Un plan B réussi !



Jeudi 8 novembre 2018
Au Liberté à Rennes
Grand Corps Malade
Première partie Ehla

Un soir très attendu pour moi, 11 ans après notre première rencontre à 2 jours près – c’était le 10 novembre 2007 –, une rencontre qui restera à jamais gravée dans ma mémoire. Merci à toi pour ta fidélité éternelle.

Ce soir, il donne un concert à Rennes, au Liberté. Je n’avais pas eu l’occasion de le revoir sur scène depuis 2012, en raison de ma vie personnelle chamboulée. Et ce soir je partage ce moment avec mon mari, c’est une première.

TourPlanB, c’est ici et c’est ce soir, dans une salle intimiste, je te reconnais bien là mon cher Fabien toi si proche de ton public.

Tu offres la première partie à la charmante Ehla, que j’avais découverte avec sa reprise des voyages en train et bien d’autres titres, dont « J’ai cru » coécrit avec toi. Cette découverte est juste un pur bonheur.

Elle arrive sur scène, toute timide, mais elle cache bien son jeu, car son interprétation est magnifique et sa musique se marie super bien avec ses textes. Je me rends compte que tu as écrit pour elle un texte magnifique qui s’appelle justement « La Timide ». J’aimais déjà sa sœur Clara, et maintenant Ehla m’a touchée en plein cœur. Merci à toi.

Vous qui lisez cet article, je vous conseille d’aller à sa découverte et son EP sort en 2019, je vous mets les clips, juste ici.











Après ce magnifique passage, on attend sagement Fabien sur scène, à vrai dire on s’impatiente un peu et le voilà qui arrive, si charmant comme toujours, et nous annonce un Plan B. Il enchaîne avec de petites anecdotes avec ses enfants dans la voiture, de l'humour entre les titres si touchants. Eh oui, Fabien, tu m’as émue encore ce soir avec « Dimanche soir », superbe comme beaucoup d’autres titres depuis tes débuts. J’ai adoré la mise en scène d’Acouphènes, j’aurais tant à dire sur tous tes textes ! Le duo avec Ehla Poker est sublime, « Charade » me bouleverse dans le bon sens, « Ma Tête, Mon Cœur… » et la suite « Le Langage Du Corps », c'est tellement vrai tout ce que tu dis ! Et « L’Appartement », « Roméo kiffe Juliette »… j’aime tant ton répertoire. Tu parles toujours autant d’amour et ça nous donne des frissons à chaque fois. Tu parles si bien de la vie de tous les jours, de ce qui ce qu’il se passe en France, avec tant de délicatesse.










Tu es un vrai poète. BRAVO mon Prévert d’aujourd’hui !

J’aime beaucoup aussi quand tu fais participer le public, ça m’a bien fait rire, avec « Ensemble », tu as bien raison :

Tout seul je vais vite
Ensemble on va loin
L'esprit d'équipe
Comme un besoin.

Je me le suis toujours dit cela



Le rappel a fait boum dans mon cœur ! Tout le public s'est levé et moi je n'ai pas hésité une seconde à foncer jusque devant la scène pour profiter pleinement de la fin de ce merveilleux concert, pour vivre « Les Voyages en train » au plus près ! Merci, merci pour ce texte, le 1er que j’ai entendu il y a 11 ans de cela, ça m’a rappelé de merveilleux souvenirs et ce beau sourire que tu m'as fait m’a beaucoup touchée ainsi que le bisou de loin de mon cher FeedBack. Une soirée à nouveau gravée.



Après avoir quitté la salle, nous attendons ta séance de dédicace, Fabien, toujours près du public. On me repère et on me demande d'avancer devant tout le monde. J’avance donc vers toi, on est très heureux de se revoir, merci d’être là mon ami, mon grand frère des mots. Et quel plaisir aussi de revoir Jean-Rachid qui me demande si ça va.




Après je me mets juste sur le côté, j’attends Siegfried qui lui aussi est passé devant pour dire à Fabien combien il a apprécié son concert. Puis il me rejoint et j’aperçois Ehla avec qui j’échange quelques mots, très sympa. Je lui demande si on peut faire une photo tous ensemble, elle me dit bien sûr et on attend donc que Fabien termine les dédicaces. Jean-Rachid me dit « Sara tu vas me faire un bisou et un câlin à Fabien », évidemment hihihihi ! Fabien, ayant terminé, vient me faire un bisou ainsi qu'à Siegfried. Je présente donc mon mari à Jean-Rachid qui me fait une blague « Tu ne m’avais pas déjà présenté un autre ? » hihihihi très drôle ! et il dit à Fabien « Tu ne m’avais pas dit que Sara était mariée » à quoi Fabien lui répond « Moi je sais tout ». Ambiance très chouette, la story d'instagram #c’estgraceaqui c’est grâce à Jean-Rachid ! Avant que tout le monde reparte, on fait donc une photo de famille.
Merci à toute l’équipe pour ce moment de joie que je partage avec vous.



