Patients



En 2007, je rencontre cet artiste au grand cœur, cet artiste aux mots forts et d'une générosité immense. Il partage ses mots avec son public comme s'il était dans son salon entre amis. 5 ans ce sont écoulés entre son album "Midi 20" et "3ème temps", cet artiste reste accessible à tout point de vue. J'ai cette chance de le connaître et de partager à chaque fois mes impressions sur son travail entre les mots qui nous rassemblent et ressemblent.

J'ai tout fait il y a 5 ans pour le rencontrer et j'en suis fière aujourd'hui. Je me retrouve beaucoup dans ses mots comme dans "6eme sens", "Je dors sur mes deux oreilles", "Voyage en train" et plein d'autres titres. Les mots de Fabien, c'est la vie dans le quotidien, amicales rencontres, et il parle aussi d'amour, des textes bouleversants : "Comme une évidence" et "Définitivement". Il faut aller le voir en concert, c'est superbe. Beaucoup d'émotion, combien de fois j'ai versé des larmes pendant les concerts où je suis restée sans voix au moment d'aller le voir dans les loges. Fabien l'artiste, c'est un homme sensible et plein d'émotions.



J'ai écouté ses albums et je les écoute encore et encore, je ne m'en lasse pas. Je suis loin d´être une fan comme il en cours à tous les coins de rue, mais je suis juste une de ses amies qui l'apprécie pour ce qu'il est. On n'a jamais encore eu l'occasion de boire un verre ensemble pour parler, rire et surtout parler du handicap et des mots qu'il met dessus dans ses textes très forts et qui disent SARA RÉVEILLE TOI !!!!!!

J'ai connu le slameur et là j'ai rencontré l'écrivain dans son premier livre "Patients". Tout ce que je voulais savoir autour d'un verre, je l'ai lu et savouré page après page. Son humour et ses mots toujours aussi forts et percutants. Je ne vais bien évidemment pas raconter l'histoire, mais mon ressenti. J'aurais très bien pu le faire juste en face de lui ou lui envoyer un mail mais il verra cet article qui sort du fond de mon cœur. Il sait qui je suis et je sais qui il est sans avoir eu de très longues conversations avec lui . Ce livre me l'a confirmé quand il parle de son hospitalisation, de lui en tant que patient et de tous les autres. Il faut une force inouïe et je reprends un de ses titres slam "Mental", car il en faut pour vivre tout ça !

Je suis comme lui, j’ai le mal des transports et je n'aime pas les blouses blanches. Par contre, moi j’ai eu la chance de ne jamais avoir vécu un séjour hospitalier mais quand on n'a pas le choix il faut y aller. Et je dis bravo à Fabien pour son courage et sa détermination, car ce n'est pas facile de surmonter tout ça, de monter toutes ces marches pour obtenir de très bons résultats. Il a eu beaucoup de chance avec sa force et l’espoir de chaque jour. J’ai découvert aussi Fabien comme jamais avec les mots de la vraie vie, son humour avec ses potes. Fabien c’est l’artiste, c’est l’ami !

Merci à toi pour tout cher Fabien.

Ses albums à ÉCOUTER

Midi 20



Enfant de la ville



3ème temps



Son dvd à VOIR

En concert



Son livre à LIRE

Patients



Yeke yeke



Mory Kanté
Au Théatre Rutebeuf
à 20h30

Hey j’y gooooooo inutile de répéter où et qui je retouve, la famille dans une maison du bonheur, ok je n’ai pas pu m’empêcher :-)

La famille du bonheur restera toujours au fond de mon cœur.
Merci à tous pour votre accueil à chaque fois.

J’arrive, ascenseur prêt, manque juste la clé qu'ils vont chercher. Naser revient avec et entretemps la maman d’Emmanuelle arrive et vient me saluer. J'entre chez moi :-). Bouchra, Marie-Antoinette toujours là présente à l'accueil, si chaleureuse.

Je me dirige vers la salle qui n’est pas encore ouverte. Le bar lui est ouvert, les serveuses me saluent et bien sûr je leur réponds.

Il y a du monde qui attend l’ouverture des portes. Moi, j’attends sagement sur le côté quand vient le tour du père d’Emmanuelle de venir de me dire bonjour et peu de temps après Emmanuelle et un gros bisous en bonus. Elle me fait entrer la première dans la salle et là surprise Mory Kanté sur scène en train de faire les derniers réglages et Manu et moi on dit tout fort Yéké ahahahahha, bien installée devant pour la soirée. Pierre et un autre technicien viennent me saluer, quel chaleureuse famille c’est moi qui vous le dis.

Le public rentre dans la salle et tout le monde s’installe.

Peu de temps après, les lumières s’éteignent, les musiciens, les choristes prennent place. Mory Kanté arrive, habillé tout en blanc. La musique commence, les chansons également. Je reste calme un petit moment mais pas très longtemps car Mory Kanté nous dit de nous lever et de lui faire confifi j’ai bien rigolé (confiance à ce que j’ai compris). Mon corps prend la température et j’attends que tout le monde se lève. Je m’approche de la scène, encore plus proche de Mory et de ses musiciens, je ne me lasse pas de bouger et de taper des mains. Une de ses choristes me regarde bien en tapant des mains, j’ai juste envie de monter sur mon fauteuil et sur la scène un peu Zette en personne, je suis une casse-cou quand il faut et je suis cap’ quand il s’agit de danser, je suis prête à tout !!!!! Mory, quand il parle de la femme africaine et de toutes les femmes du monde, c’est juste beau et vrai. Merci Mory de respecter ainsi la femme !

Écouter la Guinéenne, elle est magnifique !



Un instant, un être cher manque à coté de moi, car Mory Kanté annonce que c’est une chanson pour tous les amoureux qui ont du mal à se quitter… sans commentaire.

Je vous laisse écouter, oh oh oh !



Le public est invité sur scène à faire des performances de danse auprès du percussionniste avec le rhtyme africain, oulalala ça chauffe, je vous le dis.

Gilles Catoire fait une apparition sur la scène auprès de Mory Kanté pour une superbe intervention. C'est super et tellement vrai, avec son humour il nous dit qu’il ne va pas chanter, on aurait bien aimé vous entendre chanter Monsieur le Maire.



Quand le concert touche à sa fin, on veut encore.

On continue à danser, sauter, taper des mains et la chanson que j’attendais tant arrive. Je n’étais pas la seule à l’attendre d’ailleurs, Mory Kanté nous demande d'être patients. Il nous chante un de ses titres et ensuite nous emmène avec "Yeke yeke" !!!!!

Bonne écoute avec "Yeke yeke"



Il a droit au rappel. Eh bien oui, on veut danser encore et encore danser. Merci de nous avoir laissés sur ce texte, oh oh…

Les lumières se rallument et ma tête danse encore, mes jambes ne sont pas fatiguées. Un agent de sécurité m’aide a remettre ma doudoune et je rejoins le hall. Là je vois un stand avec le Cd de Mory, je l'achete bien évidemment auprès de son staff et je demande s'il y a une dédicace prévue. Eh oui bien sûr, Mory va venir dans le hall et comme il est 23 h et que mon transport ne va pas tarder…

Sophie arrive, me fait un gros bisou et on discute un peu du concert. Elle me prend en photo et Naser nous propose de nous prendre en photo. Merci :-) on a bien rigolé hihihi et je lui dis que mon transport ne va pas tarder et que j’aimerais ne pas rater Mory. Alors elle et Naser demandent s’ils peuvent m'emmener dans la loge et il accepte.





Sophie fonce, c’est la course contre la montre :-) Je vois ma chère Emmanuelle qui demande à la sécurité de me lever là où je demande, et arrivés à destination des loges Monsieur le Maire est là. Un bisou de sa part avant de rentrer voir Mory, c’est rempli de surprises ici :) Mory me dédicace son album, merci à vous et à ma photographe officielle, Manue Okbi, capture ce moment unique. Merci ma chère amie, tu es une PRO !




© Emmanuelle Okbi

Voilà les
photos du concert !


Je vous prends tous en même temps et vous fais de gros bisous. Le chauffeur PAM a la gentillesse de m’attendre, c’est rare.

Je rentre chez moi, des étoiles plein la tête !

Où on va papa ?



Où on va papa ?
Au Théâtre Rutebeuf
à 20 h 30
Avec
Xavier Carrar
Mis en scène par
Layla Metssitane

Où on va papa ? À Clichy, il aurait pu me répondre.

Direction le Théâtre Rutebeuf, toujours fidèle aux endroits uniques comme celui-ci.
On ne peut tout simplement pas s'en détacher car c'est en nous.

Voilà plein d’enfants, d’ados, dans le hall et sur le parvis du theâtre, pendant que j'attends mon père le temps qu'il gare la voiture. Comme il fait assez frisquet, le monsieur de la sécurité me propose d'attendre plutôt à l'intérieur qu'à l'extérieur, et c'est ce que je fais. Mon père arrive, on avance pour rejoindre la salle et là bien sûr notre chère directrice est là. Quelle joie à chaque fois de la retrouver, c'est le soleil de cette maison, c'est moi qui vous le dis. Une bises à Sophia au passage dans le couloir.

Mon père et moi nous nous dirigeons donc vers la salle pour nous installer. Beaucoup de monde est déjà là. Mais la salle n'est pas remplie malheureusement. Venir au théâtre ça fait du bien, alors bougez-vous bon sang de bon sang. Emmanuelle vient nous rejoindre dans la salle et on en profite pour lui offrir quelques gâteries car elle le mérite vraiment. On discute tous les 3 du livre « Où on va papa ? » Et ma chère Mireille Gitton nous rejoint et s'installe dernière nous, à chaque fois avec Mireille c'est toujours aussi chaleureux. La culture et le handicap sont bien entourés avec elle.

Un peu plus tard, Emmanuelle Okbi prend la parole et nous présente le spectacle qui va suivre, et ce qu'elle dit est tellement bien résumé. C'est la journée du handicap et avoir ce spectacle ce jour-là c'est vraiment un très beau symbole. Accompagnée de Mireillle Gitton Maire adjointe déléguée à la Culture, au Patrimoine et aux personnes handicapées, conseillère régionale d’île-de- France, également présent Mission handicap. C'est très fort d’avoir réussi à réunir ce beau monde.

Peu de temps après, Xavier Carrar apparaît sous une belle lumière sur cette scène pour nous transporter dans l’histoire de Jean-Louis Fournier et de ses deux enfants,Thomas et Mathieu, en situation de handicap. On passe beaucoup de temps à rire mais aussi beaucoup d'émotion est au rendez-vous. Très bien joué par Xavier Carrar et mis en scène par Layla Metssitane. On ressent tellement dans cette histoire le combat de Jean-Louis Fournier avec ses deux enfants. C’est une très belle histoire à
lire aussi, avec le livre de Jean-Louis Fournier, et à voir au théâtre avec Xavier Carrar. JE VOUS LE CONSEILLE VIVEMENT !

Article de
Philippe du Vignal qui résume bien le spectacle.

Après ce super moment de scène, Layla et Xavier nous rejoignent dans la salle et quelques personnes leur posent des questions sur ce projet. Mireille Gitton qui prend la parole également et, alors que je ne m'y attendais pas, Emmanuelle me propose de dire quelque chose et voilà je prends le micro une deuxième fois ici. Je dis en quelques mots ce que j’ai ressenti du spectacle, quel beau moment de partage entre les artistes et le public. On est bien et on n’a pas envie de partir…



Après ce pur moment, Layla, avec qui j'avais échangé sur Facebook auparavant, descend de la scène ainsi que Xavier. Ils viennent un peu plus près de nous tous et Layla et moi sommes très heureuses de nous rencontrer en live. Et je suis également très heureuse de rencontrer Xavier. Et grâce à Emmanuelle qui a toujours de bonnes idées, voici une photo avec mon père, Layla et Xavier. Merci pour celle belle capture ma chère Manue.


