La dernière de Frangélik




Mardi 14 Décembre 2010

En arrivant avec mes amis Céline, Laurent et Rachida aux Déchargeurs,nous récupérons nos places puis allons faire un petit tour au resto japonais du coin avant le concert.

A cette soirée, nous retrouvons les visages familiers de Cathy, Carla, Béatrice, Sania, et en découvrons un nouveau, celui d'une chère et nouvelle amie, Julie (qui a participé au petit reportage de France 3 consacré à l'accessibilité du musée Quai Branly), qui est venue ce soir pour qu'on se rencontre en Live car nous ne nous étions pas vues le jour du reportage (elle passait le matin et moi l'après-midi). J'ai tout de suite su que j’avais des choses à partager avec elle. Merci d’être venue.

Pour moi, il est essentiel d'assister à ce dernier concert des 35 dates que Frangélik a passé entre les murs des Déchargeurs. Leur répertoire nous fait si bien voyager avec leurs Mots Nomades. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore,il faut absolument découvrir cette équipe soudée qu'il forment avec leurs musiciens si charmants. Je suis sure qu’ils vont aller loin et je le leur souhaite du fond du cœur. Ce soir encore le spectacle est magique, paroles et musique donnent toujours autant d'émotion que l'on revit chaque fois comme la première fois, et encore plus quand c’est la dernière et qu’on voit le rideau tomber.

Merci les z'amis pour ce merveilleux concert de 2 heures de BONHEUR. Quel beau cadeau pour le jour de mes 3 ans de slameuse !

Puis il faut partir, le chauffeur est là, juste le temps de faire un bisou à Julie, Ange, Frank, Ahmed, Sébastien, Céline, Laurent, Rachida, Carla et Sania…

Je vais vous faire partager 10
photos que j’ai prises en souvenir

et un
montage du concert réalisée par Dimitri Suma

Frangélik, extraits du spectacle Mots Nomades from dimitrisuma on Vimeo.



Pour les fêtes n’oubliez pas d’offrir à vos proches



Frangélik : Voilure dispose sur iTunes et toutes les plateformes de téléchargement légal.



Vous aimez leurs textes ils pensent à tout un livre "Mots Nomades"
aux Editions
GROS TEXTES dispo chez Frangélik :
Envoi sous 48h sur demande à l'adresse :
frangelik-motsnomades@hotmail.fr
7€ + 2,30€ de frais de port.
Des liens pour les connaître plus

FaceBook
Page Fan
FaceBook
Profil
Blog
Twitter

Bonne écoute et lecture à vous et je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année

et vous dis à l’année prochaine pour de nouvelles aventures 2011 !!!

Beaucoup de BONHEUR à tous !!!!

Agnès Jaoui m'a réjouie dans son pays




En ce 10 décembre 2010, avec mon oncle, direction le Théâtre Rutebeuf à Clichy-la-Garenne.

Pour aller voir, pour la première fois, Agnès Jaoui en concert.

En arrivant, je suis accueillie à bras ouverts par toute l’équipe du théâtre et ça me fait toujours aussi chaud au cœur. Ça me fait également très plaisir de revoir ma chère Emmanuelle qui m’embrasse chaleureusement. Elle nous conduit aux places qu’elle a réservées exprès pour nous, au côté de ses charmants parents avec lesquels on discute de choses et d’autres. Famille Okbi Good :-) 

Puis les lumières s’éteignent et, moment émouvant, chacun des six musiciens – guitaristes, flûtiste, bandonéoniste, percussionniste, contrebassiste, tous vêtus de noir – rejoint avec grâce son instrument sous la lumière. Vient alors le tour de la bellissima Agnès Jaoui qui apparaît, très élégante dans sa longue robe noire à fleurs rouges, et commence en reprenant une très belle chanson de Barbara : « Mon enfance ». Si son concert est surtout placé sous le signe de la nostalgie et de la tristesse – beaucoup de « femmes quittées » –, Agnès ne manque jamais d’introduire ou de ponctuer ses merveilleuses interprétations par des traits d’humour et l’on s’amuse beaucoup. Au-delà de ses chansons en français, espagnol, portugais ou ladino (langue qu’elle définit joliment comme « le yiddish des sépharades »), elle nous fait aussi voyager en énumérant les villes d’où sont originaires ses talentueux accompagnateurs (dont certains chantent même de sublimes duos avec elle) : Cuba, la Catalogne, Alicante, Buenos-Aires, le Pérou, Uzès… Pour clore le spectacle, les hanches ceintes d’un châle tunisien, elle nous gratifie d’une superbe danse orientale qui met le public en délire. Sa manière de se déhancher et ses ondulations – elle le fait si bien – me transportent avec elle dans la danse et me rappellent le Maroc de mon enfance. Les femmes comme elle j’adore.

À l’issue du concert, ce n’est pas encore fini. J’attends dans le hall l’arrivée du véhicule du PAM pour rentrer à la maison lorsqu’Emmanuelle me demande si je souhaite voir Agnès Jaoui. Une telle proposition ne se refuse pas et c’est ainsi que, à l’occasion d’une rencontre forte et chaleureuse, elle me dédicace aimablement son dernier album Dans mon pays. Ne changez pas Agnès, vous êtes formidable !


Agnes Jaoui y El Quintet Oficial Dans Mon pays par jeansanteuil

Liens vers

Les Visiteurs du soir - Agnès Jaoui
Tôt ou tard -  Agnès Jaoui
Je partage en exclusivité avec vous quelques photos prises par mon Stéphane oncle 


© Stéphane D



© Emmanuelle Okbi

et notre photo-sourire à toutes deux gentiment réalisée par Emmanuelle Okbi.

Des mots et des notes




Frangélik aux Déchargeurs
Tout les Lundis et Mardis à 21 h 45
Jusqu’au 14 DÉCEMBRE 2010
3 rue des Déchargeurs 75001 Paris
M° Châtelet
Réservation : 0892 70 12 28 - (0,34€ par/minutes)

Le 1er novembre, je me rends en FORCE au théâtre des Déchargeurs avec mon père, Aziz, Salma et Camille. J’y retrouve des z’amis, Sébastien et Véronille, ça fait plaisir de revoir des fidèles à chaque fois.

Le concert est ce soir encore d’une force et d’une énergie INCROYABLE ! Ange, Frank, Ahmed et Christophe nous donnent tant par les mots, les notes, beaucoup de rigolades et énormément d’émotions. Les mots ne suffisent pas pour rendre l'ambiance du concert, il faut absolument y aller pour y poser vos oreilles et vos yeux. Vous serez transportés dans un univers de Mots nomades et si magiques à la fois.

Ce soir, je ne fais qu’écouter et regarder, sans me préoccuper de prendre des photos, tout est dans la tête. Comme me disait Sancho, les meilleurs souvenirs sont ceux qu’on a dans la tête. C’est tellement vrai, on profite pleinement du spectacle et on en prend plein la vue aussi.

Après ce super moment très chaleureux, on se réunit tous autour d’un verre d’amitié, on prend quelques photos, souvenir d’un grand moment d'émotion et de joie que l'on retrouve sur chaque visage.

Il faut continuer à parler autour de soi de Frangélik, c’est le mot magique à dire dans les soirées entre amis : « Tiens, si on allait voir Frangélik aux Déchargeurs ». Vous n’en sortirez  pas déçus et vos z’amis non plus. Y’a que le bouche à oreilles qui marche, alors aidons-les car ils ont tellement de talent. Ce sont des artistes avec un grand A et des humains avec un grand H. Et je le répéterai encore et encore.

Frangélik est visible partout sur le net : Myspace, Facebook, Blog, etc. Vous cherchez Frangélik sur google et vous trouvez des tas d’infos. Vous vous rendez compte, même google les connaît très bien, hahahaha. Environ 9 680 résultats (0,15 seconde) vous avez de quoi faire !

Allez soyez curieux de FRANGÉLIK !!!

Quelques
photos prises par mon père

Musicalement vôtre…


129 hauteur de slameurs



Vendredi 22 octobre 2010

aux 3 Baudets

Ils ont 10 ans et je les connais depuis 3 ans. Je ne pouvais pas rater cette soirée. Rouda, Lyor et Neobled sont des amis, des vrais, et je les remercie pour leur présence de chaque instant passé avec eux.

En arrivant aux 3 Baudets, je vois Amel, Cathy, Sébastien, Agnès, Ael, Catherine, Khulibai, Neobled. Toute la famille est là. On discute, ça fait du bien de retrouver tout le monde. Ça me fait super plaisir de discuter avec toi, Sébastien. Neobled me dit d'office je t'inscris :-) Merci à toi. Agnès partage avec nous les photos de son petit, adorable. Un vrai moment de partage si chaleureux.

Je me rends dans la salle de concert et m'installe à ma place habituelle. De loin, j'aperçois Dame Gabrielle et Heloîse, ça me fait plaisir de les revoir après si longtemps. À leur tour, elles me voient et viennent me rejoindre. Merci pour ce moment de partage avant que le spectacle commence, ça fait chaud au cœur.

Ce soir, Lyor est sur scène dans son spectacle « No mad land » face à un psy au clavier, qui se nomme S Petit Nico, et des malades de musiciens : Fred Bouchain à la guitare, Etienne Charbonnier à la contrebasse et Pierre Cailliot à la batterie. Ils cassent tout et nous éclatent. C'est un grand BONHEUR d'avoir assisté à un tel spectacle, ça fait du bien à la vie. Les mots sont les plus importants.