Ici quelques photos du concert que j’ai faite

Je vous embrasse tous très fort la famille.

Camille en live OUÏ



Mardi 6 novembre 2018 à 20 h 30
Au Carré Sévigné à Cesson-Sévigné

Une soirée attendue comme beaucoup d'autres.

Je connais le répertoire de Camille depuis ses premiers titres. Cette fille dégage beaucoup de sensibilité et j'avais envie de la voir sur scène. Et je ne suis pas déçue, bien au contraire !

On pourrait la croire toute douce sur scène, eh bien non elle déploie une sacrée énergie !
Elle bouge beaucoup, elle danse toute de bleu vêtue sur ce début de concert, avec des voiles, petite touche de douceur, un vrai régal ! Et des jeux de lumière à la hauteur de ce concert exceptionnel.

Ses chansons sont sublimes, à la fois tout en douceur, force et tonus. Quelle fête ! alors OUÏ était un concert inoubliable. Merci Camille, merci d'être si naturelle, tellement toi tout simplement.

Camille, généreuse, invite le public à danser et à chanter avec elle sur scène.
On la sent si proche de son public, ça fait chaud au cœur.

Malheureusement pour mon mari, on lui a bouché la vue pendant tout le concert et du coup il n'a rien vu ! Il faudrait éduquer certaines personnes, leur apprendre quelques bases de civilisation. On est en fauteuil et on a le droit de voir un spectacle comme tout le monde.
J’ai eu de la chance, j'étais placée sur le côté, ce qui m’a permis de voir.
Mais j’étais désolée pour lui.

À la fin du concert, je demande si une séance de dédicace est prévue, on me répond que non et qu’il n’y a pas de rencontre possible avec l’artiste, dommage. Je me rattraperai un autre jour.

En tout cas, je repars contente de ce concert époustouflant et des rêves plein la tête.
Merci, Camille, du fond du cœur
πŸ‘πŸ½πŸ‘πŸ½πŸ‘πŸ½πŸ‘πŸ½πŸ‘πŸ½πŸ‘πŸ½

Si vous voulez découvrir ce spectacle live, il est disponible sur YouTube, moi je l'avais découvert sur
Arte Concert ce spectacle pour la première fois. Et ça m'a émerveillée.



L'album OUÏ est disponible
ici

Voici quelques clips







Et son
site

Les mamans courage



Mercredi 31 octobre 2018 à 18 h

Rencontre avec
Lucile Michel alias L'Originale K et son amie Eva Yariveh

Organisée par
SOS Handicap au CRIJ à Rennes

Siegfried et moi arrivons un peu après 18 h et ouf ça n'avait pas encore commencé.

Sébastien Allix, président de SOS Handicap, était à l'entrée. Il nous place tout devant, merci à toi !

Eva commence avec un texte poignant sur l'autisme et Lucie Michel
continue également avec un texte hyper émouvant.



Voici le
groupe et la Page de l'association les mamans courage

Une pétition en ligne ici

Comment se taire ? Quand s’échappe un cri du creux de l’oreiller.

Il est un mot qui dérange, un thème dont on ne parle pas assez. « Handicap". Ce terme barbare, qui extermine toute relation et provoque la déliquescence de la parole. Invisible dans notre modèle sociétal. Inexistant et sans destin. Inaudible dans la vie courante. Pourtant si présent, tellement palpable au quotidien, pour des millions de familles, des parents qui osent affirmer la différence, qui positivent leur combat, qui se battent pour l’inclusion, l’intégration, le vivre ensemble. Chaque jour le combat est plus rude, il y a toujours la peur du jugement. Les intrusions, les mots blessants, toujours cette accusation sournoise qui amène à douter. Ne voyez vous pas ces nuits sans sommeil et cette fatigue lancinante. Cette crise qui nous torture, on aime notre enfant, mais pas la vie qui va avec. Il est temps d’écouter les parents qui s’investissent, s’impliquent, sans reconnaissance, sans répit. L’expertise parentale est incontournable. Il s’agit d’un métier à part entière. Chaque combat a ses martyres. Le handicap est une lutte dont on a trop tendance à oublier les dommages collatéraux. Selon le Code "de l’action sociale et de la famille" la définition d’aidant familial répond parfaitement aux différents rôles que les parents assurent au quotidien. Mais le législateur a omis que d’une manière générale, les parents d’enfants handicapés sont toujours oubliés, entre couple fragilisé, famille au bord de l’implosion et paupérisation financière et sociale, quel choix de vie ? Une des réponses pour défendre, la différence, est de créer un statut d’Aidant Familial spécifique pour les Parents d’Enfants Handicapés (AFPEH). Signez notre pétition a l’attention de : Madame Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat après du Premier ministre chargée des personnes handicapées Je souhaite le réécrire : votre aide nous permet, nous parents, d'aider nos enfants à avoir le droit d'exister et ainsi leur laisser un espoir de vivre au sein d’une société bienveillante.