© Emmanuelle Okbi

Ensuite une femme m'interpelle et je suis très touchée. Merci Armelle Yons pour cet échange, c’est une belle rencontre et surprise, au plaisir de te voir également sur scène très vite. Je suis tellement émue de la soirée que je n’ai plus de voix pour parler et Manue m’aide :-) en disant que je suis slameuse et que je suis montée sur scène ici. Puis mon père annonce une belle nouvelle dans ma vie. Après, les clics magiques de facebook et le lien est fait !

Étonnant non !

N’oubliez pas de dire : Où on va papa ?

Nous voilà repartis avec de bons souvenirs !

Merci Manue pour ton aide… et Sophia, Marie-Antoinette et Bouchra pour toutes vos attentions.

Samedi 8 décembre 2012 - Mory Kanté

L nous transporte



L - Initiale son site officiel
Au Théâtre Rutebeuf
Vendredi 30 novembre 2012
à 20 h 30

Un peu plus je ratais le concert. PAM ne venant pas et le chauffeur pris dans les embouteillage. Ils ont demandé à Taxi G7 de venir me chercher mais en donnant une mauvaise adresse de départ, heureusement que le service G7 me l'a signalé. Avec tout cela, on perd du temps en attendant et au final 50 minutes de retard au départ.

J'arrive enfin à la maison du bonheur à 20 h 20 au lieu de 19 h 55. Pierre étant dehors m'accueille et m'aide à sortir du taxi. Merci encore et pour la pause causette c'était bien sympa. Il m'aide également à rentrer à la maison et là Naser le patron de la sécurité m'accueille à son tour chaleureusement. Je serre la main à un de ses agents, on dirait que c'est la princesse qui vient, attendez bientôt le petit prince également ;-) Me voilà dans le hall. Ma chère Manue toujours là. Quelle joie de la revoir, ça fait super plaisir vraiment à chaque fois, une femme pareille Y'en n'a pas deux sur terre :-) elle est unique. Et non ce n'est pas ce que tu m'a dit qui m'a mis en retard mais bien le transport, ce dont tu m'as parlé est bien caché et il ne sortira pas de là où il est ;-) Merci pour le rafraîchissement :-) et cette salle comble ça fait plaisir, ça respire le bonheur ! Merci de m'avoir placée toujours aussi bien. Tu es un amour :-) mais tu le sais, mais je ne le répéterai jamais assez !

Tout commence. Les lumières s'éteignent et là une charmante Donia Berriri fait la première partie de L. Mais elle est aussi sa pianiste et elle a aussi un talent fou. J'ai beaucoup aimé les chansons de Donia, surtout celles pour Nina Simone et sur Paris, magnifiques paroles et notes qui accompagnent ses mots magiques. Ravie de cette belle découverte.

Les lumières se rallument à moitié et place à quelques changements arrangements sur scène. Les ingénieurs du son et lumière viennent contrôler avec leurs lampes de poches sur scène, ambiance très spectaculaire :-)



Place maintenant que tout est prêt à L que tout le monde attend. Nous pouvons éteindre à nouveau les lumières et que cette Initiale nous transporte avec émotion dans son univers. Nous somme portés de mots en mots, de notes en notes et elle nous fait entrer dans son merveilleux château rouge des mots à elle qu'elle nous envoie et qui nous émeut. Sa présence sur scène, ses moments de pause où elle nous parle, c'est juste un délice. Si bien accompagnée par ses musiciens.

Un vrai bonheur du début jusqu'à la fin. Et je comprends son émotion de jouer sur cette scène, un théâtre rempli d'émotion comme elle dit et je suis bien d'accord avec L à 100000 %. Merci à L et à eux tous !


L- Mes lèvres par Europe1fr


Clip "Petite" - L par totoutard

Quelques
photos du concert que j’ai prise.

Le spectacle touche à sa fin. Naser me signale que mon transport est là. Au passage, un petit bonsoir à Bouchra. Une dernière bises de dernière minute à Pierre, Je vais faire un bisou à Manue qui m'accompagne jusqu'au transport, bisous toi oui toi je t'aime :-)

Merci à bientôt à la maison du bonheur

Lundi 3 décembre 2012 - Où on va papa ?
Samedi 8 décembre 2012 - Mory Kanté
Soyez au rendez-vous !

J’attends…




Vendredi 16 novembre 2012
ACP la Manufacture Chanson
Ce soir Luciole
et en première partie Tom Arthus

Ma chère Alice me rejoint chez moi pour partager ce concert. Direction ACP la Manufacture Chanson, c’est bien agréable de faire le chemin ensemble et super de se revoir. Merci pour ton album que tu m’as offert, c'est super.

Arrivées sur place, on nous fait passer par une porte magique sans escalier avec rampe d’accès, super bien prévu tout ça. Je reviendrai, j’aime ça. Une fois dans le hall, le public attend l'ouverture des portes. Alice va chercher les places réservées, et je lui offre un verre qu’on boira à la fin de la soirée vu que ça ne va pas tarder à commencer.

Petite salle très intimiste et chaleureuse. Tom Arthus arrive sur scène, très belle découverte, chanson française passant par l’émotion des mots d’amour, la bienveillance de moments de sa vie à lui et des autres. Prendre une pause à écouter Tom, on s’envole. Merci Luciole d’y avoir pensé, ça été une très belle découverte.

Petite vidéo pour découvrir Tom Arthus



Après quelques chansons de Tom qui nous a émerveillés, place au changement de décors de scène pour la belle Luciole, dans une ambiance bleutée au petit bateau qui navigue autour de ses mots avec lesquels elle nous transporte dans son univers plein de merveilleux, vers si tendres et de douceur ! Un superbe duo avec Chat sur le titre J’attendrais… Luciole habillée de sa belle robe noire, si bien maquillée, brille sur scène une belle étoile qui va continuer de briller encore et encore.

Voici le dernier clip de Luciole


Luciole - J'attends - clip officiel par InterSessions



Vous pouvez retrouver son EP 5 titres sur iTunes
Très beau moment d’écoute que je vous conseille

Après ce superbe moment musical, nous restons un peu dans le hall Alice et moi, nous buvons notre boisson pour nous rafraîchir. Luciole vient rester un peu avec nous, un moment très agréable où paroles d’amitié s‘échangent et dédicaces se posent.


Merci à toi belle étoile qui brille

Merci Alice pour tes mots si doux posés sur ton projet si magique.
Pour celle et ceux qui veulent écouter son album D'un point A au point G à la lettre M
allez vous le procurer via
www.alicenoel.net





Puis Alice et moi reprenons le chemin pour une nuit et rêver de belles et tendres choses passées.

Merci à Stéphane Rivat et François Turpin pour l’aide de la manufacture pour l'accessibilité c’est TOP

Quelques photos du concert

À bientôt autour de la culture !

Sourions à la vie !




Lundi 5 Novembre 2012
au Théâtre du Rond-Point
à 20h00

Sourire à la Vie
Grand Corps Malade
et 26 enfants sur scène nous font rêver
avec VOLEZ LES ÉLÉPHANTS

Ce soir, je sors avec ma tante Rafia. Arrivée au théâtre que je découvre avec émerveillement, j’ai la bonne surprise de revoir ma chère Agnès et de saluer également le père de Grand Corps Malade. Puis nous nous dirigeons vers la salle. La jeune fille qui nous attend pour composter les billets me dit avoir entendu parler de moi. Ah oui bien sûr, car c'est ma chère Nicole (slameuse) à qui j'avais demandé de me réserver deux places qui m'attend avec son amie Viviane :-) on s'installe, Viviane me cède gentiment sa place pour être placée au mieux devant, merci pour ce geste. Ça m'a beaucoup touchée.
Peu de temps après, je discute avec Nicole et nous sommes ravies de nous retrouver après tant de temps, ça fait plaisir. Ensuite, les lumières s'éteignent, un film de présentation de Sourire à la vie se déroule et vous avez de la chance car je vous le mets ici


Volez les éléphants ! / Sourire à la vie par WebTV_du_Rond-Point

Puis le grand Jean-Michel Ribes, directeur du Théâtre, arrive sur scène pour présenter le spectacle qui suit. Frédéric Sotteau, le fondateur de Sourire à la vie, et enfin Jean-Claude Gentet, le président, ont tous présenté à leur manière l'association et le spectacle.

Que le spectacle commence. Volez les éléphants ! Quand un petit de 7 ans arrive pour ouvrir la scène, c'est juste un moment frissonnant. Il a beaucoup d'humour et nous le public des frissons, il est trop mignon. Et ensuite toute la troupe arrive, c'est que le spectacle commence avec de la danse malgré la difficulté, puis certains déclament des textes solos ou en duo avec Grand Corps Malade. 6eme sens dit un texte qui me laisse toujours aussi émue que la première fois, Nicole est là pour me tenir la main merci. Y'a aussi de beaux moments de théâtre, vraiment un tout pour tous nous émouvoir au plus haut point. A un moment, deux êtres qui me sont très chers et qui se reconnaîtront sont présents dans mon cœur quand je vois deux enfants danser sur la musique de Michael Jackson ! Bravo les enfants et pour cette mise en scène très bien pensée, le mélange des textes de Grand Corps Malade avec l'histoire des enfants en hôpital est très réussi. Un hommage aux enfants disparus avec cette foutue maladie, nos absents sont là ce soir. Un batteur magique vient donner du rythme jusqu’au bout des étoiles.


© Sara Benani


© Sara Benani


© Sara Benani


© Sara Benani


© Sara Benani

Vers la fin, tout le monde se retrouve sur scène, association, enfants, artistes…, c'est un moment de partage entre tous, émotion et joie au rendez-vous ! On n'en ressort avec plein d'étoiles dans la tête :-)

Moi, devant la scène avec Nicole, merci encore à Nicole et Viviane pour l'aide apportée pour que je puisse être encore plus près et pour la photo :-)
Mes yeux pétillent de voir tous ces sourires d'enfants, cette joie partagée.


© Viviane Pestrimaux


© Sara Benani


© Sara Benani

Puis je vais serrer la main à mon ami, mon frère, Grand Corps Malade qui, étant sur scène, ne peut pas se pencher plus pour me faire la bise, ce que je comprends très bien.

Je sors de la salle car je sature un peu avec cette foule attroupée, et là dans le hall j'aperçois Agnès, je lui dis ce que j'ai pensé du spectacle. Et Fabien est là, je vais lui faire la bise que je n'avais pas eu l'occasion de lui faire auparavant. Ensuite je vais saluer Fréderic et le féliciter. Et je m'éclipse un peu pour ne pas déranger et là avec joie toute une famille qui m'est chère vient me faire des bisous. Je ne vous oublie pas et vous êtes toujours dans mon cœur, Nicole et ses filles, Elise et Julia. Et enfin un batteur magique toujours là, fidèle au poste, merci à toi Feed :-)

En partant, je croise mon cher Jean-Rachid, ce sont les grandes retrouvailles :-) Quelle joie cette soirée du début jusqu'à la fin !

Une belle soirée sous le signe de la liberté, joie, courage ! Ma vie d'aujourd'hui se reflète beaucoup :-)

MERCI A TOUS !

Une rentrée au pays des étoiles


Croyez au bonheur tout le temps, dans un lieu, dans la vie, en vous, car vous l’avez quoi qu’il en soit en vous, et moi hier je l’ai encore vécu plus que jamais et je pourrais dire que c’est un bonheur à vie !


Lundi 17 septembre 2012



Départ de chez moi avec un super chauffeur PAM que je vais avoir à l’aller et au retour, destination (eh bien je crois que vous l’avez deviné) un lieu que je ne pourrai jamais quitter comme vous ne pouvez pas quitter ce qui vous est le plus cher au monde, et moi c’est le Théâtre Rutebeuf ! Trouver ses rêves dans ce lieu, on ne peut que les trouver sans les chercher, ils vous sont livrés dans le creux de votre main et rentrent dans votre cœur !