Durant le concert, je reçois des bisous de toutes parts et ça me fait chaud au cœur. Merci à Nina, Sania et Yann. Je vous envoie des bisous par milliers. Et vers la fin, je rencontre Firdaw's et Ma Chère Luciole, toujours aussi chaleureuse et douce, ainsi que Marine et RiM.

Après ce superbe concert, une slam session est programmée, accompagnée d’un terrible super méga Dj Säy Sticky !!!! et animée bien sûr par le 129H qui déchirent depuis 10 ans et qui dureront et déchireront encore très longrtemps. Mais avant que ça commence avec la famille slam, on se retrouve tous et c’est vraiment très agréable.

Échange sur le concert avec Marine, petite pauses CD/photo avec Burak, des bisous d’Émilie qu’elle est jolie :), échange avec Fabien très agréable comme d'habitude, un vœu d’anniversaire en live, et des félicitations pour un 3eme temps. Quel Bonheur ! ! ! En voilà un qui ne me décevra jamais en tant qu’humain et artiste. Merci d’être. Quelle joie également de voir Julia que je n’avais pas eu le temps encore de féliciter pour l’heureux événement. 

La slam session commence annonce Rouda. Les slameurs et slameuses partagent les mots. Fabien, alias Grand Corps Malade, nous interprète « J’attends », quel beau moment. Ensuite, d’autres slameurs et slameuses viennent partager leurs mots. Puis vient mon tour. Rouda m'appelle, je panique car je n’ai plus ma feuille. Mais heureusement mon iPhone me sauve, hihhiihi. Je commence donc mon iSlam comme dit mon Cher Rouda. Je ne peux pas faire un texte qui ne parle pas du 129H :-) Alors que je l’ai écrit en 2008, après 2 ans je le ressors et je ne le regrette pas franchement. A la fin de mon texte, alors que je ne m’y attends pas du tout, Rouda et Neobled viennent me faire des bisous chacun en même temps, ça m’a émue. Merci mes FRÈRES. 



Après moi, d’autres slameurs et slameuse passent et peu de temps après je pars.

J’ai la chance de rencontrer John Bonzaï, de revoir Souleymane et de dire au revoir à RiM, Lyor, Emilie et Rouda. 

J’ai passée une excellente et belle soirée en votre compagnie à tous.

Et au passage, des bisous tendres à toutes celles et tous ceux que j’ai loupés à la soirée.

Quelques photos en souvenir
ici

Slamicalement à vous tous.

Grand Corps Malade en chiffre 3






Le 18 octobre 2010 Grand Corps Malade sort sont 3e album dont le titre est « 3e temps » et il démarrera sa troisième tournée le 18 Janvier 2011 au Théâtre Rutebeuf à Clichy-la-Garenne. « 3e temps » est un album aussi sensible que les précédents, plein de vérités, qui nous fait voir en face la réalité de cette France d’en-bas avec l’école de la vie et l’éducation nationale. Grand Corps Malade, un homme aussi simple que possible, fait passer des choses tellement fortes à travers ses mots si VRAIS.

Dans cet album, deux superbes duos aussi émouvants l’un que l’autre : l’un avec Charles Aznavour, un grand de la chanson française, et l’autre avec Elise Oudin Gilles, un ange tombé du ciel. Deux voix qui se mélangent si bien avec les histoires racontées.

Voilà 3 ans que je connais Grand Corps Malade et depuis le premier jour, à l’heure de « Midi 20 », ses mots me touchent infiniment. A chaque vers partagé, je passe du rire aux larmes. Alors merci à lui pour tout ce qu’il fait passer dans toutes les circonstances de la vie.

Grand Corps Malade est un humain si touchant car il parle vrai. Ce matin, j’ai parcouru les multiples articles à propos de la sortie de son album et qui annoncent également qu’il est Papa maintenant. Vous pourrez découvrir le titre sublime qu’il a écrit pour son fils, « Définitivement », que je vous fais partager ici



Et encore un 3, car ils sont 3 à la maison comme il le dit dans une interview
de Tomcast que je partage tout de suite avec vous. C’est à savourer.



Et le Clip
Roméo kiffe Juliette

Retrouvez l’album « 3ème temps » 
iTunes
VirginMega
Fnacmusic

Retrouvez Grand Corps Malade ici
Site officiel
Facebook
Twitter
YouTube
Dailymotion
iTunes

et le mot de la fin, c’est que Grand Corps Malade et moi avons un chiffre en commun, devinez lequel ?

3 artistes aux 3 baudets




Vendredi 1er octobre 2010 à 20 h 30
aux 3 Baudets
Nëggus et Kungobram
1e partie
Mehdi dix et Madame Bert
Milk Coffee & Sugar

J’arrive aux 3 Baudets tout en douceur en discutant avec Luciole, Sania, puis vient Marine, Nina et Dame Gabrielle. On se retrouve toujours en famille, ça fait super plaisir et en plus ça guérit. Ensuite, je me rends dans la salle de spectacle toute seule comme une grande. Je trouve un petit encombrement mais Sania vient m’aider pour me placer. Merci à toi. Avant que le spectacle commence, Sania vient discuter avec moi, un vrai moment d’échange et de complicité.

Après, les lumières s'éteignent. Mehdi dix et Madame Bert commencent leurs performances. Je découvre un groupe valentinois, c’est vraiment dans la rigolade et les jeux de mots. Le texte sur l’Alphabet, très bien, et le Clach des Lovers, très drôle. Ils terminent par une belle dédicace que voici :
Le Clach des Lovers
Dédicace

Ensuite, ils laissent la place à Milk Coffee & Sugar du Collectif Chant d’Encre, ils déchirent tout. Des mots qui défilent, des mots qui touchent. Un duo de CHOC qui a le rythme dans la peau. Leur univers nous fait voyager dans un autre monde. J’ai beaucoup apprécié leur passage. 

Petit entracte, Julien Bassouls vient me tenir compagnie, ça fait chaud au cœur. Puis on passe 1 h 20 en compagnie du grand Nëggus et Kungobram, très belle ambiance, aussi chaleureuse que possible. Ils nous emmènent avec eux pour un beau voyage en Afrique. Ils nous font danser et les mots de Nëggus sont plus percutants que jamais. Mise en scène par la charmante Marine Baousson. Cela fait du bien de voir un tel spectacle. J'ai enfin vu Pascal Tessaud le grand réalisateur de « Slam ce qui nous brûle».

Et aussi le plaisir de revoir Säb.
À la fin, je vais rejoindre Julien Bassouls au restaurant. Il a la gentillesse de m’offrir un verre et de me présenter toute l’équipe des 3 baudets ainsi que Stéphane Vatinel, le directeur de la Machine du Moulin Rouge. J’ai dû paraître toute timide devant tout ce beau monde. En tout cas, j’ai passé un agréable moment en leur compagnie à tous.

Puis, je retourne à l’accueil, une pause interview pour un blog où je donne mes impressions sur le spectacle, et ensuite juste le temps d’acheter le CD de Nëggus et de Milk Coffee & Sugar, de dire au revoir à toute la famille slam et de m’envoler vers chez moi.

Belle soirée vécue là.

Voici quelques
photos prises par mes soins.


Grande âme de Paname




21 septembre aux 3 Baudets

Soirée magique comme on en voudrait souvent. J’y suis avec ma Chère Carla. Comme je n’ai pas de transport pour m’y rendre, c’est mon père qui nous accompagne. A notre arrivée, il y a déjà beaucoup de monde. Normal, quand on a la présence de Grand Corps Malade tout le monde se déplace. Carla et moi prenons nos billets pour ce soir-là et je récupère également les billets des deux prochains spectacles : Nëggus, le 1er octobre, et « Les 10 ans du 129H », le 22 octobre. Ensuite, on se dirige en bas vers la salle de spectacle et je me trompe comme d’habitude, j’appuie sur le bouton 1, l’étage du restaurant. Je vous assure que je ne l’ai pas fait exprès. Au moment où la porte de l’ascenseur s’ouvre, je vois passer mon ami Grand Corps Malade juste avant qu’elle se referme. N’est-ce pas magique ? Nous arrivons enfin à destination, nous sommes très bien placées pour la soirée. Je rencontre Claire Morin, une slameuse de Brest, avec qui je suis en contact depuis 1 an, c’est une belle rencontre de plus. Puis, Grand Corps Malade arrive à son tour, en compagnie de Mr Zurg. Quand il m’aperçoit, je le rejoins, on discute un moment tous ensemble, c’est super sympa et si simple, j’adore ! Je lui parle de la scène que j’anime avec Ange à La loba et il me fait la belle surprise de me dire qu’il va peut-être venir le 12 novembre prochain s’il n’a pas de promo ce jour-là. Je lui dis que ça nous ferait vraiment plaisir et lui de me répondre qu’il apprécierait d’autant plus que je le présente à mon tour ; ça m’a beaucoup touchée et quel beau cadeau ! On continue à discuter, vraiment un moment très sympa. Camille Case me fait un bisou, arrive ensuite Da Gobleen, ah le slam ! on se retrouve tout le temps et ça fait super plaisir. Alors commence Le Grand Slam de Paname et le lancement de la ligue slam de France. Grand Corps Malade nous fait partager « Une école de la vie » si émouvante, ensuite viennent les slameurs qualifiés pour la finale, ils sont tous aussi bons les uns que les autres. Bravo à tous ! Puis vient la pause avant le spectacle de Victor Zarca. Entre temps, j’ai le plaisir de revoir des amis slameurs, Toudou, Macrise et le Grand Fabrice Leroy. Et Victor commence, c’est tout simplement magnifique et très drôle. Même Grand Corps Malade a la gentillesse de lui prêter sa voix. Wouaaahou. À la fin ce cette super soirée, je retrouve Claire Morin et également un autre ami slameur, Yann Thomas. Nous allons prendre un verre au niveau 1 et pour de bon cette fois-ci ;-) Et là, j’ai le plaisir de revoir Julien Bassouls, le directeur des 3 Baudets. Quelle belle soirée ! !