Je vous remercie par avance de votre implication et votre soutien envers ma requête qui donne un peu plus de visibilité a notre combat contre le handicap.

Nathalie et Stephan CHATON


En savoir plus sur nous :
https://autour1etoile.fr/

Courriel :
contact@autour1etoile.fr

Deux mamans d'enfants autistes et oui pour moi ça m'est familier.

Être autiste ou atteint par toute forme de handicap ici en France, il ne faut pas s'imaginer que tout est fait pour nous faciliter la vie !

Des milliers de familles s'occupent de leurs enfants,
car rien n'est mis en place pour les accueillir dans la société d’aujourd'hui.



J'ai été choquée quand toi, Lucie, tu racontais que le seul moment où ton fils avait été reçu dans un établissement scolaire il avait été placé dans une classe tout seul et enfermé dans l’obscurité ! C'est une honte d’exclure ainsi un enfant et de l’empêcher d’avoir tout contact avec les autres !

Je suis en pleine révolte quand je vois qu'en 2018 ça se passe en France !
Quel avenir cela nous réserve-t-il ?

Écoutez L'Originale K sur
YouTube !










Un concert à L'hôtel



Voilà bien longtemps que je n’avais pas écrit pour vous parler d’un concert

Alors jeudi 11 octobre 2018 à 19h00
À L’Hôtel Ibis de Cesson
Se produisait
Dirty Old Mat

Si vous connaissez Renaud et si vous aimez Renaud, vous aimerez Dirty Old Mat.

Avec ma cousine, nous arrivons un peu en avance, j’aime voir comment on peut se placer et là comme des reines, tout devant ! merci à toute l’équipe pour le super accueil.

À 19h ça commence. Nous sommes tous baignés dans l’univers de Dirty Old Mat,
il parle de sa vie, de sa famille avec une énergie débordante, un vrai bonheur
de découvrir cet artiste. En plus, il reprend une super chanson, « Avancer mes groles », d’un groupe que j’adore, Tournée Générale

Et il reprend également Renaud avec la chanson « Germaine » évidemment, ça ne pouvait pas être autrement. Il nous fait aussi voyager en Irlande

En tout cas, quel beau moment de partage avec ses mots si vrais de la vie !

Des vidéos qui sont passées en direct sur Facebook de l'hôtel Ibis

Première vidéo

Deuxième vidéo







À la pause, toute timide comme d’habitude, je m’avance vers lui pour acheter son album « Vieux Frangin », l’album que j’avais écouté une première fois avec ma cousine qui m’a fait découvrir cet artiste et une deuxième fois sur Dezeer, et là maintenant il me suivra où j’irai accompagné d’une jolie dédicace, merci à toi.





Puis le concert reprend en folie, on tape des mains sur la table, on fait du bruit, super ambiance festive !



Voici que vers 20h50 le concert touche à sa fin. De jolis souvenirs et des chansons folk resteront dans nos têtes

On prend une petite photo avec lui, très sympa, et notre transport est là pour que nous puissions repartir le cœur rempli de bonnes ondes.

Et juste avant de partir je lui donne timidement ma carte pour prolonger le partage des mots.



Merci à toi Dirty Old Mat et à la prochaine
😘

Une belle découverte

inconnu

Ça fait pas mal d’années que je suis sur les réseaux sociaux, que je sillonne la toile pour aller à la découverte de nouveaux artistes, qu’on ne voit pas forcément à la TV. Des artistes qui galèrent et qui sont indépendants. Ce que j’aime dans ce métier aussi, le partage, le vrai.