Ce soir, c’est la saison d’ouverture 2012-2013 ! Je suis si bien accueillie comme à chaque fois par toute l’équipe. Le monsieur de la sécurité me dit « la star arrive ! » quand un autre m'ouvre les deux portes :-) Les anges de cette maison, depuis plus de 5 ans que je les connais, me renouvellent leur affection chaque fois que je viens. Alors comment résister et ne pas revenir dans ce lieu magique ! Personnellement, c’est juste IMPOSSIBLE ! Et puis, j’ai toujours des choses à dire après, je serais bien triste de ne plus écrire. Emmanuelle Okbi, directrice du Théâtre Rutebeuf est une femme au grand cœur comme rarement j’en ai rencontrée. Je l'aperçois dans le hall, je roule vers elle et, à côté d’elle, notre cher Franck toujours présent et Sofia, enfin la famille culturelle entière est là. Je discute un peu avec Emmanuelle, ça me fait tellement plaisir de la voir, et ensuite Sofia m'invite à entrer dans la salle, Emmanuelle m’attend également avec un grand sourire :-) Et là, je découvre une salle complètement relookée avec des décors magiques posés à l'occasion de la dernière représentation « DES HURLEMENTS » de Clastic Théâtre, un décor magique ! Sofia me demande où je veux me mettre, émerveillée par le décor et la salle sans fauteuils je mets un peu de temps à répondre et lui dis juste là devant ça ira merci beaucoup. Ensuite, j’attends tranquillement que la soirée commence. Emmanuelle me présente un artiste qui passe, je suis navrée c’est parti tellement vite, je n’ai pas une bonne mémoire quand ça passe très vite comme ça. Ensuite, Pierre le technicien vient me faire un bisou et on discute un peu. Et Emmanuelle repasse par là et me demande si ça va, tout va bien merci :-) je ne risque pas de m'envoler :-))))

Ensuite, je reconnais les artistes arrivés, Polo Lamy et Pierre Polveche, je sens qu’on va bien s’amuser. Pierre Polveche me fait signe qu’ils vont me tourner le dos, hé oui moi je pensais que ça allait être sur la grande scène, donc je me suis mise un peu plus devant mais après je me suis reculée, j’ai compris que cette soirée allait être remplie de surprises. Entre musiques d'accordéons et guitares, avec les
Pierres de Cristals on se laisse porter et on danse dans la tête, et encore et encore, que du bonheur tout ça !!!! Je vois Emmanuelle leur faire signe que Monsieur le maire, Gilles Catoire, puis Mireille Gitton, responsable de la Culture et du Patrimoine et des personnes handicapées ainsi que le responsable du Clastic Théâtre dont les très belles décorations. C’est là que très chaleureusement, Mireille Gitton et Gilles Catoire viennent me faire un gros bisou avant de regagner la grande scène. Et Gilles Catoire me dit « tu es toute seule ? », eh oui je suis seule :-) et rejoindre Emmanuelle et toute l’équipe, ça me fait chaud au cœur, merci infiniment de votre présence très chaleureuse à tous les deux.







Ensuite Emmanuelle présente l'équipe de ce merveilleux théâtre, que de belles paroles, de belles surprises, je ne pourrai pas écrire tout ce que j’ai entendu et vu mais tout est dans mon cœur. Et je ne pourrai pas écrire tout mot à mot. Un ange passe sur la scène nous lire un merveilleux texte. Mireille nous glisse à l’oreille que le monde du handicap est intégré à la culture, trop bien, mille mercis pour NOUS !!!! Vivement « Où on va papa ? » :-)))))))



Après ce superbe passage, Emmanuelle nous invite à boire le verre de l'amitié. Je me dirige donc vers le bar, je bois un verre qui me rafraîchit, un charmant Slim vient me faire un bisou, je vais finir par être croquée, hahahahahahhaha, et après cette pause rafraîchissante je retourne dans la salle faire quelques roulettes, de danse sur les belles reprises de Polo Lamy et Pierre Polveche. Tout le monde s’amuse, danse, c’est la fête Youhouuuu !!!! Joëlle vient me faire un bisou, hé oui encore, quand y’en n’a plus y’en a encore !!!!!

J’espère n'avoir oublié personne
Clichy ma famille mes amis ma vie de culture !
Je me dirige vers la sortie. Je dis à Joelle que je m’en vais et Sofia me dit « tu pars déjà ? » Eh oui, malheureusement, mais je reviendrai très vite, un autre bisou de Mireille, oh que je suis gâtée ici ça fait chaud au cœur, merci pour tes mots. Me voilà dehors à l’air frais. Joelle qui repasse par là me demande si ça va, et oui il fait bon dehors et j’attends mon transport.

Merci pour la belle soirée inoubliable. Merci Emmanuelle de m’avoir raccompagnée jusqu’au transport avec des tonnes de bisous :)))))

A très bientôt entre les mots et la musique

Voilà la vie, voilà la rentrée



En ce 9 septembre 2012, j'ai choisi de vous faire connaître un artiste que j'ai découvert il n'y a pas si longtemps, comme quoi il n'y a pas de hasard et les chemins se croisent toujours sur le même point de départ.

Tout commence par Xavier Zolli, le bassiste de Grand Corps Malade qui fait découvrir Francis Lassus sur son profil facebook et pour moi, amoureuse des mots de Nougaro, ça tombe à pique car Francis Lassus s'avère être l'ancien batteur de Claude Nougaro. En hommage à Nougaro, il a sorti un album In&Dit Nougaro, Voilà la vie, il reprend 16 titres de Claude Nougaro qu'il n'a pas eu le temps de mettre en musique à cause de ce foutu cancer qui l'a emporté. 

Ce que je dirai de Francis, c'est qu'on retrouve énormément le flow de Nougaro et son univers. J'ai eu beaucoup d'émotion à l'écoute de cet album et à faire connaissance virtuellement avec cet artiste. Comme quoi, Nougaro sera toujours en moi, plus que jamais, ah là oui j'ai bien vu Claude !



J'ai eu beaucoup de plaisir également à entendre à travers cet album la voix d'un prénom toujours entendu, Cécile ma fille…dixit Nougaro




Francis Lassus In&Dit Nougaro par biarritzdemain

Celles et ceux qui aiment Nougaro aimeront tout autant Francis Lassus.



Après ce premier contact avec Francis, il m'a fait découvrir 3 autres de ses albums, avec beaucoup de rythme, des sons orientaux, etc., enfin les mots me manquent pour définir ses 3 bijoux en plus.

Je vous laisse les savourer
ici







Pour vous procurer

Francis Lassus
In&Dit Nougaro
Voilà la vie

Un petit mail à :
artsbattprod@gmail.com

C'est pour ça que j'aime Facebook, pour une seule chose, ce réseau me lie avec des artistes uniques. Merci à tous pour votre confiance et votre talent !



Merci Francis…

Le Croisic en musique


© Mounkid Benani

Samedi 7 juillet 2012

Me voilà en Bretagne, en famille, direction Le Croisic pour embarquer en musique avec L’équipage de Mirabelle, dit aussi Ar Vag.

Un groupe de 9 personnes aussi sympathiques que talentueuses !

ALAIN FAIVRE
Chant

FRANÇOISE TOUDIC
Flûte traversière

ALAIN BERTORELLY
Chant / Guitare basse / Guitare folk

JEAN-MARIE PIERRE
Chant

DANIEL CLOAREC
Chant

JEAN-JACQUES MAGREZ
Chant / Guitare folk

JEAN-MARIE LABROUSSE
Chant

LUC KESLER
Accordéon chromatique

MARIE-FRANCE MUSNIER
Chant / Accordéon diatonique / Guitare acoustique / Banjo

En plus un membre de ma famille s’y glisse, vraiment une famille d’artistes !

Depuis que j’ai fait la découverte de ce groupe il y a un an, je ne décroche plus depuis.

C’est super entraînant et où que l'on soit pour les écouter, ils nous emmènent en voyage en Bretagne. Un vrai plaisir !

Les textes sont magnifiquement bien écrits et l'accompagnement musical si réussi. J’y suis encore !!!

Comme la pluie s’est invitée au concert, le récital a dû être écourté (durée totale 20 minutes) mais fut un bonheur pour tout le monde !!!!

Embarquez avec
L’équipage de Mirabelle, c’est un vrai délice !

Voici le concert !



Voici quelques
photos de Mounkid Benani

Un rêve grec


Un concert exceptionnel au Théâtre de la Ville en ce mercredi 13 Juin 2012

À l'annonce par Mediapart de la diffusion du concert d'Angélique Ionatos retransmis en direct depuis le site, je me suis réjouie d'avance. Et J’en profite pour remercier Mediapart pour toutes les diffusions passées et futures auxquelles nous sommes conviés régulièrement. Vous faites un excellent travail. BRAVO !

Ce soir, c’est la 3e fois que j'assiste à un concert de ces deux magnifiques artistes grecques que sont Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki. Qui aurait cru que ce serait chez moi bien au chaud et qu'ainsi j'éviterais cette pluie incessante ? Le soleil vient donc à moi en pleine nuit grâce à ces deux étoiles grecques que je connais bien, en compagnie de ce merveilleux violoncelliste qu'est Gaspar Claus.

C’est toujours un immense plaisir d’écouter Angélique et Katerina, leurs jeux de guitares, leurs voix, le rythme de leurs âmes, tout cela est unique. Et en plus ce soir, je découvre un violoncelliste de grand talent qui les accompagne magnifiquement. Je ressors de ce concert des frissons plein le corps et le cœur battant. Quelle belle humanité se dégage d'un tel partage avec ce qui se passe en Grèce, cela met du baume au cœur.

Mediapart a non seulement diffusé ce superbe concert en live via Dailymotion, mais il est aussi toujours en accès libre pour que tout le monde puisse profiter de ce moment magique ! Merci encore à ce media à part !

Nous avons abordé des rivages pleins d’arômes nocturnes,
De chants d’oiseaux, de sources qui laissaient sur les mains
Le souvenir d’une grande félicité.

Georges Séféris
Mythologie
[Traduction de Jacques Lacarrière]


J’aime beaucoup ce petit passage d’Angélique Ionatos


Et les rêves prendront leur revanche... par Mediapart

Le Concert pour se donner du soleil à la maison


Revoir le concert : En Grèce, la revanche des... par Mediapart

Médiapart


Théâtre de la ville

En marche vers un lieu


Jeudi 24 mai, je suis allée, sous le soleil de Paris, découvrir un lieu extra rempli de culture que je n'avais pas eu l'occasion de découvrir jusqu'à présent . Alors me voici aujourd'hui, accompagnée de mon oncle, donc let's go !

Alors, nous voici au 104, lieu de culture grandiose où une multitude de jeunes viennent y répéter leurs danses, leurs musiques, se reposer, voir, profiter du talent des autres.

Comme mon oncle connaît déjà un peu ce lieu, il me fait découvrir des endroits, les boutiques au sein même du 104, je découvre, je tombe amoureuse de ce lieu ouvert à l'extérieur. Et hop, nouvel espace un peu plus bas, sacrée pente à descendre pour aller à la découverte d'un labyrinthe cartonné très spécial qui nous emmène vers une expo photographique qui s'intitule «
Objectif photo : Le Pari(s) des enfants » :

Un univers rempli de découvertes où l'on retrouve aussi des endroits qu'on connaît bien. Des collages très bien pensés entre Paris et les enfants, un mariage réussi. Bravo à tous ceux qui ont mis leurs petites et grandes pattes :-)



Une petite pause, toujours au rez-de-chaussée, pour découvrir « Deux à trois minutes d'utopies », toujours dans le même esprit mêlant jeunes et adultes en vidéos, ce n'est pas à raconter mais à voir car ça vous redonne le goût de ne pas lâcher votre combat culturel quel qu'il soit.