Quelques photos de la soirée :
CLIQUEZ

Quelques liens d’info :
Les 3 Baudets
Grand Corps Malade
Universlam
La ligue slam de France

Une rentrée à la maison




Lundi 13 septembre 2010, dans un mois, jours pour jour, j’aurai 30 ans et ce soir je suis de retour à la maison après une soirée passée au Théâtre Rutebœuf pour la première de la saison 2010/2011.

Soirée très émouvante. Une équipe aux petits soins et si chaleureuse. Ils m'ont tous tellement manqués. Serge vient m’ouvrir le petit ascenseur si pratique pour me rendre à l’intérieur. Là je vais vers les personnes de l'accueil, si agréables. Bouchra me donne mon invitation. Marie-Antoinette, Hind, tous sont là.

Puis je vois Emmanuelle, ravie de me voir et c'est réciproque. Elle me demande de la suivre et me fait entrer dans la partie buffet, dans la salle d’expo et ça me touche beaucoup qu'elle demande aux personnes chargées du buffet de bien s’occuper de moi. Puis j'ai le plaisir de revoir sa mère, en compagnie d'une femme adorable. Ensuite arrive Mireille Gitton que j'ai également beaucoup de plaisir à revoir, c’est vraiment comme Emmanuelle, une femme pure au grand cœur. Elles nous donne tant d’amour à travers la culture.

Ensuite la soirée commence. D'abord, la présentation par Emmanuelle Okbi qui assure son rôle à merveille. Elle  présente toute l'équipe de la maison. Tout est parfait, c'est un spectacle à elle toute seule. Puis elle passe le micro à Mireille Gitton qui elle aussi dit des choses tellement vraies sur la culture en général et à Clichy en particulier. Ensuite, c'est au tour de M. le Maire Gilles Catoire d'intervenir. Il rend hommage à Claude Chabrol qui nous a quittés le 12 septembre à l'âge de 80 ans, un grand du cinéma qui a laissé derrière lui plus de 60 films à sont actif.

Puis Emmanuelle reprend le micro pour remercier tout le monde et M. Le Maire Gilles Catoire lui fait un très beau compliment. Elle le mérite tellement cette femme qui nous donne tant d'émotion et de plaisir avec tous les artistes qu'elle choisit, le programme lui ressemble tellement à chaque fois que vous pouvez retrouver
ici.

Enfin nous nous éclipsons de la salle pour laisser Audrey Lamy se préparer. avant son show. Nous nous retrouvons tous dans la partie salle d'expo pour un buffet en toute amitié, pour boire et manger en famille comme à la maison. Beaucoup d’émotion. Tout le monde autour de moi est attentionné. Joëlle, la responsable chargée des artistes me demande si je souhaite boire quelque chose, elle me sert donc un verre de vin rouge. Et une personne tout à fait inconnue me demande si je souhaite manger quelque chose, elle m'apporte alors du pain avec de la charcuterie, hummmmm c’est bon ! On se régale. M. le Maire Gilles Catoire, toujours aussi souriant et chaleureux, vient me serrer la main.

Ensuite ça sonne pour signifier qu'Audrey Lamy est prête.Tout le monde regagne sa place pour passer 1 h 30 en sa compagnie. Cette artiste, que je ne connais pas du tout, me fait bien rire tout au long de son show. Voici un extrait de son spectacle, si vous avec l'occasion d’aller la voir n’hésitez pas, c’est superbe, frais et pétillant !




pour en savoir plus son
site internet

Après ce magnifique show, nous quittons la salle et nous nous retrouvons dans le hall. Chacun rentre chez soi et moi je me mets dans un coin pour ne pas gêner le passage dans l'attente de mon transport. Puis je vois Emmanuelle et je reste avec elle et toute l’équipe. Elle me demande si je veux aller voir Audrey, à quoi je réponds que j'en serais heureuse, si c’est possible. Et elle me dit : «Tu sais bien que tout est possible ici ! » Et elle demande à Serge de m’emmener voir Audrey. Quelques marches à monter, mais je suis merveilleusement bien aidée par Mireille Gitton, une autre personne très aimable et Serge qui monte le fauteuil, puis me fait entrer dans la loge d’Audrey Lamy que je félicite vivement pour son show. Elle me pose ses doux mots en dédicace et Serge prend des photos en famille. Mireille nous rejoint également sur la photo à ma demande. Superbes moments partagés en toute amitié. Merci Emmanuelle pour cette belle surprise !







Au retour, Serge et une personne très gentille me redescendent en fauteuil. Et je rejoins le hall et dit à Serge que j'aimerais une photo avec Emmanuelle. Hé oui, j’en fais avec tout le monde et avec elle ça me manque tellement de ne pas en avoir. Avelino, un adorable technicien de la maison, nous prend en photo. Un moment unique reste gravé.





Je me rends dehors avec Emmanuelle et Avelino qui me prépare le petit ascenseur pour descendre. Je discute avec Emmanuelle et ça fait vraiment du bien. On se quitte et ce n’est qu’un au revoir. Le chauffeur de la PAM vient me chercher pour rentrer. Merci à tous vraiment du fond du cœur pour votre accueil et votre aide au sein de la maison du bonheur, ça fait tellement de bien de vous avoir tous retrouvés même si je sais que je ne vous ai jamais perdus. Ce lieu, c'est une grande partie de ma vie. Je dis tout le temps que c'est ma deuxième maison.

Manif Solidaire


Samedi 4 septembre, c’est la première vraie manif à laquelle je vais participer en famille. Car je suis en colère face à l’état de la France d’aujourd’hui. Alors une manif anti-sarkozysme est la bienvenue.

Avant de partir, je me balade sur facebook et annonce que je serai à la manif. Je vois ma chère Emmanuelle qui y sera aussi, alors je lui mets un mot en espérant qu’elle l’aura à temps, pour qu’on s'y retrouve. Ensuite Angélique me téléphone et me demande comment j'y vais, je lui répond en fauteuil avec mes parents et mon frère. Elle me propose alors qu'on se rejoigne place de la République pour qu'on reste ensemble. C'est un grand plaisir !

Nous décollons donc tous les quatre à 13 h 30 pétantes pour être sur place et attendre Ange.

Quelques temps plus tard, après avoir croisé une amie, Ange est avec nous. Il y a vraiment beaucoup de monde, ça fait du bien de voir un tel rassemblement pour une manif de cette ampleur.

Ange a toujours ce qu’il faut avec elle, un œuf ça sert toujours à mettre du rythme et montrer qu’on est là. Alors Ange me pousse en rythme et ça fait du bien. En plus, la chance est avec nous, malgré cette foule immense on rencontre des têtes connues, notamment les deux sœurs d'Ami Karim, Kathia et Anne Sarah, un vrai plaisir de les voir là, quelle belle coïncidence.

On avance toujours avec Ange en rythme, avec l‘œuf d’Ange, et on rencontre Mari-Wenn de l’APF, vraiment cette manif nous aura tous rassemblés et ce n’est pas fini.

Arrivée à Bastille, Papa me téléphone et me demande de le rejoindre avec Ange devant le magasin Paul Beucher. On s’y dirige donc et là une très belle surprise, très émouvante même, on croise Emmanuelle sur notre chemin. Je n’arrive pas à réaliser qu’elle est en face de moi, je reste figée puis lui tend mes bras et on se serre très fort.

Je m’en rappellerai de cette belle manif.

Ange, mes parents, mon frère et moi rentrons à la maison et sur le chemin nous discutons Ange et moi. J’aime lui parler. C’est une véritable amie.

Super moment de FRATERNITÉ passé ensemble !

Première de Mots nomades




Lundi 23 août 2010

Je pars avec maman à 20 h 50 avec la PAM pour nous rendre au théâtre des Déchargeurs pour la première de Frangélik. On arrive en avance, je prends les billets et on attend avec nos nombreux z’Amis venant de toutes parts. J’aperçois un ange qui me fait coucou et un autre que je n’osais pas déranger quand je l’ai vu passer. Ensuite 4 en scène, la musique et les mots se mélangent avec bonheur. Un voyage d’émotion à travers leurs mots. Angélique pose un texte si émouvant, si dur, dans lequel elle met toute son âme, les larmes ne sont pas loin, l’émotion est là. Un instant durant le concert, une belle cavalière en rejoint une autre pour une courte valse si belle, puis les mots reviennent et les notes aussi. Quel moment de joie et d'enchantement partagé durant ce concert ! Le spectacle touche à sa fin, on se prépare à quitter la salle. Je demande à maman d’aller acheter des livrets " Mots nomades " avant de partir. J’ai la chance de revoir Gilles Catoire, le Maire de Clichy, toujours aussi souriant et avec sa bonne poignée de main amicale, ça fait plaisir.