Je vais donc vous parler d'un copain, Kalune, que j'ai découvert depuis pas mal de temps avec ce clip qui m’a émue. Après j’ai eu envie d’aller plus loin, à la découverte de plus de textes. Avec Kaëm, Les Gueules de WaB et Kalune bien sûr, Damien de son prénom, qui reste si humble avec des textes simples qui touchent en plein cœur ! Merci à toi.


Kaëm - J'ai froid j'ai faim



J’aime énormément aussi ce clip, une machine qui nous fait rêver



Et quand il a fondé le groupe Les Gueules de WaB, avec toujours autant de talent, avec Pététo






Je vous conseille l’album, un vrai régal




Et là, Kalune arrive avec des clips tout aussi humains, un artiste du cœur que je vous invite à découvrir et à partager si le cœur vous en dit.










Alors merci pour lui

On passe au Plan B

Pasted Graphic

C’est vendredi 16 février, la sortie du sixième album de mon cher Grand Corps Malade, et on passera au Plan B.

Voici déjà quelques extraits qu’il nous livre avec toujours des images de l’éternel Mehdi Idir à la hauteur des textes.











Ne manquez pas non plus les Césars le 2 mars 2018. Toute l’équipe de Patients sera là, car oui ce film est nommé 4 fois, un vrai bonheur à vivre prochainement !


MEILLEUR ESPOIR MASCULIN
PABLO PAULY dans PATIENTS

LA MEILLEURE ADAPTATION
GRAND CORPS MALADE, FADETTE DROUARD pour PATIENTS

MEILLEUR PREMIER FILM
PATIENTS réalisé par GRAND CORPS MALADE, MEHDI IDIR,

MEILLEUR FILM
PATIENTS produit par ERIC ALTMAYER, NICOLAS ALTMAYER, JEAN-RACHID,

Et je partage avec vous une très belle émission sur France Inter que j’ai beaucoup aimée. Je n'en dis pas plus et je vous laisse découvrir.



À bientôt pour un Plan B

Le Comte au Liberté

-LE-COMTE-DE-BOUDERBALA-2_3716993143655948160

Vendredi 19 janvier 2018 à 20h
Le Comte de Bouderbala
Au Liberté à Rennes

Cet homme, je le connais depuis pas mal de temps. Il m’a fait tellement rire quand je l’ai rencontré lors de son premier spectacle puis je l’ai revu plusieurs fois et toujours avec autant de plaisir à l’écouter et rire !


Ce soir, cela fait six ans déjà que je n'ai plus eu l’occasion de le revoir et là il vient à Rennes ! Quel bonheur et quelle joie de nouveau d'assister à son spectacle réjouissant !


Son sketch sur la chanson française un vrai régal ! Sami est un merveilleux professeur qui touche à l'essentiel à travers le rire ! Ensuite, on n'écoute plus Johnny de la même manière ainsi que Serge Lama et certains rappeurs.


Pendant tout son spectacle, il dégage une si grande chaleur que le public est forcément touché par son extraordinaire simplicité.


Enfin, grâce à mon amie Bénédicte de sa production, que je remercie infiniment, on a pu le voir Siegfried et moi. Merci encore pour cet accueil si chaleureux de Kprod et Sami, cela fait tant de bien au moral !


Voici quelques extraits pour vous donner envie de vous déplacer où que vous soyez s'il passe près de chez vous.






Et quelques photos prises à la fin du show
cliquez ici

DSC02290

IMG_0768

Merci Sami et à la prochaine !

Je laisse Siegfried partager avec vous son ressenti

Pour ma part, j’ai découvert Sami le comte de Bouderbalah en tant que Sami Ameziane l’acteur dans le film «Les Seigneurs » d’Olivier Dahan, bon comme le dit Sami c’est pas le film du siècle mais moi ça m’a fait marrer car il campait une caricature de pêcheur breton que je trouvais pas si exagérée et ça compensait la lourdeur de Joey Starr et Ramzy Bedia….

Puis plus tard, grâce à Sara, je découvre le premier spectacle du Comte et j’ai accroché direct à son humour mordant voire (un peu) facile il tape sur tout le monde et vise toutes les catégories culturelles ou sociales tout en finesse, un véritable showman j’ai particulièrement apprécié les références aux attentats qui ont frappés la France ces temps derniers, c’est bon de pouvoir conjurer le mauvais sort.

Je trouve que la critique ou caricature de toutes religions quelles qu’elles soient est totalement saine et qu’il faut savoir rire de tout surtout en ces temps agités alors Monsieur le Comte, merci !