On finit la belle expo de photo et reprenons le chemin du retour après une petit pause photos au lieu des affiches !

Le site du
104, pour découvrir les manifestations qui vous plairont :

Et les présentations que j'ai suivies sont programmées jusqu'au 10 juin !

À bientôt



Sous les couleurs de Buren


Dimanche 20 mai 2012, petite escapade au Grand Palais
pour aller découvrir l'univers de Daniel Buren :
un univers très beau, des couleurs vivantes.

Je déambule dans ce labyrinthe, je vais à la découverte
des prouesses de Buren, nous prenons quelques clichés
que voici.











Je goûte à cet univers unique de Monumenta.
À voir absolument. Cet endroit historique melangé à du moderne
prend une autre dimension.



Monumenta 2012 – Interview de Daniel Buren par Rmn-Grand_Palais

Daniel Buren

Château Rouge



Mercredi 11 avril 2012 à 20 h 30

au Théâtre Rutebeuf - Abd Al Malik

Twice me fait la surprise d’être là, c’est chouette :-) ça faisait un bail que je ne l’avais pas vu. Merci pour le coup de fil surprise avant mon départ :-)

J’arrive à 19 h 30 sur place, toujours aussi bien accueillie, quand on est chez soi c’est jusqu’au bout :-) Merci au patron de la sécurité et à Slim, et également à la personne qui s'occupe de l'ascenseur pour que je rentre dans le hall.

Jamais de ma vie, cher lieu je ne te quitterai !

Peu de temps après, ma chère Emmanuelle me téléphone alors que je suis dans le hall. En fait, c’est à la carte ici hihii Elle me demande si je veux être en haut ou en bas mdrrrrr Bon la prochaine fois tu me mets sur la scène lol ah oui c’est vrai ça je l’ai déjà fait :-) Je connais ce théâtre comme ma poche :-) alors ce soir c’est en bas que je suis, c’est où je veux :-D

Emmanuelle arrive dans le Hall et me demande si je veux me placer tout de suite. Eh oui, je veux bien et je me trouve maintenant dans une salle vide avec des charmants garçons de sécurité avec qui je discute un peu, eh oui moi j’ai la parole facile lol surtout qu'ils sont super sympas, on ne dirait pas qu'il sont de la sécurité lol en tout cas très douce sécurité :-) mdrrrrr

Ensuite, je me mets à discuter sur msn avec smartphone avec Naty et lui raconte un peu comment ça ce passe !!!!! Elle est ainsi avec moi même si elle est loin :-)

Par la suite, le public arrive en masse, certains courent pour avoir la meilleure place avant les autres, moi perso ça me fait drôlement rigoler, car une salle comme ça tout le monde est bien placé, pas besoin de courir, où que l’on soit on voit la scène merveilleusement bien. Je ne sais pas qui est l’architecte mais BRAVO !

Joëlle, toujours aussi adorable, vient me demander si j’ai besoin de boire. Etant chargée des artistes, ils ne peuvent être que très bien servis, ça fait plaisir. Et ce soir, c’est Abd Al Malik qu’il faut chouchouter lol

Une connaissance que je vois à chaque fois mais dont j’ignore le prénom, j’en suis navrée, vient me voir également. Que c’est gentil toutes ces intentions à mon égard, ça fait chaud au cœur.

Toutes les deux me complimentent sur mon habillement, tout en rouge ! Merci. Pour le spectacle du château rouge, ça ne pouvait pas mieux tomber :-)

Carla arrive et, peu de temps après, mon cher Twice. Je discute vraiment beaucoup avec lui. On rigole, ça fait vraiment du bien comme toujours, j’adore rire, alors il tombe à pic !

Quelques minutes plus tard, les lumières s’éteignent et le spectacle commence !!!!!

Chuuut, on écoute Abd Al Malik, mais le chut ne va pas durer car avec lui il faut faire du bruit !!!!!!!!!!

Ses musiciens arrivent doucement, chacun à leur emplacement. Une belle équipe que je découvre et je pourrais dire que je redécouvre :-)

Le grand tant attendu arrive.Il est extra, une énergie débordante, une pile électrique remplie de talent, danseur, chanteur, slameur, rappeur, homme de cœur également ! J’aime quand Abd Al Malik se déchaîne sur scène et quand il s’adresse à son public. On voit qu’il est vraiment là avec nous et pas juste pour faire connaître ses textes mais aussi pour s’amuser avec nous. On est tous ensemble avec lui et tout le monde à la même échelle. C’est ça qui est super. Et on fera beaucoup de bruits avec lui jusqu'à toucher le ciel et les étoiles avec lui. A taper des mains toute la soirée, ça fait du bien, l’énergie qu’il envoie à celles et ceux qui ne peuvent pas se mettre debout c’est jusque dans le cœur que ça ce sent vraiment. Et moi, je te dis merci infiniment Abd Al Malik !!!!!!! Vers la fin je prends plein de photos d’Abd Al Malik, Twice en fait également ainsi qu’un gentil garçon de sécurité :-) Trop sympa !

Quand c’est bien, quand c’est très bien, quand c’est très très bien, eh bien c’est très court un concert :-) On en veut encore nous, mais il faut aussi qu’il recharge les piles pour les prochains concerts qu'il doit donner en Martinique, car là-bas aussi ça va être chaud !!! et ça va faire beaucoup de bruit !!!!

Je me dirige ensuite dans le hall avec mon cher Twice qui prend les manettes sérieusement :-) Sur le chemin, un gros bisou à la maman d’Emmanuelle. Arrivée dans le hall, je vois Sophie, une nouvelle et charmante jeune fille qui travaille à la maison du bonheur en tant que chargée de communication, qui me demande comment j’ai trouvé le concert, tout simplement génial ! mais maintenant Sophie tu en sais plus là :-)

Gilles Catoire, le maire de Clichy, vient me saluer chaleureusement, ça fait vraiment plaisir que vous soyez toujours aussi présent ! Et c’est moi et les autres, comme dirait Abd Al Malik, qui vous remercient de ce que vous êtes humainement.

Quelques minutes après, Sophie me propose d’aller demander à Emmanuelle si c’est possible d'aller en loge. Je lui réponds que ce n’est pas la peine de déranger et que j'ai le temps, mais apparemment Sophie est têtue hihihii et adorable, avec un grand cœur, elle revient me disant que c’est possible mais qu’il va falloir attendre juste un petit peu que Gilles Catoire passe avant, alors là y’a aucun problème c’est tout à fait normal, j’ai tout mon temps.

Sur son blog, Gilles Catoire résume très bien son moment passé avec Abd Al Malik, que j’ai le plaisir de partager avec vous
ici

Quelques minutes plus tard, Sophie me dirige vers la loge avec Carla et, sur le chemin, ma chère Mireille Gitton avec un gros bisou en bonus et oui on se facebook ma chère Mireille. Twice nous rejoint, on est tous là à attendre que Gilles Catoire ait terminé. Et là, on rigole bien avec Emmanuelle que je présente à Twice, ça fait plaisir d’être entourée de personnes qui sont super chaleureuses, on passe de si bons moments. Ma chère Emmanuelle me fais un compliment sur mes Converses rouges lol Mais Abd Al Malik ne vous a pas dit à tous que je faisais partie du château rouge hihihihihiiiiii rempli d’amour !!!!! Puis Sophie me demande si je souhaite boire quelque choses et elle a la gentillesse de me rapporter une bouteille d'eau. Ensuite, des hommes super costauds me portent pour arriver jusqu’à la loge, mais c’est vrai je suis princesse Sara dans son château, voilà j’ai trouvé hihiihiiiiii Merci chers serviteurs ! Du calme, du calme, Sara, tu es slameuse, on reste les pieds sur terre et voilà je suis par terre, enfin les roues qui me mènent jusqu’à Abd Al Malik.

Twice, entre-temps, m'a abandonnée hihihi je n'oublierai pas hihiii je déconne. Il est allé voir son ami Mickael Barthélémy, un choriste d’Abd al Malik, qui l'a invité. Dès que je suis à la surface des loges, ils sortent tous les deux de la loge où ils étaient et Twice me présente ce charmant garçon que j’avais maintes fois repérer sur facebook, le monde est tout petit je vous jure.

Je rentre avec Carla en loge et je salue Abd Al Malik puis je me place au fond de la loge pour ne pas gêner le monde qui est venu le rencontrer. Dans cette ambiance, beaucoup de vannes se font, c’est trop marrant, j’adore l’humour de son manager qui dit que c’est sa tournée et d'offrir à boire à tout le monde, franchement j’ai du mal à garder mon sérieux lol He oui ici on ne meurt pas de soif :))))) Toutes les secondes on nous offre à boire :-) entre l'eau et je jus d'orange hummmm. Quelques minutes plus tard, quand Abd Al Malik a terminé avec les autres, il se dirige vers moi et là je ne tiens pas ma langue, je parle, je parle, comme je voulais lui parler depuis longtemps. Je lui dis qu’on a un ami en commun (au passage, il te passe un grand bonjour et t’embrasse, Elias). Ensuite, je lui parle d’une amie, Naty, qui l’aime beaucoup et à qui je veux faire la surprise qu’Abd Al Malik lui dédicace un fly, ce qu'il fait très volontiers. Abd Al Malik a un grand cœur, c’est sûr. A mon tour, il me dédicace son album "Château rouge", j’ai tellement de livres et d’albums de lui à la maison que j'ai hésité dans mon choix et au final j’ai pris "Château rouge", Gibraltar ayant déjà été dédicacé, rappelez-vous
ici.

Voici aussi ma dédicace



Une charmante personne dans la loge, venue également voir Abd Al Malik, nous propose de nous prendre en photo à 3



Pour cette belle soirée, je remercie également Youcef Kahali, un autre choriste, qui m’a aidée également à redescendre de l’étage des loges avec un autre "serviteur" costaud, merci les amis.

Me voilà à nouveau dans le hall avec Carla et le gentil patron de sécurité qui reste avec moi jusqu'à ce que mon transport arrive. Et quand le transport est là, il m'accompagne jusqu'au véhicule. Puis Emmanuelle accourt pour me dire au revoir avec un gros câlin. Merci, ma chère Emmanuelle. Allez encore un gros bisous à toi et je suis dans le véhicule avec des étoiles plein la tête pour une belle nuit.

Vraiment, de plus en plus, ce théâtre est vraiment bien placé dans ma vie. Il la remplit de culture, de joie et d’amour. Merci la famille.

Quelques
photos du concert

Il écrit, il existe



Quand on se plonge dans un livre tel que celui de HK, "J'écris donc j'existe", on apprend à ne rien lâcher dans la vie en dépit des épreuves que l'on traverse.

Une vraie leçon de vie de la part de HK. Je dis chapeau pour cette écriture vivante, réelle, que l'on ressent à chaque phrase du livre.

Dès que je l'ai commencé, j'ai appris beaucoup de choses et déjà avant avec son titre "On ne lâche rien".


Hk & Les Saltimbanks - "On lâche rien" par HkOfficiel

Il nous raconte le milieu carcéral, dans lequel il a réussi à faire changer le temps de parloir, qui est ainsi passé à 1h au lieu de 15 minutes auparavant. Hé oui, quand HK veut obtenir quelque chose, il ne lâche rien jusqu'au bout et jusqu'à ce qu'il l'obtienne. Il parle tellement bien de cette sous-FRANCE, de la disparition de l'abbé Pierre... Enfin, je ne vais pas tout vous dire mais ayez l'œil curieux. Aux personnes qui ressentent un mal-être, ce livre peut vous donner des claques :-) A ceux qui viennent se lamenter et déverser des larmes auprès d'inconnus, soyez plus actifs et lisez ce livre, vous verrez s'opérer un changement en vous. J'en suis la preuve vivante :-)


Le troubadour (Rémi Gaillard) par nqtv

Quand vous sentez à un moment de votre vie que tout s'écroule, réveilliez-vous ! Levez-vous même s'il faut prendre sur soi ! Achetez ce livre qui vous donnera une vraie leçon de vie. Surtout, avancez toujours dans la vie, il n'y a pas meilleur conseil à vous donner, même s'il y a des cicatrices qui restent cela s'estompera dans le futur. Il faut toujours y croire et, ensemble, on lâche rien, chacun avec sa détermination. Ne vous préoccupez pas de ce que pensent les autres, avancez encore et toujours !