Je vois ma chère Angélique avant de me sauver dans cette panique de transport, elle me pose des mots si doux, si tendres, sur les " Mots nomades ". Puis je salue rapidement Christophe et je lui demande si je peux voir Ahmed mais là maman me dit qu'il faut y aller car le transport n'attend pas. Pffffff ! donc je pars comme une voleuse sans avoir le temps de dire au revoir à Christophe et bonjour à Ahmed. Je n’aime pas ça. Frank arrive, juste le temps de lui faire un bisou et de partir.



C’est la dernière fois que j’y vais en transport PAM, jamais le temps de rien avec eux.

En tout cas BRAVO À Frangélik pour cette histoire si tendre

qu'ils nous font partager de théâtre en théâtre, un jour à L'Olympia j’y crois moi !

Quelques
photos prises par mes soins en souvenir...


Ne les manquez pas, ils sont aux Déchargeurs jusqu’au 14 décembre 2010
chaque lundi et mardi à 21 h 45.
3 rue des Déchargeurs 75001 Paris
Réservation : 0892 70 12 28 - (0,34€ par/minutes)
Billet Réduc :
http://www.billetreduc.com/40455/evt.htm

Ça déménage au China





Dix jours après le merveilleux concert de Jil El Ghiwane, nous voilà repartis pour un autre concert mais ce soir c’est Atri n’Assouf, un groupe venant de pays différents mais en gros du Sahara, et les Touareg ça déchire sur scène !!!! Rachida vient chez moi vers 19h, on appelle un taxi pour nous rendre au China. En arrivant, on attend Rym, une amie qu'on avait rencontrée il y a 10 jours. Elle nous aide a rentrer à l'intérieur, car pour l'accès aux personnes en fauteuil on peut dire que c'est nul. Mais bon, heureusement que j'ai des amies qui aident. On y arrive, on s'installe au rez-de-chaussée pour aller dîner et attendre le reste des amis Je n’avais jamais vu le China aussi déchaîné que ce soir, ça fait du bien à notre corps de se déhancher comme ça. Le concert s'avère "génialissime" !

Vers la fin du concert, je discute avec Rissa, le chanteur du groupe super sympa et d'une telle beauté. Ensuite, Samira, la manager du groupe, vient me voir et je lui ai demandé si je pouvais acheter un album, elle m'a répondu "bien sûr". Puis elle m'a gentiment proposé des dédicaces de tout le monde, ce que j'ai accepté avec grand plaisir. Plume, percussionniste et producteur, est d'abord venu me voir, ensuite Ahmed Cissé, le bassiste, et enfin le beau Rissa. Quel moment d'échanges intense !



Ensuite, Fatiha a eu la gentillesse de me ramener chez moi.

Ce fut une belle et grande soirée !

Voici quelques
photos et 4 belles vidéos de Fatiha.









Des liens pour mieux les découvrir.
Blog
FaceBook Profil
FaceBook Page
L’album AKAL


Destination Morocco




Samedi soir c'est la fête, destination Morocco !!!!!!!!!

Tout commence jeudi, Rachida me demande si je connais Jil El Ghiwane. À ce moment là j'avoue que non. Dans ma tête je pensais à Nass El Ghiwane. Je suis donc aller les découvrir sur myspace et là je me suis retrouvée chez moi, au Maroc.- Alors vite samedi nous sommes allés les voir au French K-Wa café, à la cave ;-) La musique commence, la chaleur humaine et musicale se dégage. C'est la danse assurée, une escapade avec Jil El Ghiwane, que du pur bonheur et les Gnawa d’Agadir en plus. On y était au Maroc je vous le jure. :-) Ça fait du bien de se retrouver dans une telle ambiance depuis le temps. Et c’est une très belle rencontre avec Jalal et ses musiciens, Meriem, Farid, Malek et Driss.

Avec ces très belles rencontres et cette soirée un grand bonheur !

Merci à tous.

Jil El Ghiwane, un groupe à découvrir à tout prix.
et je vous joins quelques
photos de cette belle soirée

Grand moment avec S Petit Nico




Vendredi 16 juillet 2010
aux Trois Baudets
S Petit Nico
dans le cadre du festival Musiques et Jardins.

J’y vais seule en PAM. J’arrive aux Trois Baudets, j’attends sagement Rachida et en profite pour discuter avec S Petit Nico, ça fait vraiment plaisir de le revoir après si longtemps. Puis Rachida arrive et on attend l’heure pour passer les billets. Ensuite, nous nous rendons dans la salle de spectacle. Là je vois Nadia et Christian, les parents de S Petit Nico, ça fait super plaisir aussi de les revoir. S Petit Nico commence son passage d’une heure, il me donne des frissons comme à chaque fois. Quand il termine, Rachida et moi nous allons boire un verre au restaurant des Trois Baudets, encore un moment très sympa. En partant, nous discutons un peu avec Agnès, sa compagne, cela fait du bien de revoir la famille entièrement. 

Actuellement, S Petit Nico prépare son album pour fin janvier 2011.

Je vous tiens au courant.

J’ai passé une très bonne soirée avec vous la famille.

Quelques photos en souvenir
ici

Lis tes ratures




Comment parler de quelqu’un quand on ne trouve pas les mots qui peuvent au mieux le définir. Tant sur le plan humain que dans son travail. Cet artiste avec un grand A, je l’ai découvert sur les scènes slam de Saint-Denis et il vient de la ville rose, Toulouse. Et dès qu’il était là j’étais super contente de le voir, je profitais de sa présence sur scène car je savais qu’après je ne pourrai pas lui parler, enfin pas dès la première fois que je l’ai vu. Je n’avais pas de moyen de le contacter. C’est quelques temps après qu’on s’est enfin trouvés pour commencer une belle relation d’amitié. Il émane de lui une pureté, de l’amour et une grande sensibilité. Il a sorti il y a peu de temps un bijou de 13 titres. Je vous le conseille vivement. Vous pouvez vous le procurer directement chez Mahdi.

Voici son facebook :
http://www.facebook.com/mahdi.serie

Un aperçu de Mahdi Serie


Je vous souhaite à tous une merveilleuse découverte !
Au passage de gros bisous Mahdi

Un 25 Unique


Vendredi 25 juin 2010 à 20 h 00
La Loba
312 rue des Pyrénées
75020 Paris
Première d’AccèSlam
Animée par Ange et Sara



Je vais vous dire avoir vécu une première en tant que slameuse auprès d’un trio, Grand Corps Malade, Ami Karim et Jacky Ido, le 14 décembre 2007 et une deuxième en tant qu’animatrice avec Ange ce 25 juin 2010. Des soirs comme ça, ce sont des soirs uniques et on se dit que vivre pour de tels moments ça vaut le coup. La vie est belle !

Tout d'abord, je voudrais remercier toutes les slameuses et tous les slameurs qui sont venus partager leurs histoires pour cette première AccèSlam à La Loba ainsi que le public présent à l’écoute et les nouveaux venus.

Ange, pour sa présence et son amitié, comment dire… rien, je l’aime et elle le sait, je les aime, Frank nous a manqué, on a pensé très fort à lui. Merci d’Être ce que vous êtes.

Quand on vit des soirées pareilles pour une première c’est unique, avoir dans les murs de La Loba un ami, mais le mot est si petit pour lui avec le GRAND cœur qu’il a. Il se reconnaîtra. Merci d’avoir été là malgré la distance qui nous sépare, nos cœurs restent connectés et unis. C’était un honneur pour nous de t’avoir ce soir-là en ouverture de cette scène. MERCI.

Les mots qui se sont posés ce soir, les histoires partagées et les rencontres du partage tout simplement, sur une scène à l’ancienne comme il n’en existe plus, À VOS MOTS SANS MICRO, je dirais que tout cela se résume en un seul et unique mot, EMOTION !



Merci d’être !

Quelques photos
ici

Voyage en Amazonie


Vendredi 18 Juin 2010



Nous étions 17 à embarquer pour un voyage
en Amazonie tout en étant dans la plus belle ville, Paris.

Complètement dépaysés.

Bienvenue au Jardin des plantes !

Mon père m'accompagne avec Carla. On arrive vers 14h et on retrouve mon Cher Laurent qui nous conduit, tout en nous faisant rire, au Jardins des plantes où on retrouve le reste de la troupe. Mais problème, enfin pas si grave, l'ascenseur ne fonctionne pas pour atteindre l'entrée. Un responsable du jardin et Laurent m'aident donc à monter. Me voilà arrivée à bon port après quelques marches à monter en si bonne compagnie, que demander de plus si ce n’est que ça recommence. Et Eric qui porte le fauteuil roulant. Merci à tous de m'avoir si bien aidée.

Ensuite, nous voilà tous réunis et on attend encore quelques personnes qui doivent se joindre à nous.

Quelques minutes plus tard, les voilà qui arrivent, on va pouvoir entrer dans un autre monde.

Le monde des plantes vertes, y'en a plein partout. De la brume, de l'humidité, tout cela est au rendez-vous, la chaleur également. Notre petit tour dans la serre est très sympa. Il y a tellement de plantes différentes à sentir.
Hummmm l'odeur quel bonheur.
Puis, nous nous dirigeons vers le jardin où on se promène tranquillement et là nous découvrons une carte de France en marchant dessus. Mon Cher Laurent tombe sur un endroit qui lui tient à cœur.

On se fait tous prendre en photo :-)

Très sympa.

Enfin, on se dirige vers la mosquée de Paris, après l’Amazonie

voici mon Maroc ;-)

Notre goûter est très convivial, du thé et des gâteaux,

hummmmmmmm quel délice !

