parle si bien de tout cela dans ses courtes vidéos remplies d’humour, et également dans ses livres, notamment Petit traité de l’abandon, excellent livre sur la vie.

Et je n'aurais jamais imaginé que ces deux univers se rencontrent un jour pour collaborer dans un film. Après avoir vu ce film, on sort de la salle de cinéma différent. Ce film est tellement fort, il nous montre combien il est difficile de se confronter à la mort quand on exerce un travail dans lequel on y est confronté tous les jours. Bernard est parfait dans le rôle et très belle sa rencontre avec Alexandre, un homme tellement positif malgré cette tristesse qui l’entoure face à ce sort qui nous attend tous. Cet humour d’Alexandre nous le fait PRESQUE oublier. Et quelle force pour surmonter toutes les difficultés, je dis chapeau l’artiste !

Je vous mets la bande-annonce ici



Et je vous invite vivement à aller vous procurer ce chef d’œuvre réalisé avec un humanisme formidable
PRESQUE LE FILM

Merci à toute l’équipe du film de nous avoir fait rêver pendant 1 h 32

Grand Corps Malade c'est la liberté

IMG_1492

Dans le cerveau de Grand Corps Malade c'est la liberté
2/02/2022 à 20h00 à Rennes

Mon premier concert depuis deux ans, depuis l'apparition de l'épidémie, et le dixième en quinze ans. Hé oui je soutiens les amis jusqu'au bout !
Siegfried et moi allons en fauteuils électriques jusqu'à la salle du Liberté, pas très loin de l’endroit où nous habitons, à peine vingt minutes de trajet.

Quand les lumières s'éteignent, on découvre en avant-première une petite pleine de talent, Charlie. Voix, guitare et des mots à partager, ses mots à elle qui nous rappellent aussi les nôtres, tant de souvenirs en famille et sur le quotidien. Je vous laisse la découvrir avec son EP
Ordinaire

Après ce partage, vient le moment de Grand Corps Malade, un concert extraordinaire, du jamais vu, je ne suis de toute façon jamais déçue à chaque concert de Fabien, totalement émerveillée ! C’est un véritable ciné-concert à la hauteur de son spectacle, un vrai dialogue s’installe entre Milan Kallouche et Bakary Diombera, quels moments de rigolade au cours de ce concert entre rentrer dans le cerveau de Fabien et une histoire de Danettes… Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir la suite, vous allez passer un moment de folie croyez-moi !

Fabien, toujours fort dans ses textes et les duos virtuels avec ces femmes qui l'accompagnent dans son album Mesdames : Louane, Suzane, Camille Lellouche, Julie & Camille Berthollet et Kimberose, un vrai moment de bonheur à vivre. Il est si bien accompagné par son fidèle Feedback, Benoît Simon et Mosimann qui lui justement a fait l'arrangement musical de cet
album.

Vers la fin de ce ciné-concert, je m'approche de la scène, qu'est-ce que j'aime ça ! Vibrer de tout mon corps, je me déchaine et j'oublie enfin (presque) la crise sanitaire, je dis presque, car le masque est là, mais l'ambiance est au rendez-vous avec notamment le titre « Les gens beaux » en soutien à la chanteuse Hoshi ainsi que « Pas essentiel » et bien évidement son titre qui nous fait danser jusqu'au bout de la nuit, « Inch’ Allah ».

Merci infiniment Fabien ainsi qu'à toute ton équipe, si fidèle pour ce moment de folie. Je reviendrais revivre à nouveau ce moment le 13 novembre 2022, le spectacle vivant fait vivre et se vider la tête de toutes les pensées négatives. On n'a pas pu se voir à la fin, mais le cœur y était en tout cas.
Voici quelques clips réalisés par l'incontournable Mehdi Idir dit Minos

M E S D A M E S - Grand Corps Malade

Derrière le brouillard » Grand Corps Malade & Louane (clip officiel)

"Pendant 24h" Grand Corps Malade et Suzane (clip officiel)

MAIS JE T'AIME - Grand Corps Malade & Camille Lellouche

Nos plus belles années - Grand Corps Malade & Kimberose (clip officiel)

« Le sens de la famille » Grand Corps Malade & Leïla Bekhti (clip officiel)

Des Gens Beaux - Grand Corps Malade (clip officiel)

PAS ESSENTIEL - Grand Corps Malade (Clip officiel)

Grand Corps Malade - Inch' Allah ft. Reda Taliani

Pour finir, voici quelques photos prises ce soir là
ici.

À bientôt