Le réservoir HK Saltimbanks - Passer ma vie par francebleu1071

Lisez HK, vous serez une autre personne, plus forte qu'avant !

Personnellement, ce livre m'a réconciliée avec le monde qui m'entoure. Je n'ai pas la même histoire que HK mais, dans sont écriture, quelque chose vous dit "battez-vous", alors j'entends et maintenant j'observe et je lâche rien. Avec le livre, encore plus, car j'ai commencé à m'indigner depuis longtemps mais maintenant, que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle, je me bats et je ne me laisse plus démoraliser par l'attitude des autres. Maintenant, j'ai un cœur d'acier, alors on n'a pas intérêt à m'embêter car j'ai assez souffert comme ça. Que les gens pensent ce qu'ils veulent de moi, qu'il continuent leurs salades, moi je ne discute plus inutilement car ils m'ont tellement rempli la tête de choses inutiles. Moi je sais qui je suis, j'avance et, comme HK, "j'écris donc j'existe" :-) MERCI
HK

Quelques conseils :

1 - achetez le livre HK, "
J'écris donc j'existe"

2 - le 21 mai, achetez son deuxième album, "Les temps modernes"

3 - le
31 mai, venez tous à La Cigale entendre cet homme si vrai

Bonne découverte

Sur la route… du bonheur !





Je pars de chez moi et j'informe Emmanuelle de mon départ. Elle me rappelle et blague avec moi en disant que j'arrive un peu en avance quand même lol et qu'Alee lui avait dit : "ah c'est toi l'amie de Sara !" Et là elle me dit : "J'en ai marre que tu connaisses tout le monde !" mdrrr Et je lui réponds : "J'irai ou tu iras" :-))))

À mon arrivée auThéâtre Rutebeuf, en avance pour ne rien louper de cette soirée, du monde attend déjà pour rentrer. Et moi, on vient m'ouvrir avant tout le monde. Wouaaaaou quel honneur d'être accueillie comme ça et en plus la belle surprise que ma chère Emmanuelle m'a fait de me réserver une place au balcon, endroit que j'inaugure pour une première depuis 5 ans que je suis née dans ce théâtre. Merci pour cet emplacement magique et de m'avoir aidée à m'y rendre :-) On est au Paradis ici :-)

Hey hey que c'est super impressionnant de voir le monde arriver en masse vu d'en haut :-) Cela prend une autre dimension :-) Je dis waouuuu, j'adore ce lieu ! Et franchement, je pense qu'Emmanuelle fait rayonner ce lieu par sa personnalité. Je l'apprécie énormément pour ce qu'elle est et ce qu'elle y fait. Je dis tout le temps bravo aux artistes qui y passent. Mais à toi Emmanuelle, non seulement je te dis bravo mais aussi que tu es faite pour faire vivre ce lieu à l'infini :-) On voit que tu aimes ça et on n'apprécie beaucoup du coup. Merci d'être toi !

Maintenant, l'heure a sonné pour mon cher Alee. Quelle surprise de le savoir en représentation ici devant 600 personnes, moi qui l'avais vu pour la première fois au Zèbre de Belleville où il avait tout déchiré et là encore au rendez-vous avec son humour, sa guitare et ses chansons bretonnes, algéroises, révolutionnaires. Allez vraiment le découvrir. Son album "L'heure a sonné" est un délice de chez délice.

Carla, qui me suit partout, est arrivée dès le début d'Alee :-)

Maintenant, nous avons une pause de 5 minutes, le temps de laisser Idir se préparer avant la grande fiesta. C'est un bonheur de le revoir après tant de temps, en plus au même endroit. Merci Manue de ce beau cadeau !

Car, pour moi, Idir sur scène c'est l'émotion, la joie partagée, la fête qui réunit une France des couleurs. Idir, c'est l'humour pendant toute la soirée, qu'il nous joue "Éducation sentimentale" au lieu de sa célèbre chanson qu'on adore tous "A va inouva". Et il le dit lui-même, sans cette chanson il n'aurait pas été là ce soir. Et on l'aime notre Idir, humain et simple, tel qu'il est. Merci d'être qui tu es.



Une lettre dite de sa voix si chaude, avec une plume si tendre de Grand Corps Malade et une musique si joyeuse de sa chère fille Tanina, un moment bouleversant !



Malheureusement, mon corps se dégrade et je n'ai pas pu danser comme je le souhaitais sur zwit rwit, etc. En tout cas, ma tête elle s'est évadée jusqu'en Kabylie comme toujours avec lui :-) Je pourrais passer des jours et des jours à aller le voir sur scène tellement je voyage en sa compagnie :-) Mes yeux, mes oreilles ont profité un max de ce chaleureux concert que je voulais sans fin. Merci d'être :-)



Je me dirige avec l'aide si charmante des agents se sécurités qui m'aide à remonter sur mon fauteuil ensuite directions l'ascenseur je me rends dans le hall avec Carla Je vais faire un bisous à Alee et qui je vois avec lui monsieur le maire Gilles Catoire à qui je sert la main toujours aussi amicale en premier bien sur :-)

Part la suite, Emmanuelle vient me chercher avec une charmante jeune fille à qui elle dit "tu fais passer la plus importante" mdrrrrr ça m'a fait rire :-) Et là, je vais bien sûr voir Idir dans sa loge. Il est très bien entouré de personnes déjà importantes comme Gilles Catoire et l'équipe de son secrétariat et aussi de tous ceux qui veulent le voir. Moi, je ne veux pas le rencontrer car notre lien est très spécial, et je l'ai déjà rencontré en 2008, toujours au même endroit. Très spécial, car je suis en relation sur FB avec une partie de sa famille avec qui je communique assez souvent. Donc, Carla et moi on s'approche de lui. Je ne dis rien pour savoir s’il me reconnaît, mais il a du mal à première vue, je me dis ce n’est pas grave vu les années qui défilent, c’est normal. Je lui remets mon cd où il y a recueil, album et histoire. Je lui dis "ça c'est pour vous". Ah, Sara Benani, ça y est il me reconnaît et on s'embrasse chaleureusement ! Quelle joie de le serrer dans mes bras aussi, ça fait du bien :-) Au moment de lui parler, je le remercie pour l'autorisation pour le titre "Petit frère", il me répond "avec plaisir" et au même moment le secrétaire de Gilles Catoire me félicite à nouveau pour mon album dont il avait pris connaissance avec Monsieur le Maire. Ça fait plaisir de savoir qu’on est écouté par les plus grands. J'ai zappé la photo car pour moi l'important c'est l'échange que j'ai eu avec lui à cet instant. Je lui dis également que je suis en lien avec Tanina, Yanis ainsi que Karim, il en est très content. C'est aussi sa famille, une grande famille chaleureuse et remplie d'amour. Enfin, on a un échange très riche en émotion, il me dit même que je suis plus épanouie que la dernière fois :-) et me demande si je vais bien. Vraiment, merci du fond cœur pour cet échange que je n'oublierai pas cher Idir.

Comme il y a beaucoup de monde, Carla et moi on s'éclipse. Emmanuelle me demande si j'ai fait la photo et je lui dis que non. Je ne voulais pas déranger, c'est déjà très bien d'avoir eu un échange d'une telle simplicité avec mon cher Idir.

Merci pour la très belle soirée !!!

Voici quelques
photos que j'ai prises du balcon.

Grand Corps Malade à L'Olympia


Samedi 17 Mars 2012
Grand Corps Malade à L'Olympia

Tout commence quand je descends de chez moi avec l'ascenseur, blocage de la porte au rez-de-chaussée, encore heureux, une peur bleue mais plus de bien que de mal. Merci à mon voisin de m’avoir délivrée. Et prise de panique et d’émotion, il m’aide également à sortir de l’immeuble.

Là, je retrouve mes amis(e)s Bettina et Pascal avec qui je vais à l'Olympia pour assister au concert de Grand Corps Malade, et où Véronique, Renaud et Gaétan, d’autres amis, doivent nous rejoindre.

Le trajet se passe à merveille. On discute musique, comédie musicale, etc., ambiance très sympathique et détendue.

En arrivant, on commence par aller dîner au Café de l’Olympia avant le spectacle, très bien reçus et notre repas est un délice. J'aperçois les parents de Grand Corps Malade, tout le monde enfin presque se retrouve dans le même petit resto, c'est super sympa. Au moment où je m'en vais, on se fait coucou de loin avant de se retrouver dans les loges.

Puis Bettina, Pascal et moi rejoignons L'Olympia. Dès mon entrée, je dis à Bettina qu'on part à l'aventure :-) 1e étape : je vais récupérer ma place réservée par tél. Sans encombre, j'ai même droit à un sourire de la part de la caissière :-) 2e étape que j'avoue appréhender un petit peu : on se dirige vers les personnes qui doivent nous placer (au passage je rencontre Karim et Bénédict, super sympa de les voir), elles nous proposent spontanément d'être placés ensemble. Alors on joue le jeu jusqu'au bout :-) et en plus deux sièges pliables avec moi, c'est un vrai miracle :-) Quand mes amis Véronique, Renaud et Gaétan arrivent, ils sont eux aussi placés au même endroit, du coup Bettina me quitte pour rejoindre Pascal à l'orchestre. Et moi, je dis Merci Audrey, Julien et France 4 pour ce changement radical de comportement à l'accueil de L'Olympia.

Les lumières s'éteignent et là, belle surprise de première partie, je suis écroulée de rire avec Redounane Bougheraba. Il est excellent, il nous vient tout droit de Marseille et je m'aperçois que c'était lui qui jouait le rôle du marié dans le clip "Inch'allah" auquel j'avais participé en septembre :-) Il est excellent en tout cas. Beaucoup de bonnes vannes :-))) J'adore !!!

À la pause de 20 minutes, Bettina vient me faire coucou, vraiment adorable d'avoir été présente à ce point-là. Merci ma chère. Xavier Zolli, le bassiste de Grand Corps Malade nous salue en passant à côté de nous :) J'avoue aussi avoir eu une grosse frayeur en apercevant une personne que je ne voulais pas voir, mais cétait juste son sosie, ça m'a tellement terrorisée que ça me poursuit sans le vouloir :-)

L'heure de Grand Corps Malade à sonné. Il entre sur scène avec ses mots rien qu’à lui, ses mots toujours autant remplis d'émotion et d’humour. Et c’est tout Grand Corps Malade, accompagné de ses musiciens, Mike Karagozian, Xavier Zolli, Nenad Gajin et le chef d'orchestre, comme dirait Grand Corps Malade, FeedBack. On est entraînés dans un univers de vie, de partage et d’amour, et rien que pour ça je serai toujours derrière Grand Corps Malade. Car oui, il nous fait vivre, en tout cas moi. Comme il le dit, le 6e sens c’est simplement l’envie de vivre et c’est vraiment ça, on est transporté et on se sent vivre. Superbe duo avec Elise Oudin Gilles à l’heure d’été, ce sont des frissons, un pur moment. Et pour la dernière, je ne pouvais pas manquer une telle occasion, Reda Taliani entre en scène pour le duo exceptionnel avec Grand Corps Malade sur "Inch’allah". Et moi, qu'est-ce que je fais, eh bien oui je me lève de ce foutu fauteuil roulant et je me moque de mes douleurs, j’ai envie de danser. Alors, avec Véronique on est à fond et ça fait vraiment du bien de danser sur une musique si entraînante, à l’oriental ! Merci à tous pour ce superbe concert et particulièrement à Grand Corps Malade qui donne toute son énergie comme d'habitude



Quelques photos de fin de concert.