On discute, on ne voit pas le temps passer et voici l'heure du départ.

On part chacun de son côté. Moi, je suis toujours avec Laurent, mon garde du corps :-) Il me raccompagne jusqu'à mon transport. Je suis très émue de le quitter car nous ne nous reverrons pas avant la rentrée. Nos petites sorties ensemble vont me manquer.

On a tous notre chouchou !

Bonnes vacances ;-)

Une page ce tourne


En ce 11 juin 2010, je pars avec Natacha Lagioia, direction Saint-Denis au Théâtre Gérard Philipe pour la dernière soirée slam. Je ne pensais pas que cela arriverait, eh bien voilà c’est fait. Après la fermeture du Café Culturel, voilà que le Slamaleikoum s'éclipse.

Grand Corps Malade étant très occupé ainsi que John Pucc'Chocolat, tout reposait sur l'Ami Karim. De temps en temps, dès que leur emploi du temps le permettait, Grand Corps Malade et John Pucc'Chocolat étaient là pour la plus grande joie de tous. Merci donc à vous trois pour ces si belles soirées et également à Cristina.

Un moment dans la soirée, c'est mon tour de passer, j’ai tellement de choses en tête et tant d’émotion. Karim m'appelle, m'aide à atteindre la scène puis me fait asseoir et là une autre slameuse, Jubylautin, dit : « ça fait longtemps qu'on n’a pas vu Sara, ça mérite une Ola ». Alors Karim fait faire la Ola. Vous ne pouvez imaginer dans quel état d'émotion je suis ! Avant de commencer mon texte, je demande si Mister Il Slam est là et miracle il arrive juste à ce moment-là. :-D C’est important pour moi qu’il soit présent.

Voici ma prestation :



Merci à tous, ma famille des mots, pour ces moments de bonheur.

En Français dans le Zèbre





Vendredi 4 juin 2010 à 20 h 30
Au Zèbre de Belleville
63 boulevard de Belleville
75011 Paris

Je tiens tout d'abord à remercier du plus profond de mon cœur Lizzy Ling et Jean Fauque pour leur chaleureuse invitation à cet événement, ça m’a beaucoup touchée. Merci à Camille et Gilbert d’être venus m’accompagner pour cette soirée et pour l’effort fourni par Gilbert en me poussant mon fauteuil , c’est un sport (lol). Merci également à Benedict et Bruno Marsella pour la place offerte à Gilbert.

6 artistes de haut niveau sont à l'honneur ce soir :

Jean Fauque : artiste, parolier chanteur, présentateur et un homme chaleureux.

Benedict : artiste chanson française, venue de loin d’une ville blanche
que je connais bien, comme Jean et Frangélik, c’est un de nos précieux points communs.

Lizzy Ling : artiste électro-syncro, pro du micro. Elle nous emmène voyager
de Tokyo à Paris avec un Tigre dans un bungalow.

Charlotte etc. : je découvre une voix, une guitariste, une fille remplie
de talent et d’une très belle prestance, un bon rock comme ça c’est un vrai plaisir.

My Concubine : accompagnés par Lizzy Ling, rock-électro, ça déchire comme on dit !!!

Nesles : rock-théâtre, une mise en scène sur mesure, changement de costumes
et Nesles est relooké en un quart de tour, des chansons à la hauteur, un sacré personnage.

Merci à tous pour ce moment de partage.

Vous pouvez suivre les dates des prochains concerts de ces artistes sur les MySpaces et sites respectifs. J’ai vraiment apprécié la prestation de chacun des artistes, en 20 minutes, chacun avec son style, beaucoup d’émotions et l’humour de Jean à chaque changement de plateau, c’était hilarant. Un présentateur comme ça, on en redemande. On a fini par chanter tous en chœur « La nuit je mens », magnifique chanson écrite par Jean Fauque pour Alain Bashung, une grande émotion était au rendez-vous.
Après ce superbe spectacle, un moment de partage avec Jean, Benedict, Flavie et toute la famille réunie. Ils m’ont gentiment proposé de boire un verre avec eux à L’Assassin, rue Jean-Pierre Timbaud, mais mes parents sont venus me chercher et je suis donc rentrée chez moi, en pensée avec eux qui étaient au bistro. Promis, la prochaine fois je viendrai avec grand plaisir.

Voici quelques
photos de la belle soirée

Bonne continuation à tous.

Slam concert


Samedi 29 mai 2010

à l’Espace Maurice Ravel
de 19 h à 23 h
Scène ouverte
animée par Frangélik et Sara

suivie d’un concert du groupe Les Gosses Caboches
Avec certains participants de l’atelier d’écriture de L’apf
animé par Frangélik tous les lundis de 14 h 30 à 16 h 30
qui ont partagé leurs performances devant un public à l’écoute.
Et entre autres des slameurs venant de loin, ça faisait chaud au cœur de les revoir.
Des premières scènes émouvantes par leurs dictions et leurs présences.
Beaucoup d’émotion ce soir-là avec la présence d’Ahmed Ait Naceur,
Mister Il Slam, Karima, Xavier et aussi tous ceux
qui étaient présents dans mon cœur et ma pensée.
Je découvre un concert plein d’énergie et de vitalité avec
un mélange de folklopopreggaejazz. Sébastien Kunz,
le chanteur du groupe, a autant d’énergie que Bénabar.
Les artistes comme ça, ça redonne du punch à la vie.
Ensuite les mots nomades de Frangélik sont gentiment
venus nous faire voyager encore et encore dans cette musique orientale.

Merci à tous pour cette magnifique soirée.
Je vous fait partager quelques
photos du concert du groupe Les Gosses Gaboches.

À trois pour trois


Vendredi 28 mai 2010
Rendez-vous à 14 h
Au Centre Pompidou
Avec Stéphanie et Laurent
J'arrive avec mon transport et mes chers amis sont là à m'attendre.
On cherche mais on a vite trouvé l'entrée
pour les personnes en situation de handicap.
Suivre des logos, c’est facile.
On prend l'ascenseur et ensuite direction la billetterie pour prendre un billet.
Ensuite, on choisit ce qu'on va voir
et on a opté en premier pour « Les Promesses du passé »,
Une histoire discontinue de l'Art dans l'ex-Europe de l'Est.
Suivez le lien cliquer sur l’image.




Il y avait des choses intéressantes mais pas tout.
Tri dans la tête immédiat. Des choses belles à voir. 
Cette expo se tient jusqu'au 19 juillet 2010.
La visite se poursuit par de la peinture dans l'Atelier de Lucian Freud,
suivez le lien cliquer sur l’image.



Très belle peinture mais là aussi attention au regard des plus jeunes.
Quelques tabeaux sur la chair pourraient en troubler certains.
Cette expo se tient jusqu'au 19 juillet 2010.
Et pour finir en beauté, Stéphanie et Laurent m'emmènent
voyager à Las Vegas pour voir DreamLands.
Suivez le lien cliquer sur l’image.




Superbe approche. Et ça change de ce qu'on a vu précédemment.
On était à Las Vegas mais en même temps on voyait Paris, c'était magique.
Cette expo se tient jusqu'au 9 août 2010.
Ensuite, nous nous sommes dirigés vers la sortie et sommes allés goûter.
De voir des expos comme ça donne fain. Des crêpes, hummm !
Merci pour ces moments intimes et de partage.

Inauguration de La Loba


Un lieu pilote et unique à Paris s’est ouvert le 29 avril 2010 à 10 h
Mercredi 25 mai 2010 Inauguration de La Loba dès 18 h 30 juqu’en haut des étoiles.

Une soirée d’échanges, de rencontres émouvantes, des idées qui se concrétisent. Un lieu ouvert et accessible à tous. Sandrine Morisson, la créatrice et porteuse du projet, présente ce lieu. Ensuite, elle donne la parole à Danielle Simonnet, Conseillère de Paris, qui a cru au projet dès le début,
puis Jean-Michel Gobel, Président de la FMH, qui s’exprimera à la fin. Un peu après, Sandrine Morisson me demande de slamer pour cette inauguration et c’est avec joie que j’accepte. Ce fut un moment de silence et d’écoute, ça fait un bien énorme.



Merci à tous pour votre chaleur humaine. Une pensée particulière pour Ange de Frangélik
pour sa présence et son soutien de chaque instant.
Au plaisir de vous retrouver à La Loba.

Voyage percutant


Mercredi 19 mai 2010 à 20 h 30
Aux Trois Baudets
64 boulevard de Clichy
75018 Paris

Toujours portée par les ailes d’Ange, ce soir elle me fait découvrir un voyage percutant entre deux artistes aussi forts l’un que l’autre. Déjà en première partie, l’homme à plus de 80 voix entre humour, danse, balade, des ambiances qui nous emmènent voyager au Maroc, la ferme de là-bas, L’écoute de l’océan, on s’y croirait tout en passant également dans la jungle, la fôret amazonienne, l’Asie et l’Amérique... et tout cela avec des bruitages et sa si forte performance vocale.

Kalid K un artiste à découvrir à tout prix.

Extraits :





Artiste à l’affiche : Uppercut. Je dirais percutant : précision, humour, improvisation, jeux de mots. Un trio – Sandra, Damien et Tô – qui s’assemble parfaitement. Des artistes engageants. De la poésie au rendez-vous. Faisons l’amour et pas la guerre, comme ils le disent si bien. Ça fait du bien de découvrir un tel travail, chapeau Uppercut. Ils reviennent le 18 juin 2010 à 20 h 30 aux Trois Baudets avec leur spectacle Sur le ring, ne les manquez pas.
Extraits :


Le goût de la politique par Orpheus5


Cette Boule noire par Orpheus5

Ensuite, petit pause de causette au restaurant des Trois Baudets autour d’un verre, bien entourée avec Ange et ses amis. Merci pour ces moments de bonheur.