Le rideau se ferme, les lumières se rallument, on attend Bettina et Pascal et on se dirige vers les loges pour aller voir notre ami Grand Corps Malade et toute sa famille :-) comme à chaque fois, ça fait super plaisir de les retrouver tous. Pour éviter d’oublier quelqu’un, je ne vais nommer personne mais je vous embrasse tous très fort et vraiment très heureuse de vous avoir tous revus, et d’autant plus quand on a une belle surprise, celle de rencontrer Richard Bohringer :-) Je suis comblée par ma soirée à L'Olympia. BRAVO à tous !


J'ai un rêve d'Axiom




Je voudrais m’adresser à un maximum de gens, car l’heure est venue pour que je fasse connaître ce livre qui vient d'arriver au moment où il faut changer les choses. Et Axiom a très bien résumé les choses en une trentaine de pages.

Il dit les choses essentielles qu'il faut connaître, ouvrir les yeux et les oreilles, ne pas croire tout ce qu’on vous dit et se faire sa propre opinion.

Quand on lit Axiom, c’est comme lorsqu'on l’écoute, il nous fait rire et pleurer. Axiom, c’est avant tout un homme qui a le cœur sur la main, qui sait défendre ses idées. Qu'on soit d'accord ou non avec lui, chacun y trouvera son compte.

Je connais Axiom depuis 5 ans maintenant, c’est un ami, un frère de la culture. C’est le premier que j’ai rencontré depuis mes débuts, mais ça je ne vais pas le répéter si vous avez lu mon livre.

J’aurais tant à dire sur lui. En plus, on vient du même bled, c’est aussi ça qui me rapproche de lui. Quand j'ai quitté le Maroc, je me suis sentie dépossédée de mes sœurs et frères de là-bas. Alors, quand je rencontre des Marocaines et des Marocains, j’ai l'impression d’être là-bas avec la chaleur humaine toujours au rendez-vous.

Faites-moi plaisir, c’est un
livre efficace et qui dit l'essentiel, alors achetez ce livre. Il n’est pas cher, 3,50 euros, alors allez rêver avec mon ami Axiom !

L’heure a sonné pour ce révolté




Le Zèbre de Belleville Alee - L’heure a sonné en première partie Géraldine Torres

Anne a la gentillesse de venir me chercher chez moi pour qu’on fasse le chemin ensemble. Sa mère nous rejoint sur place. Nous voilà réunies. Anne me présente Géraldine qui est dehors, et d’autres de ses ami(e)s. Nous attendons que les portes s’ouvrent. Certains en profitent pour s’intoxiquer au tabac.

Les portes s’ouvrent enfin. Un responsable de la salle, après avoir composté mon billet d’entrée, me laisse entrer à mon aise et sans encombre, quel plaisir ! Je suis tout devant et exactement au même endroit que pour Agnès Bihl. Il n'y a pas de hasard :-) avec son aide merci Monsieur.

Ensuite Anne et sa mère viennent s'installer près de moi. De mon côté, j’observe. Je discute un peu avec la mère d’Anne, c’est très sympa.

Tiens, les lumières s’éteignent. Quelques minutes plus tard, une étoile arrive sur scène, elle brille de toute son âme, entre ses mots et sa musique, et toute son émotion. Je vous présente Géraldine Torres qui nous faire rêver, rire, avec beaucoup d’émotions au rendez-vous. Elle s'accompagne de son accordéon et de ses castagnettes pour un air espagnol, en passant par une superbe reprise de "L'écharpe" de Maurice Fanon, d' "Hexagone" de Renaud, également une belle chanson d’Anne Sylvestre, et son propre répertoire est un vrai régal. Si cette artiste passe à côté de chez vous, surtout ne la ratez pas !


Reprise de RENAUD, hexagone par Géraldine Torres... par ARRACHE-TV


Après 5 minutes de pause, L’heure a sonné pour Alee, un artiste que j’ai découvert il n'y a pas si longtemps sur le net grâce à mon amie Anne qui a un sacré bon goût musical pour la chanson française à texte et engagée. C’est elle qui est venue vers moi et qui me fait découvrir de fil en aiguille, de lien en lien, des pépites de la chanson :-)




Quand Alee commence avec sa guitare et ses musiciens, c’est juste énorme avec la reprise du "Troubadour" de HK & les Saltimbanks et son humour incontournable, il nous fait réfléchir avec ses mots si forts. Puis des invités d’une grande qualité le rejoignent comme Géraldine et Saidou Zep. Un album mis en scène pour des rêves encore plus forts. Il chante aussi "Mon enfant", "Pour un sourire"... Bon, je vous laisse découvrir son album de qualité et L’heure a sonné, très forte, qui a réveillé tout le Zèbre de Belleville.

A la fin de cette soirée magique en musique, ça continue. Anne me propose d’aller voir Alee et Géraldine, et bien sûr cela ne ce ne refuse pas. En plus, elle n’a pas oublié les photos. Anne tu es TOP ! On va vers Alee. Je me présente et lui dis que c'est moi qui lui mets les petits postes sur FB. Et je lui demande s’il peut me dédicacer son album. Merci Alee et Anne.





Juste après la photo de nous 2, nous allons dehors et là Géraldine nous rejoint. On discute un moment avec elle et Anne n’oublie pas de capturer ce moment entre elle et moi. Des mots échangés avec vous tous, alors merci…



Voici quelques photos de la soirée.


Une femme libre



Samedi 10 mars 2012
Au Théâtre Rutebeuf à 20 h 30 - Biyouna !

Je pars avec mon amie Charlotte à Clichy, eh bien oui vous avez deviné, au Théâtre Rutebeuf !

Arrivée sur place, je suis accueillie à bras ouverts par tout le monde que j’embrasse affectueusement, ça fait super plaisir et chaud au cœur. Enfin Charlotte découvre ce lieu, dont je lui ai tant parlé, à l'occasion de ce spectacle de Biyouna, artiste qu’elle m’a fait découvrir il y a un bon bout de temps. Donc, je ne pouvais pas passer la soirée sans elle. On retrouve Carla-Sophia, une amie, également sur place.

Biyouna entre en scène en haut d’un mini escalier d’avion, le décollage va commencer. Avec elle le spectacle commence, le public réagit de suite et ne s'arrête pas, et moi je suis euphorique du début jusqu’à la fin, je n’ai jamais autant ri de ma vie !!!! ça fait plaisir !!!

Biyouna est une femme L I B R E ! hé oui ça me rappelle une autre, Tata Milouda, deux femmes maghrébines ouvertes et qui délivrent leurs histoires sur scène entre rire et musique, malgré les douleurs qu’elle on subies, moi je trouve ça fantastique. Bravo les filles !!!!

Trop court ce passage de Biyouna. Quand on l’entend, avec tellement de joie en elle, avec ses amis, son public, eh bien oui on ne veut pas la quitter et on en veut encore. Il n'est que 22 h 00 et ça se termine déjà !

Pour celles et ceux qui veulent découvrir ce spectacle, elle passe actuellement au Théâtre Marigny jusqu’au 31 MARS !

Et je me suis doutée qu’elle était fatiguée (je ne l'ai donc point rencontrée mais je suis sure que ça se fera un jour inch’allah) car c’est compréhensible, elle se donne tellement, de toute son âme, pour son spectacle. Elle danse, elle chante, elle parle, elle l’ouvre comme elle dit, c’est juste inoubliable. Alors Biyouna, si vous tombez sur cet article je vous dis CHOUKRANE et continuez comme ça !

Et voici un extrait de son spectacle vu à la
TV

Et quelques
photos que j’ai prises sans trop abuser car ce n’est pas mon genre d'abuser de la gentillesse des personnes.

Le roi de la gratte au 24 bis






Quand mon amie Stéphanie me rejoint chez moi, c'est pour aller écouter Stéphane Hermlyn dans un nouveau lieu que je vais découvrir avec joie ! aux 24 bis !

Notre taxi arrive au moment où je descends, ça tombe à pic, tout commence à merveille :-), notre petit trajet se passe super bien.

Nous arrivons en avance aux 24 bis, accueillies comme par hasard par Stéphane qui est à l'entrée. Super de le voir avec Auguste que j'avais deviné, avec mon instinct, être un homme très chaleureux, ça ne pouvait être que lui ! Stéphane a encore quelques petits réglages à faire. Nous allons donc faire un tour. Stéphanie, n'ayant pas mangé, va s'acheter un petit quelque chose, ce qui nous permet de faire un petit tour en attendant de rentrer pour le concert.

Un petit peu plus tard, on va demander si on peu rentrer et c'est bon. Là, je découvre non seulement un lieu très chaleureux mais j'apprécie énormément le fondateur Auguste Géronimi, qui est très très chaleureux, ça fait plaisir de rencontrer des personnes comme ça, ouverte humainement parlant. Et dis-toi bien Auguste, je vais revenir très vite chez toi :) Je suis très bien accueillie avec Stéphanie, nous somme placées tout devant. Merci cher Auguste, tu connais déjà ma place favorite, tu es trop fort ! On ne peut pas faire plus près ! Il nous propose un verre, nous demande si on est bien installées, si tout va bien, si on aime bien la maison... un peu qu'on l'aime bien ta maison Auguste, un petit endroit comme ça qui fait vivre la culture c'est vraiment super. En plus, je l'avais ressenti à travers le site internet, j'avais hâte d'y être. Et revoir Stéphane dans un deuxième lieu très sympathique, entre grande et petite maison du bonheur, c'est le rêve entre Clichy et Paris !

Vers 21h, Stéphane commence à nous faire rêver avec sa gratte côté rock que j'adore ! Entre-temps, une pose de 5 minutes, il me rapporte une affiche, que c'est gentil Stéphane, merci encore ! Et il revient après et continue toujours avec son rythme rock'roll ! Ça déménage, même dans un petit lieu comme ça ! Au fur et à mesure, il nous fait rire, j'aime son humour décalé. Il me demande de temps en temps si ça va, si tout se passe comme on le souhaite !!! aux petits soins tout au long de cette belle soirée !

Voici quelques
photos que j'ai faites

A la fin de ce super concert, Stéphane se charge de mon fauteuil pour m'aider à quitter ce lieu. Et Auguste me serre les mains très fort et chaleureusement, moment très émouvant passé ici ce soir. Ensuite Stéphane me conduit et veut me balader hihihi Eh bien oui, je ne demander pas mieux :-) Cher ami !!!! Je reviens très vite te voir pour ta musique et ton humour. Et Auguste, c'est sûr que je reviendrai chez toi aussi !

À tout bientôt les amis !

Être handicapé(e)s




Là, ce n’est pas d’un concert que je vais parler car, dans ma vie culturelle, c’est moi avant tout qui vais sur le chemin des étoiles, accompagnée ou pas.

En tant que personne handicapée, ce n’est pas un tabou pour moi bien au contraire, j’ai une terrible envie de me battre en dépit de mes moments de déprime à cause de mes douleurs.

Mais ça ne dure jamais longtemps mon petit moral. Car au fond de moi je suis une battante, malgré les échecs rencontrés et les maux amicaux qu’on m’a fait subir. On m’a souvent reproché d'être trop en demande. C’est que les gens ne me connaissent pas, alors je dis STOP. Je ne me laisse plus marcher sur les pieds, enfin je pourrais dire sur les roues. Hé oui, faut pas perdre son humour de toujours hihiihi !!!

Chaque personne handicapée a sa vie unique. Ici, vous aurez mon témoignage ainsi que celui de Naty, une rencontre virtuelle, qui va vous raconter son expérience. Et il faudrait que beaucoup de personnes viennent s’exprimer sur ce qu'elles vivent de lourd mais aussi de bon. Je trouve que c’est important de montrer à la société que notre vie n’est pas toujours au beau fixe avec tous les obstacles qu’on rencontre.

Au passage, je remercie France 4 pour la série « Dans la peau d'un handicapé », ça montre vraiment bien la vie parisienne de ce qu’ont vit pour celles et ceux qui se déplacent en fauteuil ! Et si certains d’entre vous ont vu le premier reportage, je remercie encore un milliard de fois la réalisation d’avoir choisi de parler de L’Olympia, car là-bas, nous sommes vraiment traités comme des moins que rien. Si on a le malheur d'être en fauteuil, on n’a pas le droit de s'installer avec nos amis valides pour assister ensemble au spectacle, on nous place ailleurs, ce manque de liberté est inadmissible. Je me battrai jusqu’à ce que ça change et je boycotterai cette salle tant que l'accueil des personnes handicapées sera ainsi discriminatoire.



J’ai 31 ans, je vis chez mes parents avec mon frère de 22 ans polyhandicapé. Nous avons 2 handicaps différents, lui n’a malheureusement pas la chance de parler ni de marcher, il passe ses journées devant ses jeux vidéos assis dans sa coque. Tandis que moi, je peux encore marcher un peu, je parle et j’écris comme une personne valide, j’utilise mon fauteuil juste pour mes déplacements à l'extérieur quand je suis accompagnée, car même si je peux manier mon fauteuil seule, je ne sors pas seul quand je n’ai pas de transport PAM pour aller dans un lieu accessible et agréable. Dans la rue, il m’est encore trop difficile de sortir seule en raison de tous les obstacles qu'on rencontre à tous les coins de rues, alors j’évite. Donc, en journée, je ne sors pratiquement pas excepté quand quelqu'un vient me voir et me le propose, mais c'est rare. Alors je passe mes journées avec mes pseudo amis virtuels. Quand il y en a qui sont disponibles, ce qui n’est pas forcément le cas tout le temps. Je peux rester des jours sans parler à personne, c'est un peu frustrant j’avoue. Et en me voyant comme ça tourner en rond, les gens me fuient. Et c’est cela qui fait mal. Car je voudrais bien les voir à ma place, j’ai même été traitée de malade mentale qui a besoin de voir un psy, etc. Je ne m’arrête pas là car au-delà du virtuel, on rencontre et on découvre de vrais amis. Les mauvaises expériences j’en ai assez, je suis là pour vivre et me battre, je ne souhaite plus voir les gens soi-disant amis(e)s, tu parles !

Moi j’avance en roulettes dans les lumières de la ville et les étoiles sont au rendez-vous. Aller de théâtre en théâtre, de concert en concert, heureusement que j’ai ça de temps en temps pour me divertir et sortir pour les soirs d’espoir. Les mots, la musique, c’est ma vie. Mais j’aimerais vraiment que cette salle de l'Olympia change de mentalité, car ce n’est pas comme ça qu’ils attireront du monde en situation de handicap. Déjà, pour réserver sa place on doit appeler un numéro payant et on paie le plein tarif pour finalement être accueillie comme une merde, excusez du terme, mais c’est ça, on ne peut pas venir accompagnés d'amis(e)s, on nous place tout en haut d'où on ne peut rien voir, c'est trop généreux merci, ça me débecte de voir une telle situation en 2012. Je connais des salles beaucoup plus agréables et très accueillantes comme le Théâtre Rutebeuf à Clichy-la-Garenne, Les 3 Baudets à Paris... Vraiment ça me révolte cette histoire de l'Olympia. J'ai vu, grâce au documentaire de France 4, que je ne suis pas la seule à avoir constater cela et j’avoue que cela m'a émue. Je dis encore merci à Audrey, Julien et France 4 d’avoir choisi ce lieu. Tout comme Audrey, avant de connaître ce lieu en fauteuil, j'avais le rêve d’aller dans cette salle et maintenant ce rêve s’est transformé en cauchemar !! Et je serais curieuse de savoir ce que les artistes qui s'y produisent pensent de la façon dont sont accueillis leurs admirateurs en situation de handicap. Et ce serait bien qu'ils fassent connaître leur opinion.

On va se battre et on ne se laissera pas marcher sur les pieds !

Là je vais laisser la parole à Naty



Naty, 30 ans, handicapée de naissance, je vis dans mon appartement et suis en couple. Je voudrais juste dire que j'ai la chance de vivre comme tout le monde. Moi perso, le regard des gens je passe au-dessus, je vis à fond. Cependant, je trouve que la société a encore beaucoup de chemin à faire pour que les mentalités sur le handicap changent. Nous avons aussi le droit de sortir. Je trouve juste scandaleux de ne pas pouvoir se rendre encore partout où l'on veut et qu'il y ait encore des salles de spectacle comme l'Olympia qui n'accueillent pas les personnes en fauteuil roulant comme les personnes valides. Je pense que toutes les villes se doivent  d'être accessibles, nous devrions être tous égaux et vivre en cohésion plutôt que de créer une barrière inutile à mes yeux.


On lâche rien Wallou !




Samedi 18 février 2012 Hk et les Saltimbanks Au Théâtre Traversière À 20 h 30

Je pars de chez moi en très bonne compagnie, avec Souad et Adrien, à 3 on ne lâche rien.

Dans le taxi, je reçois un texto d’Anne que je dois retrouver sur place. Elle m'a réservé 3 superbes places tout devant me dit-elle. Elle est TOP !!!! Merci :-)

À l’arrivée au théâtre, je me retrouve face à des escaliers et bien sûr l'ascenseur du lieu est en panne ! Alors pour atteindre la salle de spectacle, Adrien va demander de l’aide et avec une personne de la sécurité ils me portent avec mon fauteuil. Merci les garçons, vous êtes TOP !

Juste après, je donne les places à composter et on entre dans la salle. Là j'aperçois Anne avec ses amis et une femme me dit alors qu'étant en fauteuil je dois être placée en haut. Non, avec HK c’est en bas que je veux être, plus près des étoiles, et avec l’aide d'Adrien, deux mini-marches à descendre, je peux encore. Et ce soir, je veux qu’On Lâche Rien !!!!! Mon amie Anne nous a gardé 3 places en Or, alors je ne vais pas les laisser filer comme ça, je ne suis pas folle :-)))))

Donc, on s'installe bien comme il faut à côté d’Anne et ses amis. On enlève nos manteaux pour nous mettre en condition de déchaînement total pendant qu’une est frigorifiée mdrrrrr face à son petit écran à textoter mdrrrrr en attendant la chaleur du concert. Bravo la prof ! Elle donne l’exemple à son fils adoptif Adrien mdrrrrr Moi qui suis réchauffée à donf, je discute avec Anne du concert de Alee et de son amie Géraldine Torres qui fera sa première partie (ex du groupe Face à la mer) qui aura lieu dans un mois au Zèbre de Belleville et auquel elle m'invite, elle me remet donc ma place. Merci beaucoup à toi, ça me touche.

Peu de temps après, Yeaaahhhhhh, ceux qu’on attend entrent en scène. Ça déménage, on se défoule, moi je reste debout malgré mes douleurs, avec un groupe pareil je ne peux pas rester assise sans bouger. Mon corps, mon cœur et mon esprit, j’ai besoin de m’évader et Hk vraiment si tu as une place dans le bus de tournée je veux bien venir et te suivre partout :-) Quand on aime, on ne compte pas et surtout PASSER MA VIE a t’écouter et ON ne LÂCHE RIEN !!!!!

Hk, avec ton énergie et tes mots si vrais, on voudrait un concert à l’infini avec tes Saltimbanks, on a envie de danser toute la nuit. Tout ça pour dire que j’ai passé un deuxième merveilleux concert avec ce groupe que je ne suis pas prête de lâcher !!!!!! La nouvelle chanson de TOUFIK est vraiment MAGNIFIQUE hahaha À la fin, j’ai même eu la larme à l'œil et des frissons dans tout le corps, également quand tu m’as pris la main pour monter sur scène et en voyant les petites filles en groupe chanter ON LÂCHE RIEN. On a tous tellement envie que cette FRANCE change de mentalité. Merci Hk & Les Saltimbanks.

Le concert fini :-( Avec l’aide d’Adrien je vais me rassoir sur mon fauteuil et on va dans le hall avant la sortie. Adrien me fait une belle surprise, il demande une affiche pour moi. Merci à toi vraiment, c’est très gentil. Ensuite, on s’approche des musiciens, je discute avec eux, un qui me reconnaît grâce à FB, ça fait plaisir. Je lui dis que je suis slameuse et que j’aime dire ce que je ressens après les concerts et alors là oui quand on a des retours pareils ça fait plaisir.

Ensuite, HK arrive, je discute un moment avec lui, très enrichissant ce partage et lui aussi me demande si j'écris ? Eh bien oui, j’écris depuis 5 ans, depuis ma rencontre avec Grand Corps Malade. Il me dit qu’il va regarder tout cela quand il aura un moment. Je lui dis qu’il trouvera tout sur mon site : recueil, album et histoire… C’est toute une vie, j’aimerais ajouter.

Anne me propose de nous prendre tous en photo avec HK, quelle belle photo merci !!!!!

Puis on se dirige vers la sortie, Adrien toujours aidé par un homme très sympa qui connaît apparemment le handicap car il nous parle de son ami qui se prénomme pousse-pousse sur le web qui va en montagne en fauteuil, j’aimerais bien découvrir ça en effet, je vais aller à la recherche de vidéo :-) je fouine tout le temps !!!!

Ensuite, j’appelle un taxi qui est là dans 5 minutes.

Et merci à tous pour cette belle et merveilleuse soirée !

Voici des
photos prises par Adrien et moi.

Et une vidéo bonus de la soirée que j’ai trouvée, prise par une fille Christelle que j’ai aperçue à la soirée et qui m’a invitée sur FB :-)



Merci pour cette belle vidéo !

Silence on s'amuse


Mercredi 15 février 2012
Thomas Dutronc 
Au Théâtre Rutebeuf
à 20 h 30
Première partie Stéphane Hermlyn



Quand j'arrive sur place, je suis toujours aussi bien accueillie dans ce lieu si chaleureux. Bon j'arrête car je me répète à chaque fois.

Je préviens Emmanuelle que je suis là, elle fait donc venir un agent pour l'ascenseur afin que je puisse rentrer chez moi. Et oui c'est ma deuxième maison ici.

Une femme très accueillante demande aux personnes de se pousser pour que je puisse entrer en premier dans la salle-bar dès son ouverture. 

Là, je suis en compagnie d'une femme très sympathique avec qui je discute. Puis Emmanuelle reste confuse d'avoir oublié de me réserver une place en haut comme c'était prévu et ce n'est vraiment pas grave comme je le lui dit. C'est une expérience que je voulais tenter mais qui pourra se faire une autre fois, comme je viens tous les 4 matins, Hahahahaha. Hé oui je ne suis pas prête de déménager moi, quand j'habite dans une maison j'y reste aussi longtemps que je veux surtout quand on est attaché autant à la famille qu'à la maison, il est toujours bon de se retrouver tous ensemble pour de belles soirées.

Ça y est, première porte vers le bar s'ouvre, on attend le coup d'envoi d'Emmanuelle pour entrer dans la salle. En attendant, je continue à discuter avec cette femme et puis Franck vient nous dire bonsoir. Peu de temps après, Emmanuelle ouvre les portes de la salle de spectacle, elle me place en très bonne compagnie de son père avec qui je discute, un moment très chaleureux en attendant le début du spectacle. Et en plus, dernière nous, le grand guitariste espagnol Ninine Garcia, professeur de guitare de Thomas Dutronc, et sa famille.