Quelques
Photos, je tiens à remercier Ange de son aide et de son conseil pour les places.

J’étais bien dans l’axe.

Merci également à Julien pour son accueil toujours aussi chaleureux.

L'âme orale de l'histoire


Théâtre de la Reine Blanche
2 Bis Passage Ruelle
75018 Paris
Dimanche 16 mai 2010 à 19 h

 

Ils étaient tous les rois et une reine des mots avec leur spectacle "L'âme orale de l'histoire" : Silex, Afro, JLS, Nëggus, Sania, Nebil.

Une première partie d'un roi des mots, Twice. Enfin ça fait du bien de le rencontrer en vrai. Depuis le temps. Avec son musicien à la guitare. Il nous a emmenés dans son univers et on a bien pris l'air. Bravooooooooo ! Des passages qui ne se ressemblent pas et qui sont tous aussi bien les uns que les autres. Mélanger théâtre et slam, ça donne vraiment très bien. Des histoires qui passent du rire à l'émotion, c'est fort. Je suis restée captivée par les mots et la mise en scène. Tous alignés à l'intérieur d'un cube super bien décoré. Pour emmener à une soirée slam. Ensuite, un peu plus tard dans le show, c'est Afro avec un ordi et JlS avec ses deux mobiles pour montrer la société d'aujourd'hui. Vraiment très bien vue, mdr ptdr lol.



Après ces moments de bonheur entre les mots et la comédie, petit bonjour aux artistes, c'était vraiment superrrrrr. Ça fait du bien de revoir nos amis et d'en rencontrer de nouveaux : Twice et JLS. Un ange a pris son tél pour me proposer de l'accompagner pour découvrir ce spectacle. Merci à toi ma chère et tendre. J'ai vraiment passé un super moment avec toi et tous nos amis des mots. Partager pour partager, ça fait un bien énnorme. Alors du plus profond de mon cœur merci pour ta présence et ton aide. Dans le travail comme pour les loisirs on est ensemble et j'aime beaucoup ce qu'il y a entre nous.

Merci du fond du cœur mon ange.

En famille et Ami(e)s


Frangélik
au Tamanoir à Gennevilliers
Vendredi 7 mai à 20 h 30

Pour arriver au soir, c'est une longue histoire
(voici une rime pour commencer).

Carla, une amie, me rejoint chez moi vers 15 h, on discute jusqu'à 17 h. Alpha taxi m'appelle à moins 10 pour me dire qu'il n'y a pas de véhicule pour le moment et qu'ils me rappellent dès qu'il y en aura. Ils me joignent à nouveau pour m'annoncer qu'un taxi arrive dans 5 minutes. Carla et moi nous nous apprêtons donc à partir. Mon père nous aide à descendre. Et voici notre chauffeur de taxi, Djamel, qui deviendra un ami à la fin du trajet, ça fait du bien de rencontrer quelqu'un de simple, naturel et blagueur, il nous a raconté plein d'histoires aussi drôles les unes que les autres durant tout le chemin jusqu'à Gennevilliers, chez mon amie Véronique où nous devons passer la nuit.

Arrivées chez Véro, nous retrouvons ses fils, Renaud et Gaëtan, puis leur père est venu les chercher. Nous devons tous nous retrouver plus tard au concert de Frangélik, ma famille de coeur, au Tamanoir. L'endroit à l'intérieur est très sympathique mais à l'extérieur c'est un peu angoissant, je vous conseille d'y aller accompagnés.

Le temps de nous installer et de revoir les amis, Robert, Sébastien, le concert commence, la magie de l'Orient, des mots si forts sont au rendez-vous, c'est si beau que je n'arrête pas de photographier (250 clichés !), je m'en suis donné à cœur joie.



La suite des photos ici

Après ce super concert, si magique je vais les voir et les félicite tous encore et encore. Frank, Ange, Christophe et Ahmed, le percussionniste, que j'ai la joie de connaître enfin, un bijou cet homme, nous avons beaucoup discuté. Merci Ahmed pour ce moment qui m'a énormément touchée. Ensuite, le temps de dire au revoir à tout le monde et nous sommes rentrées toutes les trois. Merci Véronique pour ton accueil si chaleureux, nous avons passé une excellente nuit. Enfin, tout le week-end, je l'ai passé dans ma tête avec Ange, Frank, Christophe et Ahmed, ça fait chaud au cœur de vous savoir si proches.

Frangélik sera en concert les 23, 24, 30 et 31 août 2010 aux Déchargeurs

Merci de faire passer l'info

Concert à domicile


Oxmo Puccino
À La Cigale
Jeudi 6 mai 2010 à 20 h 30

Un concert auquel je voulais me rendre mais faute de temps et ce qui va avec, je ne pouvais point. Donc c'est lui qui, par miracle, est venu vers moi via Internet. En plus à domicile, ça ne pouvait pas tomber mieux, ma chambre s'est transformée en salle de spectacle. Pour une première d'Oxmo, un grand bonheur, tout ce qu'il donne sur scène, ses mots si forts ! Il use de tout son corps pour donner le meilleur, merci pour ce moment Oxmo, vraiment continue comme ça. Et même devant un ordinateur, j'avais de quoi capturer mon cher ami des mots.



Merci également à Canal Street pour la retransmission.

La cave à Zak ??? C'est quoi !!??




C’est la question que je me posais depuis que je vais au restaurant Zak 
32 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris

Ces escaliers m’intriguaient, je me demandais ce qui pouvait bien se passer dans La Cave à Zak. Alors hier soir, 29 avril 2010, mon esprit s’est éclairci :  Camille Feist, une amie, y faisait la première partie de Gilbert ce Bandit. Une soirée vraiment magnifique, l’ambiance était au rendez-vous. Des duos dans la joie, l’émotion, que du bonheur entre Camille et Gilbert. Petit entracte : Zak nous rejoint Natacha Lagioia et moi pour discuter et il nous annonce qu’il organise une soirée slam le 13 mai prochain. Bien sûr, je n’hésite pas une seconde : je lui dis que j’y serai. Natacha, qui m’a volontiers accompagnée à cette belle soirée, a d’ailleurs bien fait de venir. En effet, vers la fin du concert, elle demande à Camille si elle peut faire une improvisation. Sa proposition est aussitôt acceptée et Gilbert la présente. Son impro est superbe, comme d’habitude. Puis, Zak me dit que c’est mon tour. Là, j’ai la honte de ma vie : je n’arrive pas à me souvenir de mon texte que je connais pourtant par cœur.  L’effet de surprise ou l’émotion sans doute, mais c’est grave pour une slameuse. Ô boulot de mémoire, Sara ! Au secours, Salgoss ! Envoie-moi un peu de ton « Mémoslam », pour que je puisse me rattraper le 13 mai : ça fera un an, jour pour jour, que j’habite le quartier.

En tout cas, merci à Gilbert, Camille et Zak de nous avoir permis à Natacha et moi de nous exprimer. Ça nous à fait chaud au cœur. Je vous donne rendez-vous le 13 mai 2010 à 20h à La Cave à Zak, 32 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris.

Bonheur d'Onde


Samedi 24 avril 2010 à 20 h 30
Aux Trois Baudets
64 boulevard de Clichy
75018 Paris


Septième soirée à l'initiative de la revue Longueur d’ondes, , dirigée par Serge Beyer, avec la grande Agnès Bihl et ses invités : Grand Corps Malade, Yves Jamait, Anne Sylvestre et Didier Lockwood sans oublier ses musiciens qui l'accompagnaient merveilleusement bien. Agnès Bihl dégage une énergie incroyable et une force qui fait vivre ses textes sur scène, c'est tout simplement magique ! Et Dorothée Daniel, une artiste seule au piano, qui a fait sa première partie et l’a accompagnée lors de son concert, c'était doux, j'ai adoré.



Magnifique duo  « Je T'Aime Que Moi » écrit par Agnès Bihl. Une belle découverte grâce à Grand Corps Malade, je découvre de très belles choses avec lui. Après le beau concert, j'ai vu Grand Corps Malade, on était contents de se revoir, cela faisait un petit bout de temps. L'énergie mentale et physique qu'il me transmet est incroyable. Merci à toi du fond du cœur.



De loin, j'ai aperçu Guy Bedos, ça fait plaisir de savoir qu'il vient dans des petites salles. Enfin, je me suis dirigée vers la sortie. Agnès Bihl m'a dédicacé son album.

 

Et je n'ai pas vu Yves Jamait. Mais là je lui dis : Dure toujours.
J'aime beaucoup son univers, sa voix si chaude.
J'espère avoir l'occasion de le rencontrer un jour.
Julien Bassouls se cachait derrière les Trois Baudets après le concert.
Bisous au passage, Julien.
Photos de la soirée

L'Ange d'un soir


Vendredi 23 avril 2010 à 20 h 30
Un concert qu’il ne fallait pas rater à la Ligne 13
12 place de la Résistance et de la Déportation
93200 Saint-Denis
Le Tour de l'Ange de
Natacha Lagioia



Comment parler d'une amie, un ange aux belles ailes blanches
pour nous faire voler d'amour entre ses mots touchants ?
Elle était au rendez-vous  avec le rythme de ses mots
et de la musique qui l'accompagne.
En 1 heure, elle nous fait rêver dans son monde.
Improvisation, poésie et histoire, tout était parfait.
Un grand BRAVO pour ce magnifique spectacle tout en douceur.
Allez la découvrir sur son site officiel. Des nouveautés arriveront
très vite sur la toile de l'ange par nos soins à toutes les deux

Après ce super concert, on se retrouve autour d’un verre entre amis du slam,
ça fait plaisir après deux mois d’absence, des bisous à tous.