Les lumières s'éteignent, et non ce n'est pas encore Thomas Dutronc qui arrive mais un artiste que je découvre avec émerveillement, Stéphane Hermlyn, qui me laisse bouche B comme on dit. Il reprend un titre d'Elvis Presley, c'est juste à couper le souffle ! Ensuite viennent des textes de son répertoire, il est seul sur scène avec sa guitare et malgré le trac qu'il ne cache pas en le disant, il assure "grave" comme on dit, c'est juste époustouflant !

Celles et ceux qui aiment le rock pur, écoutez Stéphane Hermlyn, son jeu de guitare et sa voix, il faut juste écouter et venir le voir en concert car c'est un bijou de la gratte.

Après cette magique première partie, les lumières se rallument, quelques réglages micro, guitare, pour Thomas Dutronc, effectués par un technicien.

Et après un petit moment d'attente, les lumières à nouveau s'éteignent, deux cowboys guitaristes arrivent à se confronter sur scène, ensuite un autre guitariste apparaît, et viennent un batteur, un contrebassiste, enfin des musiciens pour une magnifique intro.

Ensuite, Thomas les rejoint avec ses mots, son énergie et son humour. On passe de l'humour à l'impro, franchement je reste émue, entre rires et larmes, beaucoup d'émotions et de partage donnés sans compter.

J'ai adoré son petit trait d'humour sur le répondeur de la ville de Clichy, je suis juste écroulée de rire, et également quand il dit qu'il a rencontré des musiciens dans une rue pour "faire un bœuf", allez chercher pourquoi il a dit ça, Hahahahaha, eh bien oui au "Rutebeuf", Hahahahaha, il est juste excellent Thomas et le théâtre musical continue sans un arrêt de rigolade, extra !!!!! Ha ouiiii, ça fait du bien de rire en musique !

Il fait même monter sur scène Ninine Garcia, et ce n'était vraiment pas prévu, pour jouer avec lui un moment de pure guitare manouche, j'adore, allez encore et encore, ne vous arrêtez pas.

Puis Emmanuelle me prévient que mon transport de retour est là, hé oui mais là non ça ne marche pas, vous ne me ferez pas repartir avant la fin, alors je dis à Emmanuelle de dire au chauffeur de partir et que je prendrai un taxi. Je veux finir ma soirée moi, on ne peut jamais être tranquille chez soi , lol mdrrrrrr Hahahahaha :-DDDD Elle revient et me dit qu'il est parti, merci ma Manue, tu es très radicale, j'aime ça !!!!

Et me voilà repartie à taper des mains, des pieds et de sauter partout dans mon imaginaire, pour sauter lol un jour je le ferai lol. Bon, restons calme, un très long rappel pour Thomas  qui dure jusqu'à 23 h 35 passées. Succulent concert à revoir sans modération !









Ensuite, je reste dans la salle côté bar un moment, Emmanuelle m'appelle, elle me rentre à nouveau dans la salle de spectacle, ah oui y'en a encore, trop bien, c'est vrai que je serais bien restée toute la nuit avec Thomas et son équipe ! Emmanuelle, une femme remplie de surprises, a prévu de me le faire rencontrer, elle est extra ma Manue. Pierre me porte avec l'aide de Manue et une autre personne, je suis privilégiée ici, mais il faudra me dire ce que j'ai fait pour mériter cet accueil avec tant d'amour à chaque fois :-) je vous aime pour ce que vous êtes :-)

Arnaud, le responsable de la maison de disque je crois, adorable garçon me dit d'attendre dans une loge en compagnie de deux gardes du corps pour moi toute seule Hihihi, rien que ça, vous avez peur que je m'envole, je vous rassure j'ai assez volé pendant ce concert de bonheur !!!!! Et là, Thomas arrive, je discute avec lui, je lui dis tout le bien que je pense de son concert et de ses parents, Jacques Dutronc et Françoise Hardy, qui m'ont bercée toute mon enfance. Et que lui reprend le flambeau superbement bien. Il me tarde de rencontrer ses parents. Emmanuelle, tu les programme quand ??? Hihihi

Arnaud me propose de prendre une photo et bien sûr ce n'est pas de refus, 2 superbes photos avec Thomas. Wouaaaou merciiii :-)





Ensuite, à ma grande joie, Stéphane Hermlyn rentre dans cette même loge. Et là un superbe échange également. Je lui achète son album et un petit plus, merci à toi et de ce moment partagé pour la dédicace affiche :-) toi comme Thomas je ne vais pas vous lâcher, de grands artistes à suivre de près !



Thomas j'attends votre dédicace :-)

Un moment, je vois Mireille rentrer dans la loge. Quelle joie de la revoir, ça faisait longtemps. Je lui dis que j'ai quelque chose à lui remettre, mon travail sur cd, elle me remercie chaleureusement et toujours avec son humour que j'adore. Et comme j'ai également un cd pour Gilles Catoire que j'ai juste aperçu sans avoir le temps de lui remettre, elle va le lui remettre pour moi, merci gentille Mireille :-) 


Je demande à mon tour à Arnaud s'il peut nous prendre en photo avec Stéphane Hermlyn, et bien sûr tout se fait avec une simplicité de vie que j'aime. Merci mes nouveaux amis. :-) 





Et je me rends à nouveau dans le hall avec l'aide d'Emmanuelle et de deux personnes costaudes qui me portent. 
Et Emmanuelle, toujours avec son humour, leur dit "ne me la cassez pas !", mdrrrrr tu es trop forte lol.

Elle m'appelle un Taxi G7 qui me dépose chez moi à bon port.

Merci encore ma chère amie et à Serge de m'avoir aidée jusqu'à la fin.

Des bisous à ton papa, Emmanuelle, que je n'ai pas eu l'occasion de saluer avant mon départ. 

Voici des
photos de la soirée, que j'ai faites sans encombre, merci Emmanuelle.

Site de
Thomas Dutronc

Site de
Stéphane Hermlyn

Les Paroles Ont Des Ailes






J'ai des z'ami(e)s qui ont beaucoup de talent et aujourd'hui je viens de découvrir un album que je voudrais partager avec vous tellement j'ai eu de frissons et d'émotions à le découvrir

C'est un projet de Boris Lelong - Directeur artistique et Philippe Vallin - Animateur socio-culturel à Saint-Denis avec l'association Altamira et toute l'équipe de Slamélodie que j'embrasse au passage

Le projet -
 - 
L'album à télécharger -

J'ai eu comme vous l'avez compris un coup de foudre pour ce projet alors j'écris ces mots car je voudrais qu'il aille le plus loin possible qu'il touche le maximum d'oreilles à travers le monde eh oui les paroles ont des ailes alors faites voler cet album très haut !

Comme quoi le monde nous réunit tous alors prenons-nous la main et chantons la paix un bel exemple ce projet

Merci pour eux !

Sara avec les artistes du monde !

Sami, mon ami, à la Maison du bonheur !!!!



Le Comte de Bouderbala
Théâtre Rutebeuf à Clichy-la-Garenne
Samedi 28 Janvier 2012
à 20 h 30

Installée dans le transport PAM, j'informe ma grande amie Elisabeth de la soirée qui s’annonce merveilleuse et on rigole bien en se "textottant" lol. Elle est bien présente avec moi ce soir aussi. Je ne t’oublie pas chère accompagnatrice amie.

Quand on dit Sami, on dit ami, famille aussi et quand ça ce passe à Clichy alors on dit Yoooupiiii !

J’arrive vers 19 h 40 sur place. Dès mon arrivée, un responsable du théâtre met l'ascenseur en route pour que je puisse rentrer dans ma demeure de cœur comme toujours.

Je vois ma chère Emmanuelle et mon cher Franck.
Je patiente tranquillement dans le hall. 

Carla me rejoint. 

Peu de temps après, Marie-Antoinette est là pour me donner quelque chose, alors juste MERCI, je ne dirai pas ce que c’est car c’est un secret. En tout cas, MERCI Emmanuelle pour ce soir et tous les autres. Tu sais, tu es une femme de cœur et j’aime ce que tu ES !

Ensuite, Franck m'indique un endroit calme pour ne pas être bousculée et pouvoir entrer tranquillement dans la salle quand on aura le feu vert !

Là, j’aperçois Pierre, le régisseur, très sympa comme toujours !

Et tout se passe à merveille. Un chiffre qui reste en moi, 3e rang placée, et j’offre à Emmanuelle quelque chose de très symbolique à ce moment-là. Ensuite, la lumineuses Joëlle vient me voir et elle repasse pour me rafraîchir avec une bouteille d’eau, vraiment on est aux petit soins avec moi à la maison, dans ma grande chambre, et ce soir sur mon Grand écran TV en attendant l’heure de Sami. Je tiens mes contacts Facebookiennes et Facebookiens au courant de l’avancement de la soirée, pratique avec l'iphone :) 1180 personnes avec moi :-)

Et Hop, Sami entre en scène, des éclats de rires jaillissent dans toute la salle, ce sont juste des moments merveilleux de partage, des rires qui se mélangent, et Sami toujours aussi marrant, avec simplicité. Merci pour cet hommage au Slam que tu fais si bien et tes sketchs hilarants sur les Roumains, le foot, le rap, tes parents, le mariage des rappeurs… Merci vraiment pour ce merveilleux spectacle que je redécouvre à chaque fois avec autant de bonheur et de rigolades. Une chose à te dire : NE CHANGE PAS !

Après ce superbe moment, nous sortons de la salle et Emmanuelle me signale qu’elle va venir me chercher, ça ne m’étonne pas, enfin plus, surtout pour Sami !

Nous passons un agréable moment en sa compagnie et Jean-Philippe, et nous trinquons Sami et moi, après que Silm et Franck m’aient portée sur mon fauteuil pour les quelques marches à monter, car oui pas facile de les monter comme avant avec un nerf coincé dans le bas du dos, merci les garçons !!!!

Et quand tout se termine, Sami, toujours au rendez-vous, me dit de le prévenir quand je reviendrai le voir à L’Alhambra et pour la blague, il comprendra lui, parce que je n’ai pas envie qu'il me supprime de ses amis lol

Après ce moment en loge 3 !!!! pour des vitamines fruitées et en bonne compagnie, nous allons dans le hall et pour cela Slim et Emmanuelle me redescendent pour attendre mon transport du retour avec Slim et Franck. J'ai passé un moment très intense avec ma chère Emmanuelle, une femme de cœur, je le dis et le redis !

Très belle soirée ! Je vous laisse en compagnie de Sami avec quelques vidéos trouvées sur le net.










et 4 photos que j’ai prises.

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Une lettre d'un soir



Vendredi 6 Janvier 2012

Cher 129H,
J’arrive en voisine pour retrouver les amis
Avec vous je me retrouve remplie de vie
En arrivant j’entends des mots qui touchent
Une discussion si forte met l'eau à la bouche
Devant on se sent petite avec de si belles paroles
Deux bipèdes face à face et chacun son rôle
Arrivés ensemble dans la salle nous attendons
Elle se remplit vous arrivez nous applaudissons
Je ressors de ce spectacle plein d’énergie
Les lettres de tout genre déclamées à vos amis
Elles sont écrites sur demande et hyper rapide
Vous êtes des pros et vous restez lucides
On se retrouve au bar pour un verre
Nous restons humbles après tant de vers
Une flambée d’ami(e)s remplie d’affection viennent à moi
Je leurs dis merci ils se reconnaîtront comme à chaque fois
Mon ami bipède revient un moment et repart discuter
Et nos chemins se séparent ne voulant pas le déranger
Je repars dans mes murs et des souvenirs plein la tête
À très bientôt mes amis pour refaire la fête
Je vous embrasse tous tendrement
Sara votre amie des mots

P.S Quelques
photos en carte postale