La vie en Rose vous y croyez moi oui


Mercredi 14 avril 2010


Sortie le 5 avril album Live - cliquez ici pour l’acheter.
Vous savez déjà que la chance est avec moi depuis un bout de temps maintenant. Et je ne crache pas dessus, au contraire, cette chance me fait grandir à tout point de vue. En début de semaine, lundi pour être précise, je reçois un appel de Céline Choquet de chez Opendisc, une socièté qui gère  « des exclusivités, des invitations, des chats et, on ne sait jamais, une rencontre en tête à tête... » dixit leur site. Ce n’est pas la première fois que je gagne et peut-être pas la dernière...

Donc ce lundi 12 avril, Céline m’annonce que j’ai gagné deux invitations pour asister au miaou Chat Live d’Alain Souchon. Je n’y crois pas depuis le temps que je voulais le rencontrer. Et cette invitation tombe à pic car je suis sur un projet avec une amie, Sandrine, sur la chanson d’Alain Souchon "Foule sentimentale". Ce projet, je vous en parlerai plus longuement quand il sera plus avancé. Alors, bien sûr, je propose à Sandrine de venir avec moi pour qu’elle puisse rencontrer Alain et lui parler du projet. Nous sommes donc parties à l'aventure de la vie en rose.

Mercredi arrive, direction le Studio EMI. Dès notre arrivée, la personne qui prend les noms des invités m’a tout de suite reconnue, ça m’a fait plaisir. Il nous dirige vers la salle de concert pour partager un moment très intime de partage avec Alain Souchon et Florence Latournald, journaliste au magazine ELLE, qui l’interwievait tout en laissant la parole aux internautes qui eux aussi posaient des questions au grand Alain.

Il n’y avait pas que des questions mais aussi beaucoup d’humour. J’ai tellement ri que j’ai mal aux joues hihihi. Déjà avant Alain me faisait rire à travers sont site, les vidéos et ses passages TV mais là en LIVE c’était vraiment magique, un grand bonheur.

Pour les internautes petites pause entre les questions avec un medley et la blague d’Alain.

Ensuite, il a pris le temps de nous offrir une belle chanson, guitare-voix.

Merci Alain pour ce beau cadeau.




Pour finir, c'est un moment d’échange avec le public, une dixaine de personnes. Alain aime rencontrer ceux qui l’aiment et ça se sent. Il vient vers nous. Moi, toute timide, je n’ose pas lui parler. Il me dit " Une dédicace ?", je lui répond "Oui, s'il vous plaît" avec une toute petite voix. 



En même temps, Sandrine lui parle de son projet et Alain lui dit aussitôt "Et moi, qu'est-ce que je peux faire ?". Il est partant, Sandrine lui dit que je suis une des participantes au projet sur la chanson "Foule sentimentale". Et là, je ne m’y attend pas du tout, Alain commence à chanter et moi avec lui en chœur c’est superbe. Merci encore pour ce partage. Puis Sandrine lui demande comment lui envoyer la maquette, il lui répond adressez-vous à mon Chef, Pierre Georges Kieffer, et ensuite je donnerai l’accord : "J’autorise Sara à utiliser ma chanson", trop chouchou ! Je lui donne ma carte en lui disant que je suis slameuse et il me dit "À bientôt collègue". Je lui dis "Avec grand plaisir".
Ensuite, on fait quelques photos souvenir et on repart avec les yeux qui pétillent.

 

Quand c’est fini, y’en a encore, Dehors nous attendons notre taxi, il y en a un qui arrive mais ce n’est pas le nôtre mais celui d'Alain Souchon, hihihi. On a donc la chance de le revoir avant qu'il parte. Il nous dit que c’était très bien et moi j’ajoute "très intime aussi, c’était vraiment super, merci Alain". Il nous fait des bisous au loin avec sa main, c’est mignon. Une autre personne de son équipe, Françoise, nous dit bonjour. Enfin des personnes naturelles et accueillantes. J’aime ça. Nous sommes sures avec Sandrine qu’on le reverra. Il n’a pas le melon sur la tête comme il dit, et il est très abordable, ça me rappelle un ami.

Ma question Chat LIVE  :
Alain, comme j’ai eu la chance de te voir en live ma question la voici maintenant :
Accepterais-tu un jour de faire des duos chanson/slam ?

Je remercie infiniment toute l’équipe d’Alain Souchon
pour leur écoute au projet de Sandrine et à Opendisc de m’avoir choisie et au studio EMI pour leur charmante invitation.

Site d’
Alain Souchon
Opendisc
Studio EMI

Troupe du Quai Branly


Vendredi 9 avril 2010

Une sortie pas comme les autres, nous n'étions pas 4 mais 16 :-)
toute une troupe entre les personnes de Réunica et les personnes non valides.
En compagnie d'une conteuse qui nous a faits voyager en Colombie,
son pays, c'était très enrichissant.

Ensuite nous sommes allés voir ce qui nous tentait, au feeling. Tout cela est passé bien vite. Puis le moment d'aller boire un verre tous ensemble est arrivé.

C'était bien sympa.
Il faisait bien beau aussi.
Voilà ce que je voulais vous raconter en quelques lignes.
À la prochaine....

Un tour au Paradis


Mercredi 24 mars 2010

De retour de la sortie avec Laurent, Stéphanie et Eric, on forme un groupe inséparable depuis les débuts. Aujourd'hui, Laurent et moi découvrons pour la première fois La tour Eiffel vue de l'intérieur. On a adoré, on était au septième ciel, le paradis vu d'en haut c'est tellement beau. Stéphanie et Eric la redécouvrent quelques années plus tard. Et ils sont toujours aussi émerveillés. Je comprends, je n'en suis pas encore remise. J'ai partagé un moment très chaleureux avec ce super groupe. On a bu un verre au premier étage, c’était super sympa de pouvoir se poser et de discuter voyage et anecdotes.

Pour le plaisir voici une photo de Paris depuis le 2e étage.



Hé les amis, à quand le 3e étage :-)

Hommage à Jean Ferrat




Jean Ferrat nous a quitté le 13 mars 2010 à l’âge de 79 ans.
C’était un homme simple plein de talent qui est resté en dehors du star system,
je lui dis de là où il est BRAVO !!!!
J'ai été boulversée par sa disparition comme beaucoup
d'entre nous qui aiment Jean Ferrat.
Jean Ferrat c'est un répertoire à lui tout seul, avec une voix si chaude, aucun homme pourrait reprendre ses chansons aussi bien.
Mais Isabelle Aubrey, une de ses grandes amies que j'admire beaucoup, chante ses chansons merveilleusement bien.
Je vous laisse en musique en compagnie d’Isabelle Aubrey et Jean Ferrat,
ils diront plus que moi.
Adieu l’ami tonton Ferrat


ISABELLE AUBRET - C'EST BEAU LA VIE par Francis-Albert


TU AURAIS PU VIVRE ENCORE UN PEU JEAN FERRAT par Kashuc

Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki




Lundi 22 Février 2010 à 20h30
Au Théâtre de l’Atelier
Comme un jardin la nuit

J’arrive en taxi. Le chauffeur m’aide à aller jusqu’à mon fauteuil roulant qu'il avait mis un peu loin de la voiture en raison des marches. Ensuite, de nouveau des marches pour entrer dans le théâtre. Je demande de l’aide et remercie ceux qui m’ont accompagnée. Maintenant je suis bien au chaud, je demande ma place réservée. Puis on me dit d'attendre que tout le monde soit entré dans la salle car je dois être placée dans l’allée centrale. J’attends donc sagement mon tour. Enfin, je suis dans la salle, le concert commence peu de temps après.

Angélique et Katerina entrent sur scène, vétues de rouge et noir, dans un décor exceptionnel sous une lumière tamisée. Les voix s’élèvent doucement puis de plus en plus fort dans un ryhtme de tango. Un moment d'émotion et de rire.

un extrait de ce spectacle en vidéo



Après 1 h 30 de concert, je vais voir Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki à l’étage. Là encore je suis aidée par une personne du théâtre que je remercie infiniment pour sa présence. Arrivée à l’étage, j’attends qu’elles finissent les dédicaces pour les voir. Angélique passe devant moi, je lui dis bonsoir et là elle me reconnaît tout de suite et me serre dans ses bras, je suis très touchée. Ensuite, je vois Katerina qui me serre également dans ses bras. Ça me fait vraiment chaud au cœur de les voir. Continuez à faire vivre de magnifiques spectacles le plus longtemps possible et ainsi nous faire rêver comme vous savez si bien le faire toutes les deux.

Merci aussi à la personne du théâtre qui m'a donné l’affiche du concert. Comme le théâtre ferme vers 23 h, je dois appeler la PAM pour rentrer plus tôt que prévu. Coup de chance, c'est possible et en plus ça arrange le chauffeur qui est très sympa.

Voilà encore une belle soirée que je ne pouvais pas ne pas partager avec vous.

Diam's une étoile qui brille


Tout a commencé en gagnant au jeu concours " Place gagnée " mais je n'ai pu y aller car je suis tombée malade. J'ai passé mes places à Rachida et une de ses amies Kary et ça s'est mal passé pour elles à l'Élysée Montmartre ce jour-là. J'étais triste pour elles. Rachida a fait un scandale – je reconnais bien là mon petit bijou – car personne n'a tenu compte de leur handicap pour l'accueil et le placement. Une personne de EMI lui a demandé pourquoi elles voulaient partir et elle a répondu qu'elles étaient très mal placées. Cette personne a essayé d'arranger les choses mais rien n'a changé. Alors il lui a assuré qu'elles seraient informées d'un prochain concert privé afin de pouvoir y assister dans de meilleures conditions.

Quelques mois plus tard, je me balade sur FaceBook et je vois le concert privé annoncé. Rachida étant avec moi, me dit qu'elle allait écrire à la personne de EMI. Elle l'a fait et ils nous ont réservé 2 places. Ce soir, le concert se déroule au Studio EMI. Je contacte Romain de EMI avec qui j'avais été en contact pour la première fois au sujet du jeu concours. Je lui demande des renseignements sur la salle. Il me dit de venir plus tôt pour qu'il nous fasse rentrer en premier. Je remercie Romain pour sa gentillesse, qui me touche beaucoup. Nous étions super bien placées, ça m'a même permis de rester debout tout au long de la soirée pour manifester ma joie à Mélanie alias Diam's. J'ai rappé et pleuré de joie pendant 1h de concert. C'était magique, grandiose. Nous étions au pays de la France de Mélanie, le pays où elle change tout en bien par des mots tellement vrais. Merci d'exister et d'être celle que tu es. Ne change pas.

À la fin du concert, voyant du monde qui attendait Diam's, je demande à une personne de la sécurité si je pouvais la rencontrer. Il me dit d'attendre le temps de se renseigner. Puis il revient pour me dire que c'était possible :-) mon cœur battait de plus en plus fort :-)  Il m'a dit qu'elle allait venir me voir et je l'ai remercié infiniment. Là, j'attends un moment et une autre personne de la sécurité vient me chercher. Les larmes de joie étaient au RDV. il me remmène à la salle de concert et Rachida vient avec moi. Alors, le diamant arrive, elle brille, une étoile filante est là. Je lui donne ma carte, elle me dédicace son album, un moment de partage immense. Elle me dit qu'elle allait écouter mes titres, je lui ai parlé de ""ma bulle"... elle était très contente. Je lui ai dit que je la suivais depuis ses début, elle m'a dit "mortel" lol. Eh oui, c'est toi Diam's qui m'a fait aimer le rap. Je t'aime fort et merci pour ces minutes de bonheur.

Je veux remercier du fond du cœur Rachida Dahas d'avoir organisé cette belle soirée,
toute l'équipe du Studio EMI et celle de Diam's.
Ainsi que le chauffeur de la Pam à qui j'ai raconté un peu la soirée.
Merci à tous pour l'amour que vous me portez.
Les mots de la fin c'est "Diam's je t'aime au plus profond de mon cœur".


Rim-K de cœur


 

Lundi 8 février 2010 à 20 h 30 aux « Trois Baudets »
Concert d’Ami Karim
avec Livane Revel et
Claire Deligny en première partie.
 
Je sors de chez moi avec ma fidèle Rachida, direction « Les Trois Baudets »
pour aller voir notre ami Karim, un slameur de cœur.
 
En première partie, grande découverte : un duo de femmes super-dynamiques
avec plein d'humour, des rimes à la suite.
C'était frais comme tout. Bravo à Livane Revel et Claire Deligny !
  
Un soir de décembre au « Slamaleikoum », il vient me dire bonjour et on discute.
Il me montre, en avant-première, son nouveau flyer sur son iPhone : Lundi 8 février 2010 
aux « Trois Baudets ». « J’y serai », lui dis-je. Impossible de rater ça.
Donnez-moi un argument pour ne pas voir Karim en concert ?
Cherchez, vous ne trouverez pas.
C'est comme Grand Corps Malade, Rouda, Souleymane Diamanka, Frangélik, Sancho…,
une famille de talent avec que du positif.
 
Alors ce soir avec Rachida, j'ai apprécié comme à chaque fois un grand slameur, un Ami
Karim très émouvant dans tout ce qu’il dit. Il m’a hier soir profondément touchée
et mon cœur a battu la chamade comme on dit. Mes larmes ne se voyaient pas car
elles étaient à l'intérieur. Beaucoup d'émotion donc, toujours aussi touchant ce concert
de notre généreux ami.
 
Ses musiciens :
Mehdi Madir (guitare basse)
Bruno Pimenta (batterie)
Stéphane Gasquet (claviers)
Magnifique duo avec Candice.
 
Merci à toi et à tous ceux qui t'entourent, Karim. Entre slameurs, je t'écris de cette plume : 
 
« Merci du fond du cœur pour tes mots et pour ce que tu es ainsi que ta famille,
tes parents que j'adore ainsi que tes sœurs et ton frère. Là, avec vous, la force est avec moi.
Vous m'avez tous aidée à relever la tête. Encore merci à toi Karim et à tous ! »
 
Après ce super-concert, Julien Bassouls, le directeur des « Trois Baudets » m’a invitée à boire
le champagne. Merci infiniment pour ta présence et cette chaleureuse invitation, ça m’a
beaucoup touchée. Merci également à tous ceux que j’ai croisés au bar. C’est vraiment
super-sympa de se retrouver après un concert de rêve et de rencontrer des personnes aussi
généreuses. Merci à Rachida et Philippe d’avoir été là.

Les
photos de la soirée
 
M comme Merci A comme Ami et K comme Karim. Pour tout…
Je dis M Ami Karim.

Kriss l’humble Phénix




Kriss l’humble Phénix de son nom de scène, un slameur à textes et au grand cœur. Je l’ai découvert en novembre 2007 lors de son émission « Slam à l’écoute » qu’il animait.

Le principe était que chaque slameur appelle pour déclamer son texte. Mais là, j’aimerais vous parler du slameur et de l’homme au grand cœur que j’ai eu la chance de connaître dans ma vie. Ses écrits touchent profondément et on se reconnaît dans certains de ses textes. Sa voix si chaleureuse nous rassure et nous sécurise, il dit vrai à chaque  fois. Il peut aussi nous faire voyager très loin et on part vraiment avec lui. Il fait du bien à nos espris tous les jours. L’homme est si doux, si chaleureux, si vrai qu’on ne peut que l’aimer et partager avec lui. J’ai eu la chance de le rencontrer en octobre dernier, ce fut un moment très fort.

Je vous conseille de découvrir qui il est.

Son
Site

Ouvre le Louvre


Jeudi 4 février 2010

Je pars de chez moi avec mon amie Rachida, direction le Louvre en taxi, quelques minutes plus tard on arrive et on y retrouve mon ami Laurent puis Éric. On se rend tous à l’intérieur du Louvre, pour une première fois. C’était magnifique. En plus bien accompagné, ça ne peut être que super. Comme je ne suis jamais allée au Louvre, je ne savais pas quoi visiter, Rachida et Éric étaient perdus, donc nous avons dit à Laurent qu'on lui faisait confiance pour le choix. Et il nous a choisi les Antiquités égyptiennes. C’était vraiment une expo très enrichissante et impressionnante, le moment qui m'a le plus particulièrement émue, c'est lorsque j'ai vu la momie. Pour passer d'un endroit à un autre, on prenait les ascenseurs, un moment Laurent nous a fait rire, il allait appuyer sur la sonnette d’alarme car dans l’ascenseur les étages étaient très mal indiqués. Avec tout ça nous nous sommes tous bien amusés comme toujours. A un moment, on a failli se perdre dans le Louvre mais on a fini par retrouver la sortie. Ensuite, nous sommes allés boire un verre à la cafétéria du Louvre, c’était très sympa de tous se réunir autour du verre de l’amitié. Merci encore à Laurent et à la fondation Réunica.

Et à Rachida pour les belles photos, en voici quelques-une en partage avec vous.



 

Le mois prochain un rêve se réalisera monter à la tour Eiffel rendez-vous le 30 mars 2010

À la cité de l'amitié

Pour commencer l'année en beauté, je vous emmène à la Cité des sciences.

Le 20 janvier, je pars avec mon transport à 13 h 30 et, arrivée à la Cité, Laurent m'appelle et me dit « J’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer. » Je pensais qu'il allait me dire qu’il ne serait pas là mais au contraire il m’annonce « Tu vas devoir me supporter tout l’après-midi.»  J'ai bien ri car pour moi c'est une vraie joie de partager mes sorties avec lui, sa compagnie est si agréable. J’étais tout de même désolée pour Éric et Stéphanie qui n’ont pas pu venir car ce fut une sortie passionnante. Nous avons donc sillonné la Cité tous les deux, entre «  Ombres et lumière », en passant par « 400 ans après Galilée : le système solaire revisité » et traversé « Ma terre première pour construire demain ». Trois expositions très enrichissantes avec plein d’activités à expérimenter. Nous nous sommes follement amusés tout au long du parcours. Au cours de ce périple, nous avons fait une pause autour d’un verre et avons bavardé de choses et d’autres, c'était très intime. Désolée mais vous n’en saurez pas d’avantage, ça reste entre nous. La prochaine sortie se fera au Louvre le 4 février. Je vous tiens au courant de la